RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Affaire Villanueva.Policier.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Un policier de Montréal tire sur trois hommes   Sam 9 Aoû 2008 - 21:43

Citation :
Le samedi 09 août 2008
Un policier de Montréal tire sur trois hommes
La Presse
Philippe Orfali
La Presse

Un homme dans la vingtaine est en danger de mort et deux autres reposent dans un état critique, ce soir, après qu'un policier du SPVM eut ouvert le feu contre eux dans un parc de Montréal-Nord.

L'enquête a été transférée à la Sûreté du Québec.

> D'autres détails suivront
http://www.cyberpresse.ca/article/20080809/CPACTUALITES/80809121/-1/CPACTUALITES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Dim 10 Aoû 2008 - 14:47

Citation :
Le dimanche 10 août 2008
Un policier de Montréal tue un homme de 18 ans
Philippe Orfali
La Presse

Une patrouille policière dans un parc de Montréal-Nord a mal tourné, samedi soir, alors qu'un agent a ouvert le feu sur trois jeunes, tuant l'un d'eux, un homme de 18 ans.

«Le policier a utilisé son arme dans le seul but de protéger un collègue. Les agents auraient été encerclés par une dizaine de personnes dans le parc», a affirmé le porte-parole Yannick Ouimet. Il semblerait toutefois qu’aucun des jeunes n’ait étés armés.

«Mes deux fils de 2 et 4 ans, ma mère et moi étions à quelques mètres de là quand c’est arrivé», explique Erica Cruz........

Erica Cruz affirme que les trois jeunes se trouvaient sur un sentier du parc Henri-Bourassa avec d’autres amis quand deux policiers sont arrivés. Le groupe de jeunes se seraient alors éloignés de quelques mètres, afin de laisser les policiers passer.

«Un des policiers a pointé l’un des jeunes et lui a dit de s’approcher, ce que (celui-ci) a refusé de faire. Il disait «Je n’ai rien fait de mal, tu ne peux pas m’arrêter». Ça n’a pas fait plaisir au policier, qui l’a agrippé. Le jeune a plutôt mal réagit», a dit la jeune femme.

Erica Cruz affirme que l’homme a insulté le policier, ce qui l’a piqué au vif. «D’où nous étions, nous voyions la tension augmenter entre les policiers et les jeunes. On savait que quelque chose de grave allait arriver.»

«Comme le policier frappait le jeune homme, les deux autres jeunes, un noir et un latino, se sont approchés du policier et ont tenté de l’arrêter.» L’un des hommes aurait sauté au cou du policier.

C’est alors que l’autre policier aurait dégainé son revolver. Il aurait tiré directement sur l’un des jeunes hommes qui entouraient son coéquipier.

....L'enquête a été confiée à la Sûreté du Québec. Elle devra déterminer si certains individus étaient armés.
http://www.cyberpresse.ca/article/20080810/CPACTUALITES/80809121/-1/CPACTUALITES
Le policier qui cherchait le trouble serait une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Mar 12 Aoû 2008 - 11:44

Citation :
Le mardi 12 août 2008
Dupuis promet une enquête transparente
Malorie Beauchemin et Philippe Orfali
La Presse
Québec

http://www.cyberpresse.ca/article/20080812/CPACTUALITES/808120830/1019/CPACTUALITES
Il va donner ca à un procureur plutôt qu'à la SQ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Mar 12 Aoû 2008 - 14:50

Citation :
Le mardi 12 août 2008
Montréal-Nord: Dupuis n'écarte pas l'enquête publique
La Presse Canadienne
Montréal

Le ministre québécois de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, n'écarte pas la possibilité de tenir une enquête publique sur les événements entourant la mort du jeune Fredy Villanueva, tombé sous les balles de policiers montréalais samedi.
http://www.cyberpresse.ca/article/20080812/CPACTUALITES/80812125/-1/CPACTUALITES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Mer 13 Aoû 2008 - 12:54

Citation :
Le mercredi 13 août 2008
Les policiers n’ont pas encore été interrogés
Caroline Touzin

.....Les deux policiers présents lors de la fusillade n’ont toujours pas été interrogés par les enquêteurs. «C’est définitivement une pratique courante», a assuré le lieutenant François Doré, de la SQ, hier, en conférence de presse. «Ces gens-là (policiers) sont traités de la même façon que les citoyens ordinaires», a ajouté le policier, qui ne craint pas que les agents « perdent la mémoire» d’ici à leur interrogatoire.

Cette affirmation a fait sursauter le criminologue Jean-Claude Brodeur. «Soixante pour cent des homicides sont élucidés en moins d’une journée. En général, le principal suspect est interrogé dans les heures suivant le meurtre. Les règles sont différentes quand l’auteur de l’homicide volontaire ou non est un policier», indique-t-il. «Le meurtre commis par un policier dans le cadre de ses fonctions ne correspond pas au crime d’un citoyen ordinaire. Les enquêteurs trouvent toujours de bonnes raisons pour expliquer le retard d’un interrogatoire de témoin policier», souligne Louise Viau, professeur de droit à l’Université de Montréal......
http://www.cyberpresse.ca/article/20080813/CPACTUALITES/80812273/6737/CPACTUALITES
Heureusement qu'il y a plusieurs témoins car vous savez ce que sont en train de faire les deux policiers impliqués dans la fusillade ? S'assurer que leur témoignage ne se contredisent pas et qu'ils racontent la même "histoire". Je ne serais pas surpris qu'une arme apparaisse dans leur témoignage.

Je marche dans la rue avec un ami. On est entouré et la bagarre éclate avec mon ami. Je saute dans le tas et d'un coup de poing j'en tue un.
Les policiers vont me laisser quitter les lieux avec mon ami ?
Citation :
Dupuis promet une enquête transparente
Ce n'est plus possible. L'enquête est déjà vicié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Mer 13 Aoû 2008 - 22:23

Citation :
Le mercredi 13 août 2008
Vers une agence indépendante?
Hugo de Grandpré
La Presse
Ottawa

En janvier dernier, l'Alberta a emboîté le pas à l'Ontario et est devenue la deuxième province canadienne à se doter d'une agence indépendante qui enquête sur des comportements de policiers.


En Ontario, l'Unité des enquêtes spéciales a été créé en 1990, dans la foulée d'accrochages entre les forces de l'ordre et certaines communautés ethniques.

Les choses se sont déroulées autrement dans la province de l'Ouest. «Ce n'est pas un incident spécifique qui nous a amenés à faire ces changements, mais le fait que la manière dont les policiers font une enquête sur l'un des leurs était un sujet d'intérêt pour le public», a expliqué Andt Weiler, un porte-parole du gouvernement albertain.

Les événements de la fin de semaine à Montréal-Nord ont ranimé les débats sur les meilleurs moyens d'enquêter sur de possibles bavures policières. Le ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, a annoncé que ce serait la Sûreté du Québec qui se pencherait sur la mort de Fredy Villanueva, conformément à la politique ministérielle appliquée dans les cas semblables.

Le criminologue André Normandeau aurait préféré que cette enquête soit menée par un organe indépendant. Le professeur de l'Université de Montréal siégeait à la commission Bellemare, qui a recommandé au gouvernement québécois de s'engager dans cette voie il y a 20 ans.,....http://www.cyberpresse.ca/article/20080813/CPACTUALITES/808130967/6737/CPACTUALITES

Citation :
Le mercredi 13 août 2008
Le policier a eu raison de tirer, selon un professeur de droit
Caroline Touzin
La Presse

Le policier qui a fait feu sur le jeune Fredy Villanueva dans un parc de Montréal-Nord samedi a eu raison de sortir son arme, estime Louise Viau, professeur de droit à l'Université de Montréal.

«Ce n'est pas un dossier pour faire du police bashing, selon les faits dévoilés pour l'instant. Les policiers patrouillaient dans un quartier chaud avec des problèmes de délinquance. Une policière armée s'est fait agripper par au moins un jeune. Si le jeune l'avait désarmée, il y aurait eu un danger immédiat pour sa sécurité», indique Mme Viau, spécialiste des poursuites judiciaires contre les policiers.

Les policiers ont la directive de sortir leur arme lorsqu'il y a un danger imminent pour leur vie. À l'École nationale de police du Québec, on leur enseigne à viser la plus large surface possible, soit le centre du corps, explique le professeur, qui a fait partie de la commission Poitras, chargée d'étudier les méthodes d'enquête de la Sûreté du Québec à la fin des années 90.

Des citoyens indignés par l'intervention policière se sont demandé pourquoi les agents n'avaient pas tiré en l'air ou utilisé le pistolet à décharge électrique Taser. «Tirer en l'air, c'est très dangereux. Les projectiles retombent. À l'École de police, on enseigne de ne pas le faire», souligne-t-elle. Serait-il mieux pour les citoyens que la police soit armée d'un pistolet à décharge électrique plutôt que d'une arme à feu? Non, répond le professeur de droit. «Vous arriveriez dans un quartier où des membres de gangs de rue se promèneraient avec des armes à feu, mais vous, vous n'en auriez pas. Cela équivaudrait à se défendre à armes inégales», a conclu Mme Viau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
forumradio



Nombre de messages : 1786
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Mer 13 Aoû 2008 - 23:10

Poirier affirmait ce soir que la cause première de l'événement pourrait être "les moyens de pression". L'arme serait tombée par terre parce que non rangée dans l'uniforme. Les policiers de MTL portent des jeans actuellement, moins "ajustés" que l'uniforme concu pour le travail.
Après avoir constaté que le policier perdait son arme, il l'aurait attrappé de peur que le groupe la ramasse et se serait mis à tirer pendant que sa coéquipière devenait hystérique et incapable de dire aux renforts où elle se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Jeu 14 Aoû 2008 - 9:15

forumradio a écrit:

....Après avoir constaté que le policier perdait son arme, il l'aurait attrappé de peur que le groupe la ramasse et se serait mis à tirer pendant que sa coéquipière devenait hystérique et incapable de dire aux renforts où elle se trouvait.
Pour être certain de bien comprendre,:

La policière perd son arme à feu alors qu'elle maîtrise un individu au sol.
Son collègue ramasse l'arme et se met à tirer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Jeu 14 Aoû 2008 - 12:46

c'est plus elle qui est maitrisée,là est tout le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Rebelle59



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Ven 15 Aoû 2008 - 7:05

j'aime la plupart des latinos, les noirs, les arabes , j'ai plus de misères...
Mais encore là, ils partent de leur pays, arrivent ici et continuent d'appliquer leur culture... i.e. gang de rue, prostitution, drogue...
ils ne veulent pas que les policiers s'en mêlent, ils veulent avoir la paix dans leur territoire.
Le jeune Freddy a été enterré hier, la familles , les amis, les photos...
ils portent tous de beaux bijoux, de belle boucles d'oreilles, la grosse piscine derrière la maison où ont nous a passé l'entrevue lors de la séance de pleurs. Je comprends qu'ils ont de la peine, j'ai déjà perdu un frère... mais de là à ramasser de l'argent pour payer les frais des funérailles, j'en reviens pas. Est-ce qu'ils s'attendaient à ce que la ville de Montréal assume les frais ???
non , mais, ils adorent le Canada, le Québec...
je remettrais la peine de mort pour donner l'exemple... peut-être que la racaille se sentirait moins à l'aise.... et j'espère que les policiers continueront leur travail en paix.... Eliminons les bougons...de toutes les cultures, on n'a pas besoin de ça chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Ven 15 Aoû 2008 - 10:30

Citation :
.......et j'espère que les policiers continueront leur travail en paix.... Eliminons les bougons...de toutes les cultures, on n'a pas besoin de ça chez nous.
Éliminer en les tuant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Ven 15 Aoû 2008 - 11:41

Citation :
Le vendredi 15 août 2008
Le ministre Dupuis s'inquiète
Caroline Touzin
La Presse

.........Des criminologues, des groupes représentant des communautés culturelles et le Parti québécois ont tour à tour réclamé une enquête menée par un comité indépendant, plutôt que par un autre corps policier. Le ministre rejette cette idée, estimant que les policiers sont les seuls à posséder l'expertise nécessaire à ce genre d'enquête.....
http://www.cyberpresse.ca/article/20080815/CPACTUALITES/808150763/5034/CPOPINIONS
On a le cadavre, on a celui qui l'a rendu à cet état et on a des témoins.
Pourrait-on demander à M.Dupuis pourqoi un procureur de la couronne
ne pourrait pas ramasser tout ca et prendre une décision.

Compte tenu des circonstances il est évident que la seule accusation qui
peut-être retenu est l'usage négligeante d'une arme à feu ayant causé la mort.

Le policier ne sera pas accusé d'homicide. Il n'est pas allé là dans l'intention de tué. Il y a aussi un contexte et Boisvert nous en donne une idée,:
Citation :
J'ai aussi appris que plusieurs «bleus» sont insatisfaits des réponses de leurs patrons à ce qu'ils qualifient d'affronts inacceptables de la part de jeunes criminels du «hood». Selon eux, «le service», comme ils désignent le SPVM, aurait dû réagir fortement à quelques incidents perçus comme des défis à l'autorité de la police.

Parmi ces incidents: l'affaire du policier qui s'est fait tirer dessus en 2007, alors qu'il rentrait chez lui, bien sûr. Mais également l'affaire, non résolue, d'une voiture de patrouille dont la glace a été pulvérisée par un projectile d'arme à feu, au printemps. Sans oublier une bagarre dans un parc du quartier entre petits filous et policiers, ainsi que de nombreux cas de «meute de loups», le terme employé quand des policiers sont encerclés par des voyous en surnombre.
http://peachyforum.com/forums/t/148228.aspx?PageIndex=2
Ca ne justifie pas l'abattage du citoyen mais ca permet de comprendre dans quel état d'esprit était le policier qui a tiré.

Si vous lisez l'article vous aurez peut-être l'impression comme moi que
le politique est probablement responsable de la dégradation des évènements.

Faut pas persécuter ceux qui votent ! En tuer un de temps en temps
et condamner un policier c'est moins pire que de déplaire à des milliers.

Boisvert nous apprends que la tête d'un policier est mise à prix,:
Citation :
Le vendredi 15 août 2008
Des policiers sur les dents
Patrick Lagacé
La Presse

....Selon ce que j'ai pu apprendre, hier, la police de Montréal a eu vent, lundi, de ses informateurs à Montréal-Nord, que certains éléments criminels voulaient venger la mort du jeune Villanueva en tuant un policier.

Aucun policier en particulier n'était ciblé par les dires des informateurs de la police.


Par ailleurs cette question se sent bien seule,:
Jean Langlois a écrit:
forumradio a écrit:

....Après avoir constaté que le policier perdait son arme, il l'aurait attrappé de peur que le groupe la ramasse et se serait mis à tirer pendant que sa coéquipière devenait hystérique et incapable de dire aux renforts où elle se trouvait.
Pour être certain de bien comprendre,:

La policière perd son arme à feu alors qu'elle maîtrise un individu au sol.
Son collègue ramasse l'arme et se met à tirer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Ven 15 Aoû 2008 - 15:59

mon point de vue est différent,un jeune proche des gangs de rue et en probation se fait interpeller par la police,ses amis entourent les policiers et les bousculent,au moins un est sur la policière,je crois sincèrement que j'aurais tiré moi aussi.

les citoyens normaux(qui n'enfreignent pas les lois) n'ont jamais ce genre de problèmes.

1)se tuer en se sauvant de la police=bien fait pour lui
2)se faire tirer en agressant une police=bien fait pour lui


si on relit les 9 pages précédentes de ce forum(sauf parasiris) tout ceux qui se sont fait tirer voulaient ou ont agressé des polices et étaient soit des criminels notoires ou des dérangés violents.nous vivons dans une société de droit,soit la police peut arrêter des criminels ou soit on laisse les criminels allés.

le frère de la victime est un criminel notoire malgré son jeune âge,regardez son dossier:la dernière fois qu'il s'est fait arrêter(et c'était pas la première),il était dans une auto avec 3 gars cagoulés et armés,il; s'en allait pas faire l'épicerie certain.

donc la prochaine fois que les policiers vont voir un criminel en probation violer ses conditions de remise en liberté,ils vont le laisser faire et si le criminel fait un vol de dépanneur 1 heure après et tue le commis,on va tous condamner le policier pour son laxisme.

en tant que citoyen,je veux que la police puisse travailler.si les jeunes avaient laisser travailler les policiers comme tout honnête citoyen,il n'y aurait pas eu aucun problèmes
Revenir en haut Aller en bas
Rebelle59



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Sam 16 Aoû 2008 - 18:21

Peine de mort ou sévère correction pour les bougons de toutes les cultures même québécoise qui ne veulent pas respecter les lois.
Elles sont faites pour être appliquées pour tout le monde.
Sinon, qu'ils retournent où la loi des gangs apportent la marde...
comme dans leur pays.
Ils veulent s'en sortir et font la même chose par ici...
Elimination, peiine de mort.... ça fera réfléchir leur progéniture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Sam 16 Aoû 2008 - 18:39

Rebelle59 a écrit:
Peine de mort ou sévère correction pour les bougons.....
Administré par la police ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Rebelle59



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Sam 16 Aoû 2008 - 22:35

administré et géré par la police parce que dans les lois de l'immigration
qui seraient plus sévères, on choisirait des cultures qui ressemblent plus aux nôtres ou les peuples qui ne voudraient pas se plier aux lois, n'auraient pas accès au Canada...
Premièrement, n'importe qui rentre au Canada, pas assez de contrôle et mauvais choix d'immigrants. Entrée trop facile.
Les américains peuvent bien trouver qu'on est mou avec nos douanes et nos lois. On se ramasse avec la scrapt de partout. Pis en plus , on leur donne du b.s. pour qu'ils viennent nous écoeurer chez nous...
quels lois mollassonnes.
qu'est-ce que vous en pensez ???
Suis-je trop drastique ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Sam 16 Aoû 2008 - 22:47

Donner un droit de tuer aux policiers disons que je trouve ca dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
forumradio



Nombre de messages : 1786
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Sam 16 Aoû 2008 - 23:20

Par ailleurs cette question se sent bien seule,:
Jean Langlois a écrit:
forumradio a écrit:

....Après avoir constaté que le policier perdait son arme, il l'aurait attrappé de peur que le groupe la ramasse et se serait mis à tirer pendant que sa coéquipière devenait hystérique et incapable de dire aux renforts où elle se trouvait.
Pour être certain de bien comprendre,:

La policière perd son arme à feu alors qu'elle maîtrise un individu au sol.
Son collègue ramasse l'arme et se met à tirer ?
[/quote]

C'est pourtant clair mais laissons parler le cheval lui-même.
http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2008/08/20080813-222218.html

et cliquez sur la vidéo pour entendre Poirier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Mar 30 Sep 2008 - 7:41

Citation :
Exclusif
Montréal-Nord sur le qui-vive
Vincent Larouche
Le Journal de Montréal
30/09/2008 05h48
http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2008/09/20080930-054800.html
3 journalistes ont pris un appartement avec vu sur le coin de rue hot de Mtl-Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Ven 3 Oct 2008 - 12:04

Dans ce cas ils n'ont pas tué personne mais voyez ce que ca donne en cours des témoignages de policiers assis devant un juge. Un vrai juge.

Pas un comité de déonto, pas une enquête d'un corps policier sur un autre corps policier. Si ces personnes n'avaient pas eut les moyens de poursuivre devant un vrai tribunal il n'y aurait eut aucune condamnation.
Aucune vraie reconnaissance des faits et des torts.

Citation :
Usage abusif de la force
La SQ et quatre agents condamnés
David Santerre
Le Journal de Montréal
02/10/2008 07h15

Dans une charge à fond de train contre des policiers qu'elle accuse d'avoir «maquillé» la vérité pour camoufler leur usage abusif de la force lors d'une arrestation, la Cour d'appel a condamné hier la SQ et quatre agents à verser 132 240 $ à un couple faussement accusé.

Dans la nuit du 9 juillet 2000, le Dr Léon D. Solomon et son épouse, l'avocate Me Ginette Quintal, revenaient chez eux à Wesmount après un souper sur la Rive-Sud.


À la sortie du pont Champlain, le caporal Mario Lagacé et l'agent Roberto Capone, de la SQ, interceptaient leur BMW qui zigzaguait à basse vitesse sur le pont.


Le caporal annonce alors à M. Solomon qu'il serait amené au poste pour subir l'alcootest, et que sa BMW serait remorquée.


Comme il s'agit d'une sportive de collection, l'homme insiste pour qu'on fasse venir la dépanneuse appropriée.


Irrité par l'insistance du médecin, Lagacé décide de le menotter. Surpris, l'homme de 63 ans se raidit mais sera maîtrisé.


Inquiète, l'épouse dit aux policiers qu'elle est avocate, et demande ce qui se passe.


Lagacé «la saisit par le bras. Il lui dit crûment qu'elle le dérange dans son travail», décrit la Cour d'appel.


Devant son insistance, Lagacé ordonnera à ses collègues de la menotter elle aussi.


Acquittés


Lui accusé d'avoir résisté à son arrestation, elle de voies de fait sur un agent, ils étaient acquittés après un procès criminel, la juge Élisabeth Corte disant ne pas croire un iota des témoignages des policiers.


Quant au dossier de facultés affaiblies, il a été égaré par les autorités.


Furieux, le couple a poursuivi la SQ, jusqu'en Cour d'appel, qui s'est montrée impitoyable pour les agents hier, relevant la multitude de contradictions et d'inventions dans leurs témoignages.


Par exemple, l'un d'eux a affirmé que la dame a couru vers eux pour les frapper à coups de pied. Pourtant, la dame marche parfois avec une canne et ne peut courir.


«Les quatre policiers ont pris ensemble la décision hautement regrettable de maquiller les faits de façon que ceux-ci puis-sent supporter une accusation de résistance à l'arrestation», déplore la cour.


«Le maquillage des faits qui a conduit au dépôt des accusations criminelles résulte, selon toute vraisemblance, d'une opération destinée à taire le rôle véritable qu'il a joué», ajoute la cour au sujet de Lagacé.


Conséquemment, la Cour d'appel condamne la SQ, ainsi que les policiers Lagacé et Capone, Laurent Koslosky et Daniel Uzycki, à titre personnel, à verser au couple un montant total de 132 240 $.
Citation :
Quant au dossier de facultés affaiblies, il a été égaré par les autorités.
Ca veut dire que les supérieurs sont complices. A-t-on essayé de monayer
la "perte" du document contre le retrait d'une éventuelle poursuite ?

Ca prends une police des polices. Ces policiers n'ont pas de jugement et sont menteurs. Sont-ils assez fiable pour se promener avec un gun ?
Sont-ils encore policiers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Sam 4 Oct 2008 - 15:46

Citation :
Suspect atteint par balle
Mise à jour le samedi 4 octobre 2008 à 14 h 55
Fusillade dans Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension à Montréal

Un homme de 18 ans recherché pour meurtre a été atteint par balle lors d'une poursuite policière, samedi, dans l'arrondissement montréalais de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

L'individu a tenté de prendre la fuite à pied au moment où les policiers arrivaient au coin de la rue Everett et de la 23e avenue, près du coin Pie-IX et Jean-Talon, dans le quartier Saint-Michel, vers 12 h 30. Les policiers ont couru à sa poursuite, et l'un des agents a utilisé du poivre de cayenne pour tenter de désarmer l'homme de 18 ans, qui était armé d'un couteau.

Après l'échec de cette première tentative de neutralisation, un autre policier a utilisé son arme, atteignant l'homme à l'abdomen, selon ce qu'a rapporté la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Lynne Labelle. Celui-ci repose à l'hôpital, et l'on ne craint pas pour sa vie.

Quatre policiers ont aussi été transportés à l'hôpital. Le premier s'était lui-même aspergé de poivre en l'utilisant contre le suspect. Les trois autres sont traités pour un choc nerveux.

Un périmètre de sécurité a été établi dans le secteur pour permettre aux policiers d'interroger des témoins. La rue Everett est fermée entre le boulevard Pie-IX et la 24e avenue.

L'enquête sur cette affaire a été confiée à la Sûreté du Québec (SQ).

Radio-Canada.ca avec Presse canadienne



la seule chose bizarre:3 policiers ont un choc nerveux et L'autre s'est autopoivredecayenner. des policiers solides!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
doubledry



Nombre de messages : 826
Localisation : Québec 3eme arrondisement
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Dim 5 Oct 2008 - 0:04

Voici la version de Cyberpress`

Publié le 04 octobre 2008 à 13h41 | Mis à jour à 22h54


Un jeune de 18 ans blessé par balle
Violaine Ballivy
La Presse


Au moment même où avait lieu un rassemblement pour la paix à Montréal, des policiers ont fait feu, hier, sur un jeune homme de 18 ans. Une histoire qui n'est pas sans rappeler celle de Fredy Villanueva, qui a embrasé Montréal-Nord il y a deux mois. Cette fois aussi, la famille remet en question l'action des policiers.

Nashwan Abdullah a été atteint d'une balle à l'abdomen vers 12 h 30, hier, à l'angle de la rue Everett et de la 23e Avenue, dans le quartier Saint-Michel. Le jeune homme était recherché pour tentative de meurtre, et des policiers, pensant l'avoir identifié, ont tenté de l'interpeller. Le jeune homme, armé d'un couteau, a fui à pied. Les policiers l'ont pris en chasse, puis ont tenté de l'immobiliser en utilisant du gaz poivre. En vain. C'est à ce moment que la victime aurait brandi un couteau. Les policiers ont répliqué en dégainant leur arme. «Les agents se sont sentis menacés», a expliqué la porte-parole du Service de police de la ville de Montréal, Lynne Labelle. Plusieurs témoins ont confirmé avoir entendu un seul coup de feu. Les policiers n'étaient pas munis d'un pistolet électrique.

Le jeune homme a été blessé sérieusement, mais sa vie n'est pas en danger. Un agent qui s'est accidentellement aspergé de gaz poivre a été hospitalisé, et trois de ses collègues souffrent d'un choc nerveux.

Une famille en colère


C'est avec des mots très crus et une colère vive que la mère de Nashwan, Narween Kakavahs, a réagi hier. «Salauds de policiers!» a-t-elle lancé au visage d'un agent, les yeux brouillés par les larmes.

«Ils n'ont pas le droit de toucher à un enfant comme ça. Ce n'est qu'un enfant», a-t-elle ensuite martelé aux journalistes.

Sabrina Abdullah, la soeur aînée de Nashwan, ne croit pas les policiers lorsqu'ils affirment que son frère était armé. «Il ne possédait même pas de couteau et s'il en avait eu un, les policiers nous l'auraient montré.»

Sabrina Abdullah n'a pas hésité à tracer un lien entre ce qui s'est passé hier et la mort de Fredy Villanueva, bien que ce dernier, contrairement à son frère, n'était pas recherché par les autorités.

«Les policiers ont encore été trop rapides à faire feu. Ils étaient une douzaine à pourchasser mon frère. Je ne peux pas croire qu'ils n'auraient pas été capables de l'arrêter sans utiliser leur arme. »

La rumeur de l'intervention s'est répandue comme une traînée de poudre, et les voisins sont rapidement venus encercler le large périmètre de sécurité. Dans leurs conversations aussi, le nom de Fredy Villanueva a été évoqué plus d'une fois.

Comme à Montréal-Nord, les résidants du secteur craignent que cette intervention entraîne une émeute dans leur quartier, qu'ils décrivent pourtant comme très paisible. « C'est sûr que ça va sauter ! Les gens vont seulement retenir que les policiers ont fait feu sur un jeune. Ils sont tannés de ça. Ils vont se révolter», a lancé Pascal Simeoni.

«Il n'y a aucune raison pour qu'un policier fasse feu sur un jeune homme, c'est faire usage d'une force démesurée», a aussi dénoncé Khalid Daher. «La population ne reprendra jamais confiance envers les autorités», a renchéri sa femme, Khadija Daher.

Une bande d'adolescents a d'ailleurs applaudi Mme Kakavahs quand elle a injurié les policiers sous leurs yeux. Mais d'autres voisins ont plutôt pris le parti des policiers, allant jusqu'à participer à l'arrestation du jeune homme.

La Sûreté du Québec a été chargée de faire enquête sur cette intervention.


Le jeune est recherché pour tentative de meurtre sibole! C'est évident que c'est pas un type inoffensif!

Il sort un couteau et menace les policiers... Paf! Une balle dans le bide! C'est juste normal!

Si le type en question avait été blanc et de souche, personne n'en parlerait. Mais le jeune crotté est arabe ou de couleur donc, c'est un cas d'abus de pouvoir policier!

Franchement!

Nous avons ici l'exemple parfait de ce que la ghéttoisation d'un quartier donne après un moment.

St-Michel, Montréal-Nord et certains quartiers de Laval sont maintenant de futures no-man land!

Ca va prendre Robocop pour en venir a bout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Dim 5 Oct 2008 - 10:24

Citation :
A l'attention du directeur de l'information:

Intervention policière à Villeray Le Maire Tremblay lance un appel au calme
MONTREAL, le 4 oct. /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal appelle ses
concitoyens au calme .......

... "Ce dénouement, bien que
regrettable, témoigne des conditions difficiles et risquées dans lesquelles
les policiers doivent parfois agir" a-t-il ajouté.....
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/October2008/04/c3344.html
scratch
Me semble que ca a l'air pas mal plus risqué pour les enfants qui défient les
policiers.

Combien de policiers blessés par arme blanche à Montréal depuis un an ?

0 ?

Alors pourquoi il faut les tirer ?

Comment ca se fait que lorsqu'il n'y a pas de témoin il y a un couteau et quand il y en a il n'y a pas de couteau.

Si Vallanueva avait été seul avec les policiers auraient-ils eut un couteau pour lui?

Cette 3 em arme dont parlait l'ex-policier délateur Gaetan Rivest.

Celle qu'on met dans la main d'un cadavre ou qu'on jette près d'un blessé .
«Il ne possédait même pas de couteau et s'il en avait eu un, les policiers nous l'auraient montré.»

Disons qu'il avait un couteau.

Un policier le coince et essait de le poivrer. Une raffale de vent lui
ramène le tout dans la face.

Il ne voit plus et il va à tâton.

Nashwan Abdullah se dirige vers lui avec un couteau. Les collègues
policiers arrivent et l'abatte.

Une vie était en danger.

Peut-être que ca s'est passé comme ca.

Si ca ne s'est pas passé comme ca j'aimerais comprendre comment des policiers ont pu se retrouver dans une situation où la seule issue soit l'abattage d'un gars avec un couteau.

J'aimerais vous rappelez qu'au Québec on en est au moins à 6 personnes
abattues dans des criconstances étonnantes cette année.

Combien à New-York ?

Citation :
Si le type en question avait été blanc et de souche, personne n'en parlerait. Mais le jeune crotté est arabe ou de couleur donc, c'est un cas d'abus de pouvoir policier!
Ce n'est pas pcq les blancs de souche acceptent qu'on abatte le monde
que c'est sain !


Dernière édition par Jean Langlois le Dim 5 Oct 2008 - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24395
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Dim 5 Oct 2008 - 13:42

Citation :
Branchez-vous.....
dimanche 5 octobre 2008 à 9H41
Suspect atteint par balle: un couteau trouvé, le maire appelle au calme
Publié par :
Olivier Caron

..........les policiers ont annoncé ce dimanche matin qu'un couteau avait été trouvé sur la scène de l'intervention policière, dont l'examen est maintenant terminé.....
http://matin.branchez-vous.com/nouvelles/2008/10/suspect_atteint_par_balle_un_c.html
Est-ce que les gens peuvent maintenant sortir du périmètre de sécurité ? Tout le monde a bien été contrôlé ?
Il était un peu spécial ce périmètre de sécurité. Pour rencontrer les témoins ?

Et le couteau il apparait quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   Dim 5 Oct 2008 - 13:53

Jean, pourriez-vous nous expliquer pourquoi vous détesté tant les policiers et leur donnez tord par défaud. Tandis que de l'autre côté, vous excusez toujours les crotés nos enfants qui, par défaud, ont toujours raison. Croisade personnel? J'aimerais comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affaire Villanueva.Policier.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire Villanueva.Policier.
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» AVEZ VOUS UNE CARTE D'AFFAIRE DE VOTRE GARDERIE FAMILIALE
» L'affaire Tomlinson met la police anglaise dans l'embarras
» fred Vargas, affaire Battisti
» Leçons , toujours des Leçons ... Lâche l'affaire || Logan
» Votre film d'action ou policier préféré en 2006

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Nouvelles-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: