RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'école idéale?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 7:20

Le samedi 28 octobre 2006


« L’esprit de compétition, qui anime les jeunes comme les adultes, ronge notre société et la pousse à s’individualiser davantage. »



L'utopie de l'école sans compétition

Francis Higgins

Le Soleil

Collaboration spéciale


Depuis longtemps, le philosophe et généticien Albert Jacquard rêve d’une école idéale où les élèves ne souffriraient pas de la compétition. Où le palmarès des notes disparaîtrait au profit de l’entraide. Où le sport serait pratiqué sans tenir compte du pointage. Cette école utopique, il croit l’avoir trouvée.

L’établissement scolaire s’appelle Neie Lycée. Situé au Luxembourg, il a été créé en 2005 par le Parlement. Tout le monde y travaille en équipe dans un univers sans examen, ni bulletin. Les étudiants de niveau secondaire apprennent à leur rythme, supervisés par des tuteurs qui ne s’occupent que d’une dizaine de jeunes à la fois. Leur évaluation est faite par autoévaluation et par un jury de professeurs qui se penchent sur leur portfolio, un registre de l’évolution de leur apprentissage. Les jeunes travaillent en coopération à des projets à thème. En dehors des matières de base, ils suivent des cours de cirque, de théâtre, d’art et même de jardinage.

Bref, des principes qui ne sont pas sans rappeler en partie la réforme scolaire au Québec, maintenant appelée renouveau pédagogique. Mais ces deux changements ne se sont pas faits sans heurt. Le nouveau bulletin sans notes en pourcentage avait fait sourciller beaucoup de parents de la Belle Province, notamment.

« Un des principes fondamentaux du lycée est de mettre l’élève en situation de coopération avec ses camarades de classe. Il n’y a plus de perdants. L’aidant y apprend autant que l’aidé. Un travail qui ouvre sur la discussion, sur l’échange d’idées et sur la convivialité est le plus souvent plus motivant qu’un travail solitaire », peut-on lire dans le site Web de l’école européenne.

Pour Albert Jacquard, l’esprit de compétition, qui anime les jeunes comme les adultes, ronge notre société et la pousse à s’individualiser davantage. « Si cette attitude de compétition permanente se bornait au sport, ce ne serait qu’anecdotique; hélas, dès l’école primaire, elle est présentée comme une nécessité, elle serait seule conforme aux leçons de la nature. Un darwinisme simpliste est même utilisé pour la justifier : l’amélioration des espèces est présentée comme le résultat d’une implacable « lutte pour la vie » qu’il faudrait perpétuer. (…) Rien ne nous oblige à prolonger cette lutte au cours des événements qui sont la part spécifiquement humaine de notre vie : les échanges », écrit-il dans son plus récent essai, Mon utopie (Stock, 2006).

Mais l’utopie scolaire doit encore faire ses preuves. De leur propre aveu, les dirigeants du Neie Lycée ne se basent sur aucun modèle pédagogique, mais plutôt sur diverses expériences centrées sur l’enfant. De plus, il faudra attendre quelques années encore pour connaître la véritable valeur de cette « révolution »…

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 7:59

Pimentfort a écrit:
Qu'en pensez-vous?
Que Francis Higgins est un imbécile de faire un lien avec la réforme scolaire au Québec.
Il est évident que dans le cas du Luxembourg c'est un projet expérimental bien encadré.
Citation :
Les étudiants de niveau secondaire apprennent à leur rythme, supervisés par des tuteurs qui ne s’occupent que d’une dizaine de jeunes à la fois.
Ici c'est une lubie de fonctionnaire qui impose un nouvel approche à tout le monde sans que personne ne connaissent le résultat. Les profs sont débordés par le nombre d'élèves par classe, par l'absence d'éducation des enfants et par le manque de ressources.
C'est qui ca Higgins ? Peut-être que j'aimerais mieux ne pas le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
MG
Invité



MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 9:37

C'est parce ce que la compétition est parfois douloureuse mais nécessaire car penndat toute notre vie va falloir en faire.

Je crois que le meilleur système éducatif serait un qui serait branché sur le marché du travail car ce ue les pelletuex de fonctionnaire, les profs lunatiques, les loges ridiculesoublient c'est qu'après l'école il faut travailler.

Les juenes ne devrait pas perdre le temps à faire des travaux d'équipes qui ne sont que des récérations déguisé, de faire des voyages pédagogiques, d'écouter les élucubrations d'un prof et faire des activités à caractères socialisant, ils devrait être formé au travail.

Les cours d'arts plastiques devrait être confié à certains ouvriers ou contremaîtres industriels qui initierait les juenes aux travail industriel ou à la production industiel.

On couperait les cours de musique et d'études pour les remplacer par des cours d'informatique de base basé sur les guides pour les nuls comme comment utiliser Windows, Excel , Outlook Power Point.

Les cours d'histoire et de géo, de chimie, de bio seront presque tous chopés et seront remplacépar le cours Connaissances Générales 101 et 102. et de sciences religieuses et fps seront chopés pour se pour se faire rempalcer par plus de cours d,Anglais, de Maths, D'Infos , d'arts plastiques.

La musique tu sacre ça dehors tout de manière sa sert à rien et personne ne vit de ses talents musicals.

Ça c'est qce qui faudrait aux jeunes , l'école branché sur le mileiu du travaiL car après l'école c,est le Travail dans lequel on passe de 35 à 50ans de sa vie là dessus.

Les affaires sociales, c'est de la marde. Les sociologues, les anthropologues, les sexologues ça va pas dans une école mais dans une poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 9:59

T'en met trop dehors MG là...prend un break. Si t'as que des cours qui ne stimulent qu'une section du cerveau...y va en manquer des boutes tantôt. Faut stimuler les neurones du talent aussi pour arriver à favoriser un développement équilibré. Moi je garderais un ou deux cours relatifs aux arts....y'a pas que les barbeaux dans ces cours là, y'a aussi des notions historiques. Parfois la culture générale ça peut servir....autant sinon plus que les sciences religieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Silence
Invité



MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 11:02

Pimentfort a écrit:

Pour Albert Jacquard, l’esprit de compétition, qui anime les jeunes comme les adultes, ronge notre société et la pousse à s’individualiser davantage.
Une école à la Albert Jacquard, reconnait et approuve l'incompétence.Ce qui en soi est une erreur.
Ces jeunes formés dans une école spéciale sans compétiton se retrouveront un jour dans une société compétitive.Le résultat sera désatreux.
Il faut garder l'esprit compétitif chez les jeunes comme source première de motivation et d'excellence.
Revenir en haut Aller en bas
MG
Invité



MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 15:38

Kat, les leçons de culture générale sa sert pas au marché du trvail, je le sais.

J'ai fait des études en connaissances générales entre 2001 et 2006 et si je veux pogner un emploi qui à de l'allure va falloir que je retourner étudier un dep en comptabilité ou que je rentre dans les forces.

Les connaisances générales favorisent les tites filles et font décrocher les gars et ne sont pas adapté au milieux de travail que sont les industries, la construction, les services, le travail en milieu de bureau.

La religion tu fais comme chez les protestants, si tu va à l'église ben pour les flos t,a les cours de religion donné par les soeurs ou le vicaire.
Revenir en haut Aller en bas
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 15:55

Je voulais juste apporter comme point que dans les cours d'art par exemple, les jeunes ne font pas que du gribouillage, que l'histoire de l'art qu'on y enseigne (sans servir en comptabilité) apporte un p'tit plus.

Je suis pour qu'on révise les programmes d'enseignement, je ne suis pas contre ce que Jacquard propose....l'évalutaion peut aussi bien être formative que sommative, être tout aussi efficace et suprimer le stresse que peut causer le sentiment de compétition chez certains élèves car c'est par l'évalutation sommative que l'on peut créer la compétition entre élèves....au primaire du moins le sens de la compétition pourrait être un brin éludé....les sports contribuent bcp à développer cette aptitude (compétitivité). À se demander si d'avoir une meilleure note que le voisin de classe fait d'un élève un élève plus compétitif....par contre celui qui se démarque par ses améliorations serait peut-être un élève compétitif.

En tout cas, une chose est certaine, les programmes tels qu'ils sont,et leur contenu surtout mériteraient d'être revus sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
MG
Invité



MessageSujet: Re: L'école idéale?   Dim 29 Oct 2006 - 18:23

Tu apporte de bons poitns. Il ne devrait pas y avoir de compétitivité dans le sport vu que dans la vraie vie personne gagne sa vie de même. Le sport devrait juste servir pour être en forme.

Quant à l'école de jacquard sa peut paraître le fun mais quant tu t'en va sur le marché du travail tu va te faire ramassé et désulisioné c'est Welcome to The Jungle.

Oui l'art c'est pas juste du barbouillage mais pourquoi faire des visites dans des musés quant les jeunes font un paquet de fautes d'ortogarphes.

Je suis pour les lectures de romans mais la pédagogie par projet non.
Revenir en haut Aller en bas
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: L'école idéale?   Lun 30 Oct 2006 - 6:18

Les gens peuvent gagner leur vie avec le sport et la musique MG. Oublie les artistes qc là et pense à tous les domaines connexes. L'école peut continuer d'être un lieu où l'élève peut développer un goût au minimum pour l'une de ces 2 disciplines. Je dirais même que ça prend des disciplines pour les élèves qui n'ont pas la bossse des maths et qui auraient des aptitudes manuelles.

De là l'importance de réviser le contenu des programmes, de les améliorer, de les enrichir. Ne pas tout jeter mais rehausser les niveaux, aller au musée à condition de maitriser l'accord du participe passé...iiiich!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
MG
Invité



MessageSujet: Re: L'école idéale?   Lun 30 Oct 2006 - 21:45

Des bons points Kat, probablement que je brasse trop fort.

N'empĉhe qu'il faudrait que chaque parents surveille ce que son flo fait en classe et quel sorte de milieu son flo va .

Les parents devrait s'investir dans le mileiu scoalire et même s'engager et voter massivement dans les élections scolaires.

Savez vous que les commisions scoalires sont contrôlés par les pékisses.

Le Memo en est un exemplaire. Ça devrait être les parents qui contrôlent les commisions scolaires.

De se point de vue les élections scolaires devrait êtres considéré plus importnante et devrait être considéré comme un droit de regard sur ce que les enfants apprenent et serviraient de moyen pour protester contre un prof qui brainwashe où fabule en classe ou se moque d'un élève.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'école idéale?   Mar 31 Oct 2006 - 7:35

MG, tu m'as fait réagir à de multiples endroits. Je n'ai pas le temps de te répondre cette semaine, mais je vais y revenir bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: L'école idéale?   Mar 31 Oct 2006 - 8:06

Citation :
N'empĉhe qu'il faudrait que chaque parents surveille ce que son flo fait en classe et quel sorte de milieu son flo va .

Les parents devrait s'investir dans le mileiu scoalire et même s'engager et voter massivement dans les élections scolaires.

C'est certain que la participation parentale dans les efforts des enfants compte beaucoup. Moi la première si j'avais des enfants (pour connaître un peu le milieu scolaire) je suivrais de près leur évolution et m'intéresserais le plus possible à ce qu'ils font en classe....tu peux être certain qu'on reconnaîtrait mon visage à lécole. Ceci dit, les parents ne peuvent pas tous assister aux réunions d'écoles et certains ne s'y intéressent tout simplement pas.

L'implication massive des parents n'est pas garante , je pense, de la hausse de la qualité des enseignements et des apprentissages en classe. Faut soigner à la source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école idéale?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école idéale?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35
» BE - batiments-école du type Léopard
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» 1930. Le patois Normand à l'école.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Sujet libre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: