RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Radio-voirie à Montréal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Ven 29 Juil 2011 - 22:31

Citation :
Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2011-453

Version PDF

Ottawa, le 29 juillet 2011
Appel de demandes – stations de radio AM en vue de desservir Montréal en utilisant les fréquences 690 kHz et 940 kHz

Le Conseil invite le dépôt de demandes pour une ou des stations de radio en utilisant les fréquences 690 kHz et 940 kHz. Les personnes intéressées par cet appel de demandes doivent déposer une demande dûment complétée au Conseil au plus tard le 29 août 2011.

L’avis de consultation annonçant l’audience publique au cours de laquelle le Conseil étudiera les demandes reçues en réponse au présent appel de demandes sera publié le 7 septembre 2011 et les parties intéressées pourront déposer leurs observations le ou avant le 22 septembre 2011. L’audience publique débutera le 17 octobre 2011 et aura lieu à un endroit à déterminer.
Introduction

1. Dans l’avis de consultation de radiodiffusion 2011-336, le Conseil a annoncé qu’il avait reçu des demandes de Diffusion Métromédia CMR inc. (Métromédia) en vue d’obtenir des licences de radiodiffusion afin d’exploiter des services de radio commerciale AM à Montréal en utilisant les fréquences 690 kHz et 940 kHz. Les demandes de Métromédia devaient être considérées à l’audience publique sans comparution qui a eu lieu le 18 juillet 2011 dans la région de la Capitale nationale.

2. À la lumière des interventions reçues, le Conseil a décidé de ne pas procéder avec ces demandes à titre d’articles sans comparution. Par conséquent, dans l’avis de consultation de radiodiffusion 2011-336-2, les demandes de Métromédia ont été retirées de l’audience du 18 juillet 2011. À cette date, le Conseil notait que les demandes de Métromédia seraient considérées à une audience comparante à une date ultérieure.

3. Le Conseil estime qu’un appel de demandes pour une ou des stations de radio à Montréal proposant l’utilisation des fréquences 690 kHz et 940 kHz est de mise et conséquemment, il invite par la présente le dépôt de demandes d’autres parties intéressées. Toute personne intéressée devra déposer sa demande dûment complétée au Conseil au plus tard le 29 août 2011, en remplissant le formulaire approprié en vue d’obtenir une licence afin d’exploiter un nouveau service de radio. Les demandeurs devront aussi déposer la documentation technique nécessaire au ministère de l’Industrie (le Ministère) d’ici la même date.

4. Les demandes déposées par les demandeurs seront considérées telles qu’elles auront été reçues. Toute demande jugée incomplète sera retournée. Si des précisions s’imposent, celles-ci seront traitées lors de l’audience au cours de laquelle le Conseil étudiera les demandes reçues en réponse au présent appel de demandes.

5. Prière de noter qu’en publiant cet appel de demandes, le Conseil n’a pas pour autant tiré de conclusion quant à l’attribution de licences pour un service à ce moment.

6. Les demandeurs devront donc fournir la preuve afin de démontrer clairement qu’il y a une demande et un marché pour le service proposé.
Facteurs d’évaluation des demandes

7. En évaluant les demandes pour des nouveaux services de radio commerciale dans un marché, le Conseil tiendra compte des facteurs qui suivent, tels qu’énoncés à l’origine dans la décision 1999-480.
Qualité de la demande

8. Dans son analyse, le Conseil évaluera la proposition du demandeur à l’égard de la programmation ainsi que les engagements qu’il propose dans un certain nombre de secteurs. Ces secteurs comprennent la façon dont le demandeur entend refléter sa collectivité locale, y compris sa diversité et son caractère distinctif. En conséquence, le Conseil examinera les engagements à l’égard de la programmation locale de même que les avantages qu’une telle programmation procurera à la collectivité.

9. Le Conseil tiendra également compte des engagements à l’égard du pourcentage de contenu canadien des pièces musicales, des contributions au développement du contenu canadien (DCC) et, le cas échéant, au pourcentage de musique vocale de langue française.

10. Le Conseil ne réglemente pas la formule musicale des stations de radio AM. Cependant, le Conseil évaluera le plan d’affaires du demandeur à la lumière de la formule proposée étant donné qu’ils sont étroitement reliés. Le plan d’affaires devrait clairement étayer la capacité du demandeur à offrir son projet de programmation et à remplir ses engagements. De plus, le Conseil évaluera les propositions à l’égard de la programmation des demandeurs afin de trouver la proposition qui répond le plus adéquatement aux besoins du marché et qui consiste en l’utilisation optimale de la fréquence proposée.
La diversité des sources de nouvelles dans le marché

11. Ce facteur porte sur des préoccupations reliées à la concentration de la propriété et la propriété mixte. Le Conseil a déclaré qu’il cherche à établir un équilibre entre son souci de préserver la diversité des sources de nouvelles dans un marché et les avantages de permettre une consolidation accrue de la propriété au sein de l’industrie de la radio.

12. Le Conseil évaluera la façon dont l’approbation de la demande contribuera à ajouter, ou encore, à maintenir une diversité de voix dans un marché ainsi que la façon dont cette approbation servira à accroître la diversité de la programmation pour les auditeurs.
Incidence sur le marché

13. L’autorisation d’un trop grand nombre de stations dans un marché pourrait entraîner une réduction de la qualité du service offert à la collectivité; une possibilité qui continue de préoccuper le Conseil. La conjoncture économique du marché et les incidences financières probables de la station proposée sur les stations existantes dans le marché seront donc pertinentes.

14. Le Conseil évaluera donc le chevauchement de la programmation, de l’auditoire général et ciblé et des parts d’écoute du service proposé sur les stations existantes dans le marché. Bien que le Conseil étudiera également la rentabilité des stations existantes dans le marché dans son évaluation de l’incidence de la station proposée sur les stations existantes, la rentabilité des stations existantes représentera seulement un des facteurs de l’examen du Conseil.
La concurrence dans le marché

15. La politique sur la propriété commune du Conseil permet à une personne dans des marchés qui compte moins de huit stations de radio commerciale exploitées dans une même langue de détenir jusqu’à trois stations de radio, avec un maximum de deux stations dans une même bande. Dans des marchés comprenant plus de huit stations commerciales, une personne peut être propriétaire de quatre stations dans une même langue, avec un maximum de deux stations AM et de deux stations FM. La concentration accrue de la propriété qui découle de cette politique peut augmenter le risque d’un déséquilibre au niveau de la concurrence dans un marché radiophonique.

16. Le Conseil tiendra donc compte de facteurs tels le nombre de stations de radio actuellement détenues par un demandeur dans un marché, la rentabilité de sa/ses station(s) et de la concentration de la propriété dans le marché dans sa prise de décision d’attribution de licence.
Importance des facteurs

17. Tel qu’indiqué précédemment, l’importance relative de chacun de ces facteurs variera dans chaque cas selon la situation particulière du marché.
Résumé de l’analyse financière pour le marché radiophonique de Montréal

18. Pour faciliter la tâche des parties intéressées, les résumés des analyses financières pour le marché radiophonique de Montréal sont annexés au présent avis de consultation.
Approbation technique du ministère de l’Industrie

19. Le Conseil a l’intention d’étudier les demandes dans le cadre d’une audience publique. Cependant, le Conseil avise les demandeurs qu’il retirera de l’audience publique toute demande pour laquelle le Ministère n’aura pas fait savoir au Conseil, au moins vingt jours avant le premier jour de l’audience, que la demande est acceptable sur le plan technique.
Admissibilité du demandeur

20. Le Conseil rappelle aussi aux demandeurs qu’ils doivent satisfaire aux exigences d’admissibilité établies dans Instructions au CRTC (Inadmissibilité de non-Canadiens) et Instructions au CRTC (Inadmissibilité aux licences de radiodiffusion).
Délais relatifs à l’audience

21. L’avis de consultation annonçant l’audience publique au cours de laquelle le Conseil étudiera les demandes reçues en réponse au présent appel de demandes sera publié le 7 septembre 2011 et les parties intéressées auront jusqu’au 22 septembre 2011 pour soumettre leurs interventions. Les demandeurs pourront répondre aux interventions jusqu’au 27 septembre 2011. L’audience publique débutera le 17 octobre 2011 et aura lieu à un endroit à déterminer.

22. Un avis concernant chaque demande sera également publié dans des journaux à grand tirage de la région à desservir.

23. Les demandes faisant suite à cet appel doivent être déposées par voie électronique en utilisant la Clé d’accès. Pour savoir comment utiliser le service Clé d’accès, aux fins du dépôt des demandes, il suffit de consulter le site web du Conseil, http://www.crtc.gc.ca/fra/forms/form_201.htm. Les demandeurs qui sont dans l’impossibilité de soumettre leurs demandes par voie électronique en utilisant le service Clé d’accès devront s’adresser à la ligne d’aide du Conseil pour les petites entreprises au 1-866-781-1911.

24. Les nouvelles Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (les Règles de procédure) établissent, entre autres choses, les règles à l’égard du dépôt, du contenu, du format des demandes, ainsi que la procédure à suivre pour le dépôt de renseignements confidentiels et pour demander leur communication. Par conséquent, la procédure énoncée dans l’avis de consultation annonçant l’audience publique doit être lue en parallèle avec les Règles de procédure et les documents qui s’y rattachent. Ces documents peuvent être consultés sur le site web du Conseil sous « Règles de pratique et de procédure du CRTC ».

Secrétaire général

Documents connexes

Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2011-336-2, 18 juillet 2011

Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2011-336, 19 mai 2011

Préambule – Attribution de licences à de nouvelles stations de radio, décision CRTC 1999-480, 28 octobre 1999

Source : http://www.crtc.gc.ca/fra/archive/2011/2011-453.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Sam 30 Juil 2011 - 11:05

Citation :
15...... Dans des marchés comprenant plus de huit stations commerciales, une personne peut être propriétaire de quatre stations dans une même langue, avec un maximum de deux stations AM et de deux stations FM. La concentration accrue de la propriété qui découle de cette politique peut augmenter le risque d’un déséquilibre au niveau de la concurrence dans un marché radiophonique.

Je ne reviens que sur une des affirmations du CRTC et c'est celle là. Le CRTC vient d'autoriser COGECO à posséder 3 FM à Mtl. Comment peut-il continuer à mettre ca dans ses prérequis à une transaction ?

Parles-en pas au moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Saguenay
Invité



MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Sam 30 Juil 2011 - 17:26

L'idéal serait que T&T Média ait sa licence à 690 kHz avec 50 000 watts (classe A)-(Clear-channel) et que CKGM puisse déménager à 940 kHz en passent d'antenne TRÈS directionnel à omnidirectionnel et en passant de classe B à classe A (Clear-channel). De plus, CKGM a maintenant les droits de diffusions sur les Canadiens, ça lui prend son antenne clear-channel (classe A).

 

Cogeco ne mérite pas d'avoir sa radio-circulation qui va encore nous coûter toute nos taxes. De plus, une radio-circulation sur le 690 kHz et le 940 kHz (classe A), ce sont des fréquences gaspillées. De plus si Cogeco et Transports Québec voulaient le 690 kHz et le 940 kHz, ils avaient juste à acheter INFO 690 et AM 940 Montreal's Greatest Hits, lorsqu'elles étaient encore en exploitation. Je souhaite ardemment que CKGM ait le 940 kHz et que T&T ait le 690 kHz.

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Lun 1 Aoû 2011 - 0:41

Jean Langlois a écrit:
Je ne reviens que sur une des affirmations du CRTC et c'est celle là. Le CRTC vient d'autoriser COGECO à posséder 3 FM à Mtl. Comment peut-il continuer à mettre ca dans ses prérequis à une transaction ?

Parles-en pas au moins !
Ils vous diraient que c'est une exception totalement exceptionnelle et que la politique en question demeure en vigueur. D'un point de vue purement technique, ils auraient raison. Quant à savoir si c'est réellement vrai dans la réalité, il faudra attendre un certain temps, le temps que d'autres demandent des exemptions, et les obtiennent... ou non.

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Lun 1 Aoû 2011 - 23:24

Avez-vous remarqué le ton de l'article de la Presse canadienne à ce sujet et aussi celui des titres qu'il a inspiré ?

Circulation: Cogeco devra attendre pour lancer ses nouvelles stations
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/medias-et-telecoms/201107/29/01-4422043-circulation-cogeco-devra-attendre-pour-lancer-ses-nouvelles-stations.php

Le CRTC retarde l'approbation de stations projetées par Cogeco
http://www.ledevoir.com/societe/medias/328456/le-crtc-retarde-l-approbation-de-stations-projetees-par-cogeco

Nouvelles stations de radios chez Cogeco: le CRTC reporte une approbation
http://www.lesaffaires.com/imprimer/secteurs-d-activite/medias-et-communications/nouvelles-stations-de-radios-chez-cogeco-le-crtc-reporte-une-approbation-/533284
(la plus longue version)

On semble tenir pour acquis que c'est Cogeco qui obtiendra ce qu'elle voudra suite à l'appel de demandes pour les fréquences 690 et 940 kHz. Je ne dis pas que le ton est nécessairement non-fondé. En tant qu'observateur attentif, je réalise bien que Cogeco semble jouir d'un statut spécial auprès du CRTC pour des raisons qui demeurent difficiles à comprendre à ce moment-ci. Mais j'aurais quand même préféré voir une information solide à l'appui du ton de ces articles...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jo blow
Invité



MessageSujet: job cogeco   Mar 2 Aoû 2011 - 7:52

En plus cogeco à déja annoncé sur info presse les postes pour la nouvelle station ! On embauche avent meme d'avoir la licence ? mmmm les jeux sont fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Lun 8 Aoû 2011 - 5:43

Il me semblait qu'en 1999, Radio-Canada avait embauché les nouveaux employés et aménagé les nouveaux studios nécessaires à sa nouvelle chaîne Inforadio avant même d'avoir obtenu la licence pour le 690 kHz... qui était en fin de compte allée à CKVL.

J'ai raison, ou ma mémoire me joue des tours ?

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Lun 8 Aoû 2011 - 8:16

Je ne me souviens pas mais c'est avec stupéfaction que la décision a été accueillie. Tout le monde était convaincu que ca allait à Radio-Canada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Lun 8 Aoû 2011 - 10:49

Je me fie sur vous pour la réaction des artisans, mais pour les observateurs d'un peu partout en Amérique du Nord, y inclus moi-même, ce n'était pas du tout une surprise. CKVL et CIQC étaient apparus à leurs nouvelles fréquences sur le site «AM query» opéré par le FCC (le CRTC américain), bien avant la décision du CRTC (fin juin 1999). Avant même l'audience en fait (février 1999), si je me souviens bien.

Le «AM query» est toujours à jour pour les stations américaines, mais pour les stations d'ailleurs le FCC se fie sur les informations transmises par les autorités des pays en question. Si une fréquence est libérée en dehors des États-Unis, la vieille information reste en ligne, en partie parce que les stations américaines doivent continuer à protéger la station devenue fantôme...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
mettons
Invité



MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Lun 29 Aoû 2011 - 19:56

Ca se pourrait tu que Cogeco décide de mettre radio voirie sur le 730 et envoye le sport au 98.5? Ca eviterait de tout retarder a cause du crtc. non?
Revenir en haut Aller en bas
Zoro
Invité



MessageSujet: mmmm   Mar 30 Aoû 2011 - 14:44

Oui pas bête l' histoire du radio voirie au 730.. ca pourrait expliquer le virage sportif de CKOI !
Revenir en haut Aller en bas
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mar 30 Aoû 2011 - 18:46

Les deux derniers messages me laissent profondément perplexe.

Et pas seulement parce que le soi-disant virage sportif de CKOI Montréal est une farce.

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
mettons
Invité



MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mar 30 Aoû 2011 - 19:57

Je disais ca de même...

Je pense pas que Joel et Mario soient un virage.
Ron au 98.5, ca sa serait un virage.

On verra!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mar 22 Nov 2011 - 11:08

Bon, COGECO la met où sa radio-circulation en anglais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mar 22 Nov 2011 - 12:01

Cogeco prétendait que sans le 690 kHz ou le 940 kHz il était impossible de bien couvrir la région de Montréal. Cette prétention n'est pas entièrement dénuée de fondement. Je ne serais pas surpris que Cogeco laisse tomber ce projet.

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mar 22 Nov 2011 - 17:28

Citation :
Le MTQ précise que le montant approximatif du contrat est de 1,5 million de dollars par année pour chacune des stations et qu'il s'agit d'un contrat de trois ans avec possibilité de réévaluation.

Pour l'instant, le MTQ a identifié COGECO Diffusion comme étant «le seul prestataire au Québec à posséder un équipement répondant aux exigences [...] de même qu'une expertise technique pour assurer un bon fonctionnement».

Le MTQ n'a pas voulu accorder d'entrevue à TVA Nouvelles concernant ce projet.
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/04/20110415-154116.html

scratch

Est-ce que le contrat donné à COGEC0 est encore bon ?

COGECO a été choisi parce qu'elle pouvait offrir les deux services.

Peut-être bien que quelqu'un d'autre aurait pu n'offrir le service que dans une langue comme c'est le cas en bout de ligne maintenant.

Et pouvez-vous bien me dire comment un ministre peut signer une entente de 9 millions à une station radio qui n'est pas en ondes et à une autre pour laquelle on a du en catastrophe changer la programmation pour réaliser la parti francophone du contrat ?

Est-ce que le ministre s'est fait dire par Audet et Lachance qu'avec ce contrat en main le CRTC n'aurait d'autre choix que de se rendre aux demandes de COGECO ?

Est-ce que c'est vrai comme le laisse entendre Tietolman dans un message précédent que le but de l'opération était d'empécher l'arrivé de compétition au 98'5 ?

Je me trompe ou le ministre Arcand a encore de l'argent dans Corus ?

Encore un cas de "les amis d'abords" peu importe de quoi cela a l'air ?

Oh le ministre qui a conclue le marché c'est Sa Mamad en passant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mer 23 Nov 2011 - 12:02

Le contrat modifié avec Cogeco est valide jusqu'au 29 février 2012. Rien ne dit qu'il ne pourrait pas être modifié encore pour prolonger à nouveau l'échéance du côté anglophone.

Comme vous le savez sans doute déjà, construire un nouveau site de diffusion AM est assez compliqué pour des questions de manque de terrains, de zonage, de plaintes des voisins, etc., sans compter les coûts importants que cela entraîne.

Adapter un site de diffusion existant est moins compliqué que la construction d'un nouveau site, mais c'est quand même plus compliqué que de seulement remettre l'émetteur en marche.

Et contrairement à la radio FM, le nombre de stations AM pouvant diffuser d'un même site est très limité. Toutes les grandes stations de Montréal (sauf CKOI-FM) diffusent de la tour du Mont Royal; mais deux stations AM sur un même site, c'est déjà beaucoup... et peut-être même trop, si les deux stations diffusent sur des fréquences trop proches l'une de l'autre.

Cogeco était effectivement la seule compagnie qui pouvait facilement et très rapidement mettre en ondes deux stations AM (grâce au site de Kahnawake, ex-CINF et CINW).

Il aurait pourtant été possible pour le gouvernement du Québec de loger chaque nouvelle station sur un site existant utilisé pour une seule station AM. CJAD 800, CKGM 990, CFMB 1280 et CJLV 1570 ont chacun un site avec une seule station AM en opération. C'est aussi le cas de CKAC 730, mais cette station est opérée par Cogeco.

C'est Cogeco qui a proposé la relance du 690 et du 940 pour des stations de circulation. Le plan du gouvernement, c'était de demander une série de «chandelles» de 40 watts chacune, diffusant uniquement des informations pré-enregistrées.

Cogeco a cru sa propre propagande sur la supposée improvisation de Tietolman, n'a pas vu venir CKGM et Evanov, n'a pas réalisé que le CRTC aurait vraiment l'air complètement fou de donner les licences pour le 690 et 940 à Cogeco compte tenu de l'incroyable cadeau accordé lors de la vente de Corus Québec...

Cogeco ne reconnaîtra jamais publiquement que son plan visait à bloquer Tietolman (ou d'autres concurrents potentiels). Mais croyez-vous qu'il existe vraiment d'autres explications plausibles ?

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Jeu 31 Mai 2012 - 8:15

Une nouvelle du début de la semaine passée inaperçue :
Citation :
Le ministre a aussi annoncé que trois stations de radio anglophones, soit CJAD, 96 FM et 97,7 FM consacreront plus de temps à la circulation. De son côté, la station francophone Radio circulation 730 AM, lancée en septembre dernier, attire 350 000 auditeurs par semaine, a indiqué le MTQ hier.

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/351124/des-millions-pour-reduire-l-impact-des-travaux-sur-le-reseau-routier
Citation :
Les cotes d'écoute de 350 000 auditeurs par semaine sur les ondes de la nouvelle Radio circulation ont poussé le comité à tendre la main aux radios anglophones.

CJAD, Virgin96 et CHOM auront plus de temps d'antenne consacré à la circulation.

«On n'arrivait moins à toucher cette communauté avec Radio circulation. On a voulu changer ça», a indiqué Pierre Moreau.

http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2012/05/20120528-154935.html
On ne l'affirme pas explicitement dans ces articles, mais on dirait bien que le projet de Cogeco de créer une radio-circulation en anglais est maintenant mort et enterré.

Intéressant de constater que cette perte apparente d'intérêt semble être synchronisée avec le fait qu'il n'est plus possible pour Cogeco d'empêcher Paul Tietolman et ses partenaires de faire la concurrence au 98,5 FM.

Par ailleurs je serais bien curieux de savoir ce que les stations anglophones d'Astral vont recevoir du gouvernement du Québec afin de faire davantage de place à la circulation en ondes...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Jeu 31 Mai 2012 - 8:40

Il y a un peu plus d'un an :

Citation :

... Pour l'instant, le MTQ a identifié COGECO Diffusion comme étant «le seul prestataire au Québec à posséder un équipement répondant aux exigences [...] de même qu'une expertise technique pour assurer un bon fonctionnement»....
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/04/20110415-154116.html

Cela n'est plus vrai ?

Je vous invite à relire le sujet au complet. Vous constaterez qu'on est encore devant une situation de "les amis d'abords".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   Mar 8 Juil 2014 - 19:00

Pour le meilleur et pour le pire, l'aventure de Radio Circulation se poursuivra pour au moins trois années de plus, et tout porte à croire que ce sera toujours sur les ondes de CKAC 730.

Le Ministère des transports du Québec a annoncé à la fin mai, via le SEAO (Système électronique d'appel d'offres) son intention de conclure un contrat avec Cogeco pour continuer ce service et le (court) délai accordé aux autres prestataires potentiels pour se manifester a pris fin le 9 juin dernier.

En principe, Evanov et RNC Média auraient pu être intéressés à obtenir le contrat, mais pour diverses raisons, je doute que ces compagnies aient été disposées à abandonner les concepts de Radio Fierté et Radio X respectivement.  Quant à TTP Média, il lui est impossible d'opérer un format de circulation à Montréal, et ce jusqu'au 31 mai 2021 inclusivement (!)... en vertu de l'entente conclue avec Cogeco pour l'utilisation du site de Kahnawake.

La subvention prévue dans le nouveau contrat est de 1,2 million de dollars par année, soit une baisse de 20 % par rapport au contrat précédent qui prévoyait une subvention annuelle de 1,5 million de dollars.

Selon l'avis publié, la diffusion en direct commencera aux mêmes heures (4 h 30 en semaine, 6 h en fin de semaine), mais elle prendra fin une heure plus tôt, soit à minuit plutôt qu'à 1 h.  En revanche, la diffusion d'informations pré-enregistrées la nuit se ferait selon le même horaire qu'auparavant (donc sans commencer plus tôt).  Je suis personnellement porté à penser qu'il s'agit d'une erreur (l'avis en question s'inspire largement de celui publié il y a trois ans), mais il est possible que cela témoigne bel et bien d'une possibilité que la programmation entre minuit et 1 h puisse différer du format habituel.

On peut prendre connaissance de l'avis en question ici :
http://www.seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/Recherche?ItemId=8f56814b-406c-45b3-a84d-4b753b40897d&callingPage=0

En 2011, le contrat avait été conclu deux semaines après la date limite pour s'y opposer; une annonce conjointe de Cogeco et du Ministère avait été faite à l'intention des médias une dizaine de jours plus tard, mais l'annonce officielle sur le SEAO n'avait été publiée que trois mois plus tard.

À l'époque, dans son application au CRTC pour la fréquence 690 kHz (initialement ciblée pour diffuser Radio Circulation), Cogeco avait affirmé prévoir une part de marché de 0,8 % pour les deux premières années et de 1,6 % pour les années subséquentes (grâce à la multiplication prévue des chantiers routiers).  Dans les faits, depuis le changement de format de CKAC, la station n'a jamais fait mieux que 0,4 % de part de marché.

Reste à voir si la fiabilité des informations diffusées par Radio Circulation va s'améliorer (j'en doute)...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Radio-voirie à Montréal ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Radio-voirie à Montréal ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Journal de Montréal
» Emission radio avec E. Vigne, éditeur et directeur de la NRF
» double - manip. morse radio
» Les Normands à Montréal.
» bc montréal métropolitain

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Radio-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: