RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Il y a un an : Les lucides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francois



Nombre de messages : 661
Localisation : Québec
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Il y a un an : Les lucides   Jeu 19 Oct 2006 - 11:46

Il y a un an ces jours-ci Lucien Bouchard et ses accolytes de toutes les sphères d'activité lançaient un cri d'alarme sous le couvert d'un manifeste intitulé "Pour un Québec lucide". Hier, dans le Journal de Montréal, Joseph Facal, signataire de ce manifeste, a pondu un article très intéressant sur la question :

http://www.canoe.com/infos/chroniques/josephfacal/archives/2006/10/20061018-223436.html

Joseph Facal
Le choc des idées

Il y a un an, presque jour pour jour, Lucien Bouchard et 11 autres personnes publiaient le manifeste Pour un Québec lucide. Où en sommes-nous aujourd'hui?

Nous avons voulu, l'an dernier, tirer sur la sonnette d'al-arme afin de provoquer un débat. Nous n'étions évidemment pas les premiers à essayer d'alerter nos compatriotes au tort que nous nous faisions en persistant à regarder la réalité avec des lunettes roses et en pensant que tout est toujours la faute des autres. Mais je pense que nous avons fait sortir pour de bon le génie de la lampe à huile et qu'il ne voudra plus y retourner.

À l'évidence, nous avons touché quelque chose de très profond chez les Québécois, que les professionnels du commentaire médiatique n'ont pas pleinement saisi sur le coup. Je ne compte plus le nombre de conférences et de débats auxquels nous avons participé. Mais nous avons reçu surtout une avalanche de messages de citoyens qui, souvent, nous disaient prendre la plume pour la première fois, parce qu'ils s'étaient sentis interpellés par le cri d'alarme que nous lancions, parce qu'ils sentaient eux aussi que nous préparions des jours difficiles à nos enfants si nous ne nous ressaisissions pas très vite.

Une fois que les choses se mettent à bouger, elles vont ensuite dans toutes les directions, et vous ne contrôlez plus rien. Toutes sortes de voix se sont élevées depuis pour déplorer un certain immobilisme, une complaisance et un aveuglement satisfaits au Québec. Il faut ici faire la part des choses: il est parfaitement absurde, par exemple, de faire du mouvement communautaire le principal responsable de ce piétinement. Mais il est maintenant admis qu'il nous faudra, d'une part, une croissance économique très vigoureuse pour simplement maintenir nos acquis et, d'autre part, qu'il faut mettre rapidement en place des mesures de solidarité entre les générations comme le remboursement de la dette.

Le vrai progrès

Quand le manifeste Pour un Québec solidaire a voulu répondre au nôtre, plusieurs personnes ont commodément campé ce débat en termes de gauche et de droite. L'une est évidemment gentille, généreuse et a le monopole du coeur. L'autre est évidemment cynique, affairiste, calculatrice et, bien entendu, mange dans la main du grand capital. Loin de moi l'idée de prétendre que les notions de gauche et de droite ne veulent plus rien dire. Je continue pour ma part à me dire social-démocrate. Mais on se rend peu à peu compte que le progrès réel n'est peut-être pas toujours du côté de ceux qui se prétendent les seuls vrais «progressistes».

Vouloir ne pas écraser les travailleurs de demain, nos enfants, sous un fardeau fiscal insoutenable, en reprenant dès aujourd'hui le contrôle de la dette, ce n'est pas une mesure de droite. C'est une mesure de solidarité entre les générations, donc une mesure authentiquement progressiste. Plus les tarifs des services publics sont gelés pendant longtemps, plus la hausse est brutale quand elle devient inévitable et affecte alors surtout les plus démunis. En quoi ce gel est «progressiste»?

Depuis ce temps, le gouvernement a mis sur pied le Fonds des générations. Le Parti québécois aussi se remet en question. Et les difficultés de Québec solidaire s'expliquent sans doute en partie par le fait que les Québécois comprennent mieux qu'il est simpliste de penser qu'il existe, du côté de la taxation des riches et des entreprises, des solutions faciles à nos difficultés.

Bref, de ce choc des idées naissent peu à peu des prises de conscience collectives, des clarifications salutaires, des passerelles aussi sur certains enjeux entre les diverses familles idéologiques. Mais il faut encore que nos dirigeants politiques, quels qu'ils soient, réussissent à harnacher, comme le courant d'une rivière, cette amorce d'un réveil pour en faire un véritable redressement collectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MG
Invité



MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Jeu 19 Oct 2006 - 20:21

Quel leçon a t'il a nous donné le lucien bouchard Suspect

Comme actif politicien il a accompli rien de reluisant Exclamation

http://timelykronikles.blogspot.com/2006/10/gros-parleur-petit-faiseur.html
Revenir en haut Aller en bas
Melissa Belanger

avatar

Nombre de messages : 537
Localisation : United States
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Jeu 19 Oct 2006 - 21:06

Justement!Il regarde maintenant et constate..Il a quoi a perdre?RIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MG
Invité



MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Ven 20 Oct 2006 - 2:21

Melissa Belanger a écrit:
Justement!Il regarde maintenant et constate..Il a quoi a perdre?RIEN



Lucien bouchard est un cave, une sorte de curée catholique qui dit comment élevé ses enfants) mais qui n'en a pas.

Quant t'a géré comme un bon petit salazar ta petite province ou ton petit pays officieux et que t'a rien foutu, ben farme ta yeule parce que t'a aucune crédibilité.

C'est comme moi qui est puceau et a jamais eu de blonde qui diriat aux autres comment gérés leurs relations de couple.

Bouchard est comme fillion un sagnuéen consanguin pissou, parle de changement bla bla gros parleux petit faiseux.

Il peut dire ce qu'il veut car il ne peut rien faire. Le pire c'est les naïfs et les moutons qui gobent ses paroles, ces moutons dont fillion fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty
Invité



MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Ven 20 Oct 2006 - 9:10

Citation :

C'est comme moi qui est puceau et a jamais eu de blonde ...

MOUAHAHAHAHAHAHA!!
Revenir en haut Aller en bas
Nelson Sergerie



Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Ven 20 Oct 2006 - 9:24

MG a écrit:
Melissa Belanger a écrit:
Justement!Il regarde maintenant et constate..Il a quoi a perdre?RIEN



Lucien bouchard est un cave, une sorte de curée catholique qui dit comment élevé ses enfants) mais qui n'en a pas.

C'est que LB a deux jeunes enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MG
Invité



MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Ven 20 Oct 2006 - 11:47

Le point faut pas déroger c'est que lucien bouchard est un piètre gestionnaire et un qu'il n'a aucune leçon à donné.

Jambe de bois est un socialiste. C,est comme si je ferai faillite et je dirai aux gens comment géré leurs entreprise.

C'est comme si je serai obèse et je prenderai 20 lbs en mangenat des barres de chocolats et je diria aux gens comment maigrir.


Lucien c'est le gerne de gars à faire payer en monnaie de singe.

Ils dit aux Québécois d'avoir des enfnats et de les envoyer à l'éducation Québécoise et ses propres enfants vivient en Californie comme le curé qui dit à ses ouiailles de ne pas manger ceci et celà et que le curé le fait chez lui.

Pauvre troupeau de moutons que sont les québécois, suivre votre berger minable lucien.

En plus le lucien c'est lui qui avec la pôline a crée les CPE eille lui il sait c'est quoi les enfants et les élevers: moi je ne dis pas comemnt élever les enfants mais je pose un disocurs critique sur lucien le lucide bouchard.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucien_Bouchard#D.C3.A9but_de_carri.C3.A8re_politique_et_diplomatique


PS: pour ma vie personnelle tant que je ne serai pas stable financièrement et quitté le Québec je ne m'engagerai pas dans une relation affective et je ne rechercherai pas l'âme soeur.

Tout de manière tout les petits couple d'adolescents et d'adolesenctes attardés ou pas se brisent bien avant d'atteindre la vie adulte financière.
Revenir en haut Aller en bas
MG
Invité



MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   Ven 20 Oct 2006 - 11:48

Scuzez, jambe de bois est corporatiste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a un an : Les lucides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a un an : Les lucides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêves lucides et pierres idéales

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Sujet libre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: