RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Dans la cuisine séparatiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 24  Suivant
AuteurMessage
Francois



Nombre de messages : 661
Localisation : Québec
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Dim 27 Mai 2007 - 10:39

Sur mesure pour Pauline ou sur mesure pour reléguer aux oubliettes le fait que le PQ n'a plus un rond et qu'il n'a pas les moyens de se payer une course à la chefferie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3474
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 29 Mai 2007 - 10:15

Pour éviter de payer une course à la chefferie... mais aussi en considérant qu'à ce jour les deux chefs péquistes qui n'ont pas été couronnés sont aussi (bizarrement) ceux qui ont eu le moins de succès.

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Dim 3 Juin 2007 - 20:35

La crise est passé Pauline commente.

Citation :
«Nous n'avons pas obtenu tout ce que nous voulions à l'Assemblée nationale mais nous avons fait un pas dans la bonne direction pour les malades, pour les élèves en difficulté, pour les régions», a-t-elle reconnu.
http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/06/20070603-193909.html

A défaut d'avoir obtenu tout ce que le PQ voulait à l'Assemblée-Nationale
on a réussi à dealer de l'argent pour les contribuables.

Qu'a gagné le PQ dans cette affaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Lun 4 Juin 2007 - 9:39

Un article dans la presse du 19 mai faisait un portrait de Pauline Marois.
Dans cet article il est question de Raymond Bréard ancien directeur général du PQ.
Bréard n'a pas aimé ce qu'il a lu et donne la réplique dans La Presse de jeudi dernier.
Citation :
Le jeudi 31 mai 2007
Les jeux de coulisse de Madame
Raymond Bréard

L'auteur a été directeur général du Parti québécois de mai 2001 à février 2002.

Dans son article intitulé «Pauline en cinq temps» (La Presse, 19 mai), la journaliste Katia Gagnon peint un portrait de Pauline Marois et revient sur l'affaire de lobbying impliquant le directeur général du Parti québécois. Elle affirme qu'elle a agi avec courage dans une affaire de lobbying qui «sentait mauvais».

Pauline Marois aurait eu à ce moment, selon la journaliste, le courage exceptionnel que personne d'autre n'avait eu dans le gouvernement et dans l'exécutif national du Parti québécois. C'est impressionnant.

Cependant, si votre journal souhaite revenir sur le sujet, vous me permettrez d'apporter un éclairage différent sur cet événement. Je ne souhaitais pas intervenir dans cette campagne pour faire des commentaires concernant Pauline Marois, mais vous m'y forcez en m'interpellant de nouveau, en citant mon nom et en l'associant, surtout, et encore, à quelque chose qui sent mauvais.

J'aimerais d'abord régler la question de l'odeur. Cette histoire qui sent mauvais, dit-on, fait référence au dossier du Regroupement des événements majeurs internationaux (REMI), qui avait obtenu un financement important du gouvernement du Québec sous la gouvernance et le patronage du ministre de l'Économie et des Finances de l'époque, Bernard Landry.

Des gens, bien intentionnés, ont suggéré bien des choses dans ce dossier afin de lui donner une certaine odeur, une odeur voulue.

Reprenons les faits: j'ai agi, dans ce dossier, comme conseiller stratégique et non comme lobbyiste. À l'époque, je venais de quitter le cabinet du vice-premier ministre et ministre de l'Économie et des Finances.

Citation :
M. Landry savait que je n'avais rien fait de répréhensible. Il l'a dit publiquement et il l'avait également mentionné à Pauline Marois. Il ne m'aurait pas défendu s'il avait eu quelque doute. Et je ne lui aurais pas demandé. M. Landry est un homme intègre qui défendrait même ses ennemis dans de telles conditions........

......J'ai quitté, ce jour-là, le Conseil national dans le cadre d'un procès sommaire, rappelons-le, parce qu'elle a défié, sans raison et sans motifs, l'exécutif national et son chef, le premier ministre. J'ai démissionné quelques jours plus tard parce que le premier ministre était coincé dans une guerre fratricide avec sa vice-première ministre qui ne voulait pas lâcher prise.
Citation :
Elle n'a jamais dévié de son objectif. Elle a mené une guerre larvée, et subtile, contre M. Landry jusqu'au congrès de juin où il a démissionné, épuisé des jeux de coulisses de madame et de ses fantassins. M. Landry n'aurait jamais fait cela à son premier ministre. Il est fidèle et solidaire en tout lieu. C'est un homme d'honneur dont la loyauté a été reconnue autant dans son discours, dans son attitude et, aussi, dans les épreuves où les passages à vides du gouvernement.......

....Elle s'est révélée à la hauteur de ce que je pensais. Elle a pris, lors du Conseil national, le chemin de la facilité. Elle a défié le premier ministre, l'exécutif national du parti et le gouvernement, sans raison d'État et, surtout, sans principe fondamental à défendre.

Elle l'a fait sur un jugement sommaire en profitant de la tendance du moment et de l'appui des médias. Oui, elle m'a «tué», comme l'a dit une source à Mme Gagnon.

Mais je n'étais qu'un «dommage collatéral». Elle m'a surtout tué par ambition, pour son obsession à devenir la première femme premier ministre du Québec. Je n'ai pas été la seule victime: Gilles Baril et Claude H. Roy, le directeur de cabinet du premier ministre, y sont passés également comme tous ceux qui entouraient l'homme à abattre: Bernard Landry.

http://www.cyberpresse.ca/article/20070531/CPOPINIONS/705310923/6780/CPOPINIONS02

Wow ! Chaaaaaaaarge

Facal le Lucide impartial vol au secours de Pauline.
Citation :
Le samedi 02 juin 2007
À la défense de Pauline Marois
Joseph Facal
La Presse

Dans un article (La Presse, 31 mai) qui se veut une réaction à un portrait de Pauline Marois tracé pas la journaliste Katia Gagnon, l'ex-directeur du Parti québécois, Raymond Bréard, fait des allégations motivées, de toute évidence, davantage par l'amertume et la rancoeur que par le souci de présenter les faits avec impartialité.
Maudit que la politique serait plate si le PQ n'existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Sam 16 Juin 2007 - 13:39

Citation :
Le vendredi 15 juin 2007
Couronnement de Marois: Parizeau reste muet
Jocelyne Richer
Presse Canadienne

L'ex-premier ministre Jacques Parizeau a refusé, vendredi, de commenter le couronnement probable, d'ici la fin du mois, de Pauline Marois à la tête du Parti québécois http://www.cyberpresse.ca/article/20070615/CPACTUALITES/70615190/-1/CPACTUALITES
Wow, une belle-mère qui n'a rien à dire de sa brue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Sam 16 Juin 2007 - 14:11

Citation :
Presse Canadienne
Montréal
Ce ne sera qu'une formalité: Pauline Marois déposera officiellement son bulletin de candidature lundi, à la permanence du Parti québécois, à Montréal, dans le but de briguer la succession d'André Boisclair comme chef du PQ.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070616/CPACTUALITES/70616048/-1/CPACTUALITES
N'importe quoi pour avoir les spots de la TV dans la face. Me semble que par pudeur on aurai pu laisser faire. Il n'y aura pas de course pcq on a éliminé la concurence.

Quel parti démocratique que le PQ.

Dans un Québec souverain on n'aura qu'un nom comme choix pour voter sur nos bulletin pcq la concurence aura été éliminé.

Dans l'article de la PC on sigal qu'aucun autre candidat ne s'est manifesté jusqu'à maintenant. Je comprends. Personne n'est assez fou pour faire un second Gille Duceppe e lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Ven 29 Juin 2007 - 10:17

Citation :
Parti québécois
Prête à attendre dix ans
Yves Chartrand
Le Journal de Montréal
29/06/2007 05h47
Pauline Marois fera le troisième référendum lorsque les Québécois seront prêts.
Peut-être que les québecois diront oui un jour, mais ca ne sera pas à elle.
Citation :
Pauline Marois s'est dit prête à patienter un, deux et même trois mandats avant un prochain rendez-vous.
Tu ne feras pas un premier mandat Pauline !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Francois



Nombre de messages : 661
Localisation : Québec
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Ven 29 Juin 2007 - 19:16

Citation :
N'importe quoi pour avoir les spots de la TV dans la face. Me semble que par pudeur on aurai pu laisser faire. Il n'y aura pas de course pcq on a éliminé la concurence.

Quel parti démocratique que le PQ.

Dans un Québec souverain on n'aura qu'un nom comme choix pour voter sur nos bulletin pcq la concurence aura été éliminé.

Dans l'article de la PC on sigal qu'aucun autre candidat ne s'est manifesté jusqu'à maintenant. Je comprends. Personne n'est assez fou pour faire un second Gille Duceppe e lui.

Pourquoi aucun média n'a avancé l'idée que Pauline Marois a été couronnée pour une seule et unique raison : Parce que le PQ n'avait pas une cenne pour se payer une autre course à la chefferie!

Où sont les 10-15 autres candidats qui étaient dans la dernière course remportée par André Boisclair? Moins d'un an plus tard la job ne les intéressait plus? Come on...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Jeu 19 Juil 2007 - 9:43

Je me demande comment Agnès Maltais va réagire à ca. Bertrand demande à Pauline de s'installer à Québec et un journaliste lui demande s'il lui laisserait son siège.

Il dit que oui si elle le demande mais il indique que ce serait mieux pour la cheftaine de choisir celui de Maltais.

Épais comme il en a l'air ou crosseur ?

Pourquoi Pauline ne se présenterait pas dans un comté adéquiste ?

Remarquez que j'aimerais ca qu'elle se présente dans Charlevoix.
J'y suis.
Citation :
Le jeudi 19 juillet 2007
Marois dans Charlevoix : Bertrand se dit ouvert
Gilbert Lavoie
Le Soleil
Québec

Le député de Charlevoix, Rosaire Bertrand, est ouvert à la possibilité de laisser son siège à Pauline Marois si celle-ci accepte de se présenter dans la région de Québec.

« À partir du moment où c’est moi qui ai dit le premier qu’elle devrait être candidate dans la région de Québec, ça devient assez difficile de ne pas évaluer la situation comme il faut »....

....... « Quand un premier ministre ou un chef de parti demande, tu te dois d’écouter et d’évaluer. Au-delà de tout, on est au service du public et de la population et on se doit, à mon sens, de faire des évaluations correctes pour nos commettants. »

M. Bertrand a refusé hier d’aller jusqu’à donner un oui définitif à une telle demande. « Il reste que, dans la région de Québec, il y a un autre comté, et sur le plan pratique, c’est celui de Taschereau qui serait le mieux pour elle. » Il a dit ignorer les intentions de l’actuelle députée de Taschereau, Agnès Maltais, qu’il nous a été impossible de joindre hier.

La région de Québec est donc toujours dans la course pour une candidature de Pauline Marois, mais il est toujours possible que d’autres circonscriptions se libèrent d’ici l’automne...........
http://www.cyberpresse.ca/article/20070719/CPSOLEIL/70718205/6584/CPSOLEIL
Tu parles d'un crosseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Jeu 9 Aoû 2007 - 11:42

Citation :
Le jeudi 09 août 2007
Grandes manœuvres en vue au PQ
Michel Corbeil
Le Soleil
Québec

Ça sent les grandes manœuvres au Parti québécois. La formation se donne un nouveau directeur général. La machine à rumeurs s’emballe sur un jeu de chaises musicales touchant les députés. L’hypothèse voulant que la chef Pauline Marois tente de se faire élire dans Charlevoix reprend de la vigueur.

C’est par un communiqué de presse laconique que le PQ a annoncé le départ du jeune vétéran Pierre-Luc Paquette. Il sera remplacé à la tête du Parti, le 20 août, par Simon Bissonnette, un organisateur qui avait quitté le parti péquiste au lendemain de la déroute électorale du 26 mars...............

.......Selon nos informations, la possibilité de voir Mme Marois essayer de se faire élire dans Charlevoix a été réactivée. L’actuel député de cette circonscription de la région de Québec, Rosaire Bertrand, a refusé de commenter. Par contre, celui-ci a confié à des proches qu’il n’a pas le choix « de se pencher là-dessus ». Sans présumer de la décision à prendre, « je ne veux pas laisser cela traîner »........

.......M. Bertrand pourrait communiquer sa réponse à un caucus que plusieurs députés redoutent. Des indices laissent croire à des élus du PQ que Mme Marois profitera de la réunion pour redistribuer les rôles et mettre le caucus à sa main.

Parmi les bruits propagés, il y a la démotion de Diane Lemieux comme leader du deuxième groupe d’opposition à l’Assemblée nationale. Des collègues de la bouillante députée de Bourget croient que Mme Lemieux et Mme Marois ne sont pas sur la même longueur d’onde.

Le Soleil n’a pu obtenir de commentaire sur la possibilité d’un remaniement au sein du PQ. « Des rumeurs, il en court toujours en politique. Et il faut toujours se méfier des rumeurs. »
http://www.cyberpresse.ca/article/20070809/CPSOLEIL/70808206/6730/CPACTUALITES
Citation :
Rosaire Bertrand, a refusé de commenter. Par contre, celui-ci a confié à des proches qu’il n’a pas le choix « de se pencher là-dessus ». Sans présumer de la décision à prendre, « je ne veux pas laisser cela traîner »........
J'espère qu'il n'a pas le choix ! C'est lui qui a callé la shot. Voir texte précédent.

Lemieux et Marois pas sur la même longueur d'ondes .... Le contraire eut été étonnant au PQ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Dim 12 Aoû 2007 - 22:00

Very Happy Laughing cheers lol!
Citation :
Le dimanche 12 août 2007
Le député de Charlevoix cèderait sa place à Marois
Presse Canadienne
Montréal

..........M. Bertrand, député dans cette circonscription depuis 13 ans, aurait cependant d'ores et déjà confirmé la nouvelle à TVA, a affirmé le réseau........
http://www.cyberpresse.ca/article/20070812/CPACTUALITES/70812091/-1/CPACTUALITES
Il va pouvoir recommencer à faire de l'argent !
J'ai dit en ondes que propablement Rosaire avait augmenter ses revenus en passant de vendeur d'assurance à député. Son frère Guy avait appelé à la station pour dire que ce n'était pas le cas.

Le Dp m'avait appelé et m'avait ..... "Conseillé". Je lui avais manifesté mon indignation.

Je garde ca pour moi.

Le lendemain je poursuis ma décortication de ceux qui sont élus et en lead AA a fait une sortie en règle sur l'appel de Guy au DP. Lui aussi avait été "conseillé".

Nous ne sommes pas revenu sur le sujet. Rosaire a lâchement profité, comme d'autres, de la position de faiblesse de la station face au CRTC pour faire un job de bras en menacant de poursuites.

Alors je souhaite à Rosaire une heureuse est prospère carrière en vente d'assurances de toutes les sortes.

Enfin il va recommencer à faire de l'argent dans le privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Dim 12 Aoû 2007 - 22:06

à vous lire Jean Langlois, c'est évident que ça vous démange de faire
quelques petites enquêtes par ci par là....
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Lun 13 Aoû 2007 - 12:43

Citation :
Le lundi 13 août 2007
Rosaire cède son siège à Pauline
MICHEL HEBERT
mhebert@mediamatinquebec.com

.........«C’est moi qui le lui ai offert, elle ne me l’a pas demandé», a expliqué M. Bertrand à MédiaMatinQuébec, hier.........

........«C’est sûr que c’est difficile, admet-il, surtout quand on aime ça.»
http://www.mediamatinquebec.com/?Section=Accueil&id=1221
"Elle ne me l'a pas demandé mais ca me fait de la peine d'accepter." ?

J'ai hâte de voir la bécosses de Pauline dans Charlevoix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 14 Aoû 2007 - 7:38

Citation :
Le mardi 14 août 2007
Pauline Marois dans Charlevoix
Le PLQ ouvre la porte, l’ADQ la ferme
MICHEL HEBERT
mhebert@mediamatinquebec.com

Pauline Marois n’aura pas à attendre longtemps pour faire son retour à l’Assemblée nationale avec le titre de députée de Charlevoix. Le premier ministre Jean Charest le lui a dit lui-même, hier.

«J’ai parlé avec Mme Marois et je lui ai dit qu’au PLQ, on n’allait pas lui opposer de candidat. Et nous allons faire ce qui doit être fait pour qu’elle puisse entrer à l’Assemblée nationale pour la rentrée d’octobre. C’est dans l’intérêt des Québécois», a déclaré M. Charest, hier.
http://www.mediamatinquebec.com/?Section=Accueil&id=1265
Hein ! Dans l'intérêt des Québecois ?
Quelqu'un est capable de m'expliquer en quoi que Pauline assoit son gros steak dans un recoin du parlement est dans mon intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Th
Invité



MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 14 Aoû 2007 - 9:42

Ça nous donne une bonne idée de ce que pense JC de la démocratie. Même si ça s'est déjà fait par le passé, l'accès au parlement devrait toujours passer par le vote des citoyens. Si les gens de Charlevoix veulent de PM comme député, ils voteront pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 14 Aoû 2007 - 10:51

Gilbert Lavoie considère que c'est dans l'intérêt des québecois de laisser passer Pauline pcq,:
Citation :
Dans les circonstances, il est dans l’intérêt public de laisser aux Québécois le temps de voir Pauline Marois à l’Assemblée nationale dès cet automne, et de porter un jugement éclairé sur les forces en présence. Si elle ne passe pas le test, il sera toujours temps de la battre aux prochaines élections.
Qui ne connaît pas la bourgeoise ? Que va-t-on découvrire ?

Pauline "mérite" d'être élu. Dans le fond c'est ca la raison.
Citation :
Le mardi 14 août 2007
GILBERT LAVOIE : Le tapis rouge pour Marois
Le Soleil
Québec

Pauline Marois a rencontré Lucien Bouchard en fin de semaine au Domaine Forget, et l’a mis au courant de sa décision de se présenter dans Charlevoix. Il s’en est montré très heureux et lui a souhaité bonne chance. Même réaction de Bernard Landry, son vieil adversaire, avec qui elle a pris le lunch il y a trois semaines. Que des bons vœux ! Idem chez Jean Charest, qui a déroulé le tapis rouge et a décidé de ne pas lui opposer de candidat. C’est à croire que tout le monde ne lui veut que du bien, à Mme Marois ! Ce n’est pas tout à fait le cas.

Il était facile, pour Jean Charest, d’annoncer immédiatement qu’il ne présenterait pas de candidat dans Charlevoix. Les libéraux n’ont aucune chance de remporter cette circonscription, où ils sont arrivés troisième derrière l’ADQ aux dernières élections. Jean Charest a donc tout intérêt à se montrer noble, au lieu de lancer son parti dans une campagne perdue à l’avance, à un moment où ses militants se questionnent sur ses chances de remporter les prochaines élections.

Il faut dire que M. Charest a toujours montré un grand respect des traditions parlementaires. Il aurait agi autrement si ses intérêts partisans lui avaient dicté le contraire, mais il était sans doute bien à l’aise de respecter cette vieille tradition qui fait que le gouvernement laisse une chance à un nouveau chef de l’opposition de se faire élire pour diriger ses troupes au parlement.

La situation est différente pour l’ADQ. On y a prétexté hier que le PQ n’est pas l’opposition officielle pour expliquer qu’il y aura peut-être un candidat adéquiste contre Mme Marois. L’ADQ a talonné Rosaire Bertrand aux dernières élections, et un candidat fort aurait une chance théorique de l’emporter contre Pauline Marois si le vote libéral fédéraliste, à défaut d’avoir son candidat, passe chez Mario Dumont.

Mais indépendamment des intérêts partisans, il serait tout à l’honneur de l’ADQ de laisser passer Mme Marois.

La population de Charlevoix a donné son vote au PQ au dernières élections, malgré les difficultés et la campagne malheureuse d’André Boisclair. Le contexte actuel fait que les Québécois devront probablement retourner aux urnes d’ici un an ou deux au plus tard. Il est douteux que le gouvernement Charest survive à la présentation de son prochain budget, le printemps prochain. Dans les circonstances, il est dans l’intérêt public de laisser aux Québécois le temps de voir Pauline Marois à l’Assemblée nationale dès cet automne, et de porter un jugement éclairé sur les forces en présence. Si elle ne passe pas le test, il sera toujours temps de la battre aux prochaines élections.

De toute manière, il n’est pas certain que l’ADQ puisse gagner Charlevoix à l’élection complémentaire qui s’annonce. Les gens de cette circonscription ont toujours montré une grande loyauté envers leurs élus. Ils ont réélu le libéral Raymond Mailloux en 1976 malgré le balayage du PQ et ont réitéré leur appui à
M. Mailloux en 1981. Rosaire Bertrand a profité de la même loyauté et a survécu au balayage libéral de 2003 et à la montée de l’ADQ en 2007. L’électorat de Charlevoix pourrait bien appuyer massivement Mme Marois qui avait déjà une maison d’été dans cette région avant d’y être candidate, et qui a la réputation de dorloter les circonscriptions qu’elle représente. Mario Dumont prend donc un risque d’essuyer une rebuffade s’il décide de l’affronter.

En fait, la seule bonne raison qui pourrait amener le chef de l’ADQ à courir un tel risque serait la crainte de voir Pauline Marois rebâtir la présence péquiste dans la grande région de Québec. M. Dumont voudra-t-il tenter le diable, ou se montrer un parfait gentleman de la politique ? Les paris sont ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Th
Invité



MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 14 Aoû 2007 - 11:34

Lorsque je pense à la santé, aux finances et à l'éducation, c'est un bon coup de pied au cul qu'elle mérite! Je n'ai qu'une image en tête lorsqu'il est question de PM. Au lendemain des élections, croyant que personne ne l'entend, elle glisse à l'oreille de Landry, "...on est assez pour foutre la merde..."

Finalement, tout ce décide au parlement. On étudie l'hisorique du compté, on analyse les risques et on décide pour le citoyen...
Revenir en haut Aller en bas
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3474
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 14 Aoû 2007 - 16:52

J'aimerais bien savoir de quoi M. Gilbert Lavoie parle lorsqu'il affirme que Pauline Marois aurait "la réputation de dorloter les circonscriptions qu’elle représente". Je ne dis pas qu'il a tort, mais je n'avais jamais entendu dire que madame Marois était forte sur le "nationalisme de comté" (comme disait Claude Morin).

Les lecteurs de longue date du présent forum savent que je ne pense pas grand chose de bien du Parti québécois, mais il me semble que lorsqu'un député libère son siège en faveur du chef de son parti, les grands partis ont la responsabilité de laisser passer ce chef. Si le comté de Charlevoix s'était libéré pour d'autres raisons, ce serait une autre situation et je ne verrais aucune raison pour les libéraux et l'ADQ de laisser passer Pauline Marois.

Dans un autre ordre d'idées, je ne suis pas certain que le comté de Charlevoix soit une bonne base pour remonter le PQ dans la région de Québec, mais ça...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 14 Aoû 2007 - 17:23

welcome back couillon!....
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Jeu 16 Aoû 2007 - 11:46

Citation :
.........C'est le devoir de Mario Dumont d'offrir une alternative aux électeurs. D'autant plus que Rosaire Bertrand ne l'a emporté en avril dernier que par 1663 votes de majorité, avec 37% des voix. Pas moins de 58% des électeurs au total ont appuyé l'ADQ et le PLQ.
Imaginez la déchéance de Pauline si elle devait être battue.
Extrait de l'édito de Samson aujourd'hui dans le Journal de Péladeau dont l'empire vient d'être mis en surveillance par un bureau de crédit.
Citation :
La chronique de Jean-Jacques Samson
Une touriste dans Charlevoix
Jean-Jacques Samson
Le Journal de Montréal
16/08/2007 08h56

La population de Charlevoix doit pouvoir choisir en toute liberté son représentant à l'Assemblée nationale. Elle n'a pas à subir d'être l'otage du Parti québécois.

Jean Charest a choisi par opportunisme de ne pas présenter de candidat du Parti libéral ....... Il protège tout simplement son arrière-train.


.........C'est le devoir de Mario Dumont d'offrir une alternative aux électeurs. D'autant plus que Rosaire Bertrand ne l'a emporté en avril dernier que par 1663 votes de majorité, avec 37% des voix. Pas moins de 58% des électeurs au total ont appuyé l'ADQ et le PLQ.

.......Charlevoix n'appartient pas en propre au Parti québécois. Rosaire Bertrand s'y est fait élire depuis 1994 mais surtout parce qu'il était profondment enraciné dans son milieu. Le comté a en effet été représenté de 1962 à 1985 par un libéral, le légendaire Raymond Mailloux, un citoyen de Baie Saint-Paul qui a résisté à la vague péquiste de l'ère Lévesque et par la suite, de 1985 à 1994, par un autre libéral, Daniel Bradet, de Saint-Urbain. Ces derniers dégageaient des majorités supérieures à celles de M. Bertrand.


Donner un laisser-passer à Pauline Marois dans Charlevoix est méprisant de la part des libéraux pour cette population qui leur a fait confiance si longtemps, qui est présentement aux prises avec des problèmes économiques importants et qui a droit d'être représentée par quelqu'un du milieu qui connaît bien les acteurs et les dossiers locaux et qui se consacrera à plein temps au service de ses commettants......

.....Mme Marois possède bien un pied-à-terre dans Charlevoix, a-t-elle aussi insisté. Elle ne sera toujours cependant qu'une touriste dans ce comté d'adoption avec lequel elle a bien peu en commun, comme tous les autres riches Québécois ou Montréalais qui y possèdent une résidence secondaire. Ils connaissent les bonnes tables des meilleures auberges et les galeries d'art de Baie Saint-Paul mais toujours rien du travailleur forestier pour qui l'avenir semble bouché.


Tous les partis cèdent à cette pratique mais il y a moins de conséquences à parachuter un ministre libéral dans Outremont, comté libéral depuis la Confédération ou peu s'en faut, et prendre une population à faibles revenus en otages, pour servir le plan de carrière d'une tête d'affiche et les intérêts immédiats d'un parti. On dénature alors la définition et le rôle premier du député.
Texte complet,:
http://www.canoe.com/infos/chroniques/jeanjacquessamson/archives/2007/08/20070816-085611.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Jeu 16 Aoû 2007 - 19:36

"Go!.. Mario!..Go!.....

je reprend ici les fameuses paroles de notre modérateur préféré, en
l'occurence Jean Langlois, après le décès de Jean Paul ll, dans un élan
de conviction il s'est écrié sur les ondes de CKNU lors de l'émission du midi
d'André Arthur (Jean ne se lève pas trop tôt)...." Go Ouellette Go "
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Lun 20 Aoû 2007 - 12:06

Le lundi 20 août 2007
Citation :
Diane Lemieux rétrogradée
Denis Lessard
La Presse
Québec

Dès ses premières décisions, la nouvelle chef péquiste, Pauline Marois, a déclenché une crise importante dans son parti. Diane Lemieux a décidé en fin de semaine de démissionner de son siège de députée de Bourget après que la nouvelle patronne lui eut retiré, sans la prévenir, son poste de leader parlementaire à l’Assemblée nationale.

Mmes Marois et Lemieux se sont vues vendredi midi dans un restaurant de Montréal, «et elles n’ont pas demandé un deuxième café», a confié à La Presse une source informée de la collision des deux péquistes.
Quelqu'un a encore des doutes sur la nature de la bête. Une pure péquiste !

Pour se venger elle a prise le risque de perdre un autre siège à l'Assemblée-Nationale et elle l'a perdu.

Who's next ?

Lisez l'article au complet, on a le play by play de la rencontre. A croire que le journaliste était assis à la table d'à coté.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070820/CPACTUALITES/70819144/-1/CPACTUALITES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 21 Aoû 2007 - 10:38

Citation :

Le mardi 21 août 2007
Marois brasse ses cartes
Malorie Beauchemin
La Presse
Québec

Le «renouvellement» du Parti québécois, promis par Pauline Marois, a fait sa première victime: Diane Lemieux. D'autres changements sont à venir, a annoncé la nouvelle chef, et déjà, des spécialistes prédisent d'autres grincements de dents au sein des troupes péquistes.........

...........selon Christian Rouillard, professeur en études politiques à l'Université d'Ottawa et titulaire d'une chaire de recherche en gouvernance et gestion publique, la décision de rétrograder Diane Lemieux était nettement «prématurée» et envoie un message négatif aux péquistes. «Mme Marois aurait pu tenter d'établir la stratégie parlementaire avec la leader en place, pour se donner une période d'essai. Ça aurait envoyé un message très positif et constructif à l'ensemble la députation, le signe que la nouvelle chef a la volonté de travailler avec tout le monde et qu'elle n'est pas seulement là pour faire une purge et placer ses pions», dit M. Rouillard, qui voit même dans cette façon de faire de la chef péquiste une certaine forme «d'autoritarisme».

Selon lui, cette première dissension depuis le couronnement de Mme Marois ramène dans la population l'image «d'un Parti québécois qui s'entredéchire».
http://www.cyberpresse.ca/article/20070821/CPACTUALITES/708210347/1019/CPACTUALITES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 28 Aoû 2007 - 9:01

Toujours pas de job André ?
Citation :
Le mardi 28 août 2007
André Boisclair choisit la mairesse...
Michel Corbeil
Le Soleil
Québec

André Boisclair effectuera vendredi sa première sortie publique à Québec depuis qu’il a démissionné comme chef du PQ. Il signera le registre de condoléances pour le décès de la mairesse Andrée Boucher. Il s’abstiendra d’assister au caucus de deux jours des députés péquistes, tenu dans la capitale..........

.............Au moment où les rumeurs prédisant son départ prochain de la vie politique se multiplient, l’ex-chef du Parti québécois n’a pas voulu dire s’il a pris une décision. « Je ferai connaître mes intentions dans les prochaines semaines », s’est-il contenté de répéter.........

..........Dans les rangs du PQ, personne ne doute qu’il se retirera. Nicole Léger, qui a représenté Pointe-aux-Trembles pour le PQ de 1996 à 2006, laisse circuler son nom comme candidate intéressée à revenir à l’Assemblée nationale.......

L’attachée de presse de Mme Marois, Christiane Miville-Deschênes, a rapporté que M. Boisclair a réclamé un peu plus de temps pour conclure sa réflexion. Celui-ci en a aussi profité pour mentionner qu’il ne se rendra pas à la réunion de la députation péquiste, demain et jeudi, à Québec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Bernard
Invité



MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   Mar 28 Aoû 2007 - 23:58

Pour l'instant, André Boisclair est un B.S. de luxe.

Il ne sort pas pour des événements politiques, il ne veux pas participer aux différentes activités du P.Q. mais s'obstine à rester le représentant de ses électeurs dans Pointe-aux-trembles. Qui a vu Boisclair dans ce compté dernièrement?

Pendant ce temps, il touche son salaire de député et pire encore, il va recevoir une super prime lorsqu'il annoncera son départ de la vie politique.

Soudainement, j'ai de la misère à faire une difference entre André Boisclair et Les Bougons que tous les animateurs de radio en manque de nouveautés dénoncent à tous vents!

Pourtant, c'est la même chose: Boisclair ne travaille pas et il reçoit un salaire payé à même nos impots. Un B.S. de luxe!

Il va venir faire un tour à Québec pour les funérailles de Madame Boucher...

''Big Deal''

Je suis prêt à parier que c'est nous qui allons payer pour ses frais de déplacements!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la cuisine séparatiste.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la cuisine séparatiste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 24Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 13 ... 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» Remplacer la crème fraiche et autres produits laitiers dans la cuisine
» Vote pour l'objet le + inutile de vos armoires de cuisine !!!
» Hygiène et Salubrité des aliments, du nouveau ??
» Floride: elle trouve un caïman de 3 m dans sa cuisine
» Précisions sur la formation du MAPAQ

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Politique-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: