RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le maire Gendron vide son sac

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24524
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Le maire Gendron vide son sac   Dim 18 Mar 2007 - 22:45

Je ne comprends pas qu'on donne de l'importance à ce débile.
Dumont doit freaker.
Citation :
Mise à jour le vendredi 16 mars 2007 à 7 h 33
Huntingdon
Le maire Gendron vide son sac

Le maire de Huntingdon et animateur de radio, Stéphane Gendron, s'invite avec fracas dans la campagne électorale, en critiquant vertement les chefs péquiste, André Boisclair, et libéral, Jean Charest.

Il prédit en revanche l'opposition officielle à l'Action démocratique du Québec (ADQ) de Mario Dumont, le soir du 26 mars.

Après avoir flirté avec le Parti québécois (PQ), allant jusqu'à dire qu'il a été approché pour être candidat, M. Gendron choisit le camp adéquiste, sans réserve.

Fidèle à son langage coloré et incisif, le maire de Huntingdon a dit souhaiter une « révolution » avec l'ADQ.

« Il y a beaucoup de péquistes frustrés qui vont transvider [en faveur de l'ADQ] et il y a beaucoup d'anglophones dans le comté qui ont toujours voté libéral parce qu'il n'y avait pas autre chose », a indiqué M. Gendron.

« Boisclair, tout le monde sait que c'est un menteur », a-t-il dit, d'après la Presse canadienne, rappelant que le chef péquiste avait toujours nié l'avoir approché.

S'en prenant à Jean Charest dans un langage plutôt scatologique, il a déclaré, selon la même source, qu'il « vit dans sa chiotte (sic)à Westmount, il vit dans sa chiotte à North Hatley, il ne s'est jamais mis les mains dans la m... pour perdre sa job ».

Pire, M. Gendron n'hésite pas à adopter un ton menaçant pour affirmer qu'il ne veut pas, en parlant de M. Charest, « lui voir la face, parce que je ne sais pas ce qui arriverait ».

Dumont poursuit son offensive

Lors d'un rassemblement à Huntingdon, la ville de M. Gendron, Mario Dumont a déclaré à son auditoire que le premier ministre Jean Charest avait trahi leur confiance, en multipliant les promesses non tenues.


Mario Dumont

ll a parlé de son adversaire libéral comme d'un leader porté sur les intérêts du Canada, avant ceux du Québec, alléguant cette fois-ci qu'il s'était opposé au projet hydroélectrique de Grande-Baleine alors qu'il était ministre fédéral de l'Environnement.

André Boisclair n'a pas été épargné non plus, car, selon M. Dumont, même en campagne électorale, celui-ci n'arrive pas à formuler une seule idée nouvelle.

En prenant la défense des aînés, il a dit que M. Boisclair, quand il était ministre, avait agi « pour évacuer les personnes retraitées de l'administration de leur fonds de retraite ».

Sur le fond, il a constaté que les programmes du PQ et du PLQ se ressemblent étrangement, estimant que la seule solution de rechange réside dans l'ADQ.

M. Dumont a ajouté que le programme de son parti « va transformer pour vrai » la vie des Québécois.

Voulant adopter un discours proche de la réalité de la région, qui a été durement frappée par des fermetures d'usines du secteur manufacturier, le chef adéquiste a rappelé qu'en février seulement le secteur avait perdu 30 000 emplois au Québec. Il s'est engagé à faire adopter, s'il est élu, une « véritable politique manufacturière ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
 
Le maire Gendron vide son sac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» deux VIDE GRENIERS : les 21/09 et 5/10
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» 2010. Le maire Modem d'Hérouville.
» palette vide pour refill
» Femme maire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Télé-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: