RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ou s'en va Charest ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Ou s'en va Charest ?   Mer 1 Oct 2008 - 10:19

Citation :
Publié le 30 septembre 2008 à 07h55 | Mis à jour le 30 septembre 2008 à 07h57
Charest allonge sa liste de demandes
Denis Lessard
La Presse

Le gouvernement Harper doit reculer sur son projet de réforme du Sénat et de refonte de la Chambre des communes qui réduirait encore le poids du Québec au fédéral.

Le premier ministre Charest a allongé hier la liste des points de frictions entre son gouvernement et celui de Stephen Harper. Avec une longue liste de revendications à l'intention de tous les chefs de parti, M. Charest n'a pas manqué de cibler trois mesures déjà mises en branle par le gouvernement conservateur, des gestes que ne peut cautionner le Québec.

Au surplus, M. Charest prévient à l'avance Stephen Harper que son idée de durcir les peines pour les jeunes criminels ne trouvera pas d'appui au gouvernement du Québec. Le Québec «considère que l'intervention auprès de ces clientèles doit viser la réadaptation plutôt que la répression», indique-t-on dans les notes fournies hier par le cabinet de M. Charest pour donner le contexte de chacune des 13 revendications du Québec. On prévient aussi Ottawa: «Si vous modifiez la loi sur la justice pénale pour les adolescents, que celle-ci comprenne des dispositions permettant un traitement asymétrique qui permettrait de tenir compte de la spécificité de l'approche québécoise».

Selon Jean Charest, d'autres propositions du gouvernement Harper, «doivent être revues»......
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/200809/30/01-24858-charest-allonge-sa-liste-de-demandes.php
C'est quoi l'objectif de mettre dans la difficulté au Québec en campagne électorale le prochain premier ministre du Canada ?

S'assurer d'avoir un vis-à-vis minoritaire à Ottawa ?

Et si malgré tout Harper est majoritaire ?

Pas bon pour le Québec ca.

Peut-être une raison d'aller en élection au PC.

Quand les échanges vont être plus difficile averc un Harper rancunier
ca ne sera peut-être plus le temps d'aller en élection.

Imaginez. Celui qui peut lui donner un coup de main d'ici une prochaine
campagne électorale ne l'aidera pas à bien paraître avec des déclarations
favorables et des "investissements".

J'aurais aimé mieux que Charest ne s'implique pas en ce moment.

Pas bon pour le Québec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Lun 6 Oct 2008 - 10:11

Citation :
M. Harper a du même souffle annoncé que s'il était reporté au pouvoir, son gouvernement tenterait de nouveau de réformer le Sénat, une initiative à laquelle s'oppose Québec avec vigueur.http://www.jminforme.ca/pageune/article/438487

Je ne suis pas une "spécialiste" (comme dirait l'autre Julie), mais voulez-vous ben me dire pourquoi Charest est contre une réforme du Sénat. Je me mêle de dossier ou bien il me semble que la plupart des gens en demandent l'abolition ou du moins une réforme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3470
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Lun 6 Oct 2008 - 10:46

Je pense que Charest est surtout opposé au genre de réforme que Harper a tenté de faire durant son premier mandat.

Une réforme à la pièce du genre de celle entamée par Harper n'a rien de bon. On se retrouverait avec deux classes de sénateurs, certains élus et d'autres nommés, avec tous les problèmes de légitimité que cela comporte. Le mode d'élection n'est pas clair et si on tenait une élection «at large» cela voudrait dire qu'un seul et même parti raflerait probablement la totalité des sièges de sénateurs d'une province. Êtes-vous intéressée à voir 100 % de sénateurs bloquistes parmi les sénateurs québécois élus ?

Le fait que les sénateurs sont actuellement nommés force en général le Sénat à travailler d'une manière raisonnablement constructive. Un sénateur élu est un sénateur qui a davantage le pouvoir de bloquer l'agenda gouvernemental. Il est déjà assez difficile de passer des lois dans l'état actuel, a-t-on vraiment besoin d'ajouter des difficultés ?

La meilleure solution sur papier, à mon humble avis, serait l'abolition du Sénat... mais il faudrait que le Sénat l'accepte et cela voudra probablement dire qu'on aurait à continuer à payer les futurs ex-sénateurs pour qu'ils acceptent ce changement. Ce qui risque d'amener beaucoup de plaintes de la part du public qui accepterait mal de payer un salaire à des gens à ne rien faire jusqu'à ce qu'ils aient 75 ans (plus une pension après cette date). En pratique, le statu quo est probablement une meilleure alternative...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Lun 6 Oct 2008 - 11:02

Merci pour les précisions. En tant que... citoyenne, je n'ai jamais compris l'importance du sénat. Parcontre, j'ai bien compris que ça coûte cher. La seule réforme possible, avec la compréhension que j'en ai, c'est l'abolition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Mar 7 Oct 2008 - 10:13

Le programme électoral du bloc fait par Jean Charest.
Publié le 07 octobre 2008 à 06h38 | Mis à jour à 06h42


Citation :
L'axe Duceppe-Charest
Vincent Marissal
La Presse
7 octobre 2008

Je me souviens encore très bien d'une certaine journée du printemps 1998, à la Chambre des Communes, quand Jean Charest avait fait ses adieux officiels à ce parlement où il siégeait depuis 14 ans pour se diriger vers celui de Québec.

Tous les autres chefs de partis avaient eu des bons mots, moqueurs et solidaires, pour souligner la carrière de ce jeune vétéran et pour mettre en lumière les défis qui l'attendaient à Québec, devant un certain Lucien Bouchard. Tous, sauf le tout nouveau chef du Bloc, Gilles Duceppe, qui avait fait preuve d'une certaine mesquinerie partisane en lançant, le menton en avant et l'air frondeur : Allez à Québec, on vous surveille!

Petit malaise, à l'époque, aux Communes. Un ange passe...

C'est drôle, mais 11 ans plus tard, ce «on vous surveille» prend un tout autre sens.

M. Duceppe ne pensait pas si bien dire : il a vraiment surveillé M. Charest,
au point de reprendre toutes ses revendications auprès du gouvernement fédéral. Au point de faire siennes les demandes et les attentes du gouvernement du Québec et de devenir sa plus faible courroie de transmission à Ottawa.

Visionnez l'entrevue de M. Duceppe au Forum des chefs : c'est hallucinant! On croirait entendre Jean Charest parler.

Respect de Kyoto, bourse du carbone à Montréal, ne pas pénaliser le Québec pour ses choix énergétiques moins polluants, respect des champs de compétence, aide pour les secteurs manufacturiers et forestiers, projet d'un train rapide, aide fédérale au développement régional et en culture, programmes d'infrastructures équitables, etc........
http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/vincent-marissal/200810/07/01-27095-laxe-duceppe-charest.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Ven 17 Oct 2008 - 9:52

Citation :
Le bureau de Harper se sent trahi par Charest
Alec Castonguay , Robert Dutrisac
Édition du vendredi 17 octobre 2008
Le Devoir

La campagne électorale fédérale a laissé des cicatrices dans les relations entre Québec et Ottawa. La tension est palpable entre les bureaux de Stephen Harper et de Jean Charest depuis que le premier ministre du Québec et ses ministres ont fait des sorties en règle contre le gouvernement conservateur en pleine campagne électorale.

Selon les informations obtenues par Le Devoir de plusieurs sources, l'entourage du premier ministre canadien se sent «trahi» et accuse en privé Jean Charest de ne pas avoir respecté sa parole, lui qui aurait promis avant la campagne qu'il resterait discret et qu'il n'attaquerait pas le gouvernement Harper. Le bureau de M. Charest rétorque qu'une telle assurance n'a jamais été donnée.

À Ottawa, l'équipe conservatrice affirme avoir été surprise des agissements de Jean Charest et de ses ministres. «On s'attendait à avoir un gouvernement du Québec plus discret, qui allait laisser aller la campagne. On s'attendait à ce qu'il demeure neutre, mais visiblement, ce n'était pas sa stratégie. Et on ne l'a pas vu venir», soutient un stratège conservateur.

Le premier ministre Jean Charest et ses ministres sont montés sur plusieurs tribunes pendant les élections fédérales pour dénoncer les compressions en culture, les réductions dans les subventions aux organismes de développement économique et les intentions de Stephen Harper en ce qui concerne les jeunes contrevenants. Le gouvernement Charest a également contredit Stephen Harper en affirmant que le déséquilibre fiscal n'est pas réglé.

Dans le bunker électoral des conservateurs, à Ottawa, les stratèges de la campagne n'étaient tout simplement pas prêts à faire face à ce type de «tir ami». Rien n'avait été préparé pour contrecarrer les affirmations d'un gouvernement du Québec très populaire dans les sondages et qui jouit d'une bonne crédibilité auprès des citoyens présentement.

Dans les hautes sphères du gouvernement Harper, on affirme qu'il n'y avait aucun besoin de s'y préparer puisque des «assurances» avaient été données par le bureau de Jean Charest dix jours avant le déclenchement des élections. «Jean Charest nous avait dit qu'il n'y aurait pas d'attaque pendant la campagne et que le gouvernement du Québec resterait discret. On s'est même fait demander par le bureau de Charest dans quels dossiers on voulait que le premier ministre du Québec dise des bons mots sur nous, pour nous aider. On a envoyé la liste, mais ils ne l'ont jamais suivie. Ils ont dit une chose en privé et ont fait le contraire en public. On s'est sentis trahis», explique une source conservatrice bien au fait de l'ambiance qui règne dans le bureau de Stephen Harper et qui a accepté de parler sous le couvert de l'anonymat en raison de la sensibilité du sujet.

Le lieutenant politique de Stephen Harper au Québec et ancien ministre libéral au provincial, Lawrence Cannon, a même parlé avec Jean Charest à deux reprises pendant la campagne pour tenter de comprendre ce qui se passait et faire cesser les déclarations du gouvernement du Québec. Sans succès.

Le bureau de Charest fulmine ......
http://www.ledevoir.com/2008/10/17/211037.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Ven 17 Oct 2008 - 10:09

Citation :
«Si on veut gagner des élections au Québec, on ne choisit pas des adéquistes pour diriger la campagne», a-t-on laissé tomber en référence aux nombreux membres de l'ADQ qui travaillent dans le gouvernement Harper et qui ont également géré le bunker électoral du parti pendant la campagne.
http://www.ledevoir.com/2008/10/17/211037.html
Voilà la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Jeu 15 Jan 2009 - 11:47

Citation :
Publié le 15 janvier 2009 à 05h00 | Mis à jour à 05h00
Charest veut sortir le projet du PEPS de la bureaucratie fédérale
Michel Corbeil
Le Soleil


(Québec) Jean Charest débarque cet après-midi à Ottawa avec l'objectif de modifier une formule de péréquation qu'il juge inacceptable. Il annonce du même souffle qu'il fera pression pour sortir des méandres bureaucratiques fédéraux des sommes servant à des projets comme l'agrandissement du PEPS à Québec.

En conférence de presse, hier, le premier ministre du Québec a déterminé une série de cibles qu'il poursuivra à la rencontre qui réunit Stephen Harper et ses homologues des provinces. L'aide aux travailleurs et aux communautés, le soutien aux entreprises et le respect des engagements fiscaux envers le Québec forment les trois axes de son offensive.....
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/la-capitale/200901/14/01-817711-charest-veut-sortir-le-projet-du-peps-de-la-bureaucratie-federale.php
On va pouvoir mesurer la rancune de Harper envers Charest. Il ne faut pas oublier que Charest s'est joint au PQ et aux syndicats pour le faire battre au Québec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3470
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Jeu 15 Jan 2009 - 12:24

Je peux vous dire que si j'étais Stephen Harper, j'essaierais de tout faire pour nuire au gouvernement de Jean Charest tout en essayant que cela ne nuise pas trop aux Québécois. Est-ce ainsi qu'Harper agira ? On verra.

Une chose qui sera intéressante à suivre sera de comparer le traitement réservé envers le Québec comparativement à celui réservé à Terre-Neuve. Le premier ministre terreneuvien a carrément encouragé les gens de sa province à rejeter les conservateurs fédéraux et à voter pour le candidat non-conservateur le plus susceptible de les battre. Jean Charest n'est pas allé aussi loin... du moins techniquement, mais il a certainement lourdement contribué à faire perdre davantage de comtés aux conservateurs. Harper aurait donc plus de raisons de lui en vouloir. Mais il aurait aussi plus de raisons de se retenir étant donné le poids démographique respectif des deux provinces.

Il y a des gens parmi les stratèges conservateurs qui pensent carrément que la route vers une majorité conservatrice ne passe plus par le Québec et qu'elle passerait plutôt par les immigrants des banlieues de Toronto. Si Harper croit ne plus avoir rien à perdre avec le Québec, il pourrait bien à la limite ne pas se préoccuper du tout du fait que d'éventuelles décisions de la part de son gouvernement pourraient nuire aux Québécois.

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Jeu 15 Jan 2009 - 14:42

et j'en serais ravie, je viens d'entendre Charest parler à la réunion des Premier Ministres....comment ce fait-il que les Québécois l'ont élu? (pas moi certain) il parle du nez, avec un air suffisant, d'un ton enragé, (à la Duceppe) pour moi y'a quelque chose dans l'air au Québec qui rend ses politiciens comme des moins que rien....

et même Ignatief, (supposément élevé au Québec) mentionne que le Bloc, c'est pas si pire que ça....il ne va sans dire qu'il s'est faire dire de se fermer la gueule. (par son parti)

ce même Ignatief dit vouloir renverser le gouv.Harper sur les baisses d'impôts "at large"...donc pour la classe moyenne...lui il veut de l'aide au BS, ça vous fait penser à qui ça?

vous êtes pas tannés de toujours payer pour les mêmes sangsues? et bin moi j'ai mon estie de voyage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Mar 27 Jan 2009 - 22:14

Couillon anonyme a écrit:
Je peux vous dire que si j'étais Stephen Harper, j'essaierais de tout faire pour nuire au gouvernement de Jean Charest tout en essayant que cela ne nuise pas trop aux Québécois. Est-ce ainsi qu'Harper agira ? On verra.
Peut-être que Harper s'en contre-St-Ciboirise maintenant du Québec grâce à Jean Charest. Enfin dirons plusieurs.
Citation :
Publié le 27 janvier 2009 à 18h59 | Mis à jour à 21h16
Le budget Flaherty accueilli comme une douche froide à Québec
La Presse Canadienne
Québec


......Chose certaine, a indiqué en fin de journée, en point de presse, la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, le Québec perdra beaucoup d'argent à la suite des décisions annoncées par le gouvernement fédéral mardi, particulièrement au chapitre de la péréquation....
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/200901/27/01-821477-le-budget-flaherty-accueilli-comme-une-douche-froide-a-quebec.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Peter

avatar

Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Mer 28 Jan 2009 - 9:36

Citation :
Peut-être que Harper s'en contre-St-Ciboirise maintenant du Québec grâce à Jean Charest. Enfin dirons plusieurs.

Ca me semble évident (Et n'oublions pas Labeaume et ses osties de niaiseries sur les Conservateurs).
Mais ca n'empêche pas que les Conservateurs nous ont vomit un maudit budget de gauchistes... J'abandonne! Apres le Culbec, maintenant je ne voterai plus au Canada!!
Tous de putes! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Mer 28 Jan 2009 - 11:23

Citation :
La chronique de J. Jacques Samson
Vu de Québec
J. Jacques Samson
28/01/2009 08h09

Jean Charest avait miné son rapport de force face à Stephen Harper, sans parler qu'il lui a mis des bâtons dans les roues pendant la campagne électorale fédérale de l'automne dernier. Nous en payons tous le prix aujourd'hui.

M. Charest a profité en 2007 de rentrées d'argent provenant de transferts fédéraux destinés à compenser le déséquilibre fiscal dont les provinces se disaient victimes, pour accorder lui-même des baisses d'impôt. Inutile de dire que la manoeuvre a déplu autant à Ottawa que dans les provinces pourvoyeuses au programme de péréquation.M. Charest avait ainsi un lourd déficit de crédibilité lorsqu'il reprochait à Stephen Harper ces dernières semaines de plafonner les paiements de péréquation, ce qui ferait perdre 1 milliard $ au Québec. Le Québec essuie en plus une autre fin de non-recevoir avec la création d'une commission des valeurs mobilières unique pour le Canada, même si la sienne est jugée exemplaire.

Son poids politique, on le constate, a chuté dramatiquement dans la capitale fédérale.......
http://www.canoe.com/infos/chroniques/jeanjacquessamson/archives/2009/01/20090128-080900.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24038
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Sam 13 Aoû 2011 - 21:59

Citation :
Legault contre Gandhi
michel.hebert - 12 août 2011

...Tout ça permettrait un affrontement Charest-Legault. Ça, ça serait intéressant. À moins que M. Charest choisisse lui aussi de tirer sa révérence. Personnellement, c’est ce que je crois. Mais qui peut prédire l’avenir de Jean Charest? Un dieu, n’importe lequel, le pourrait-il? Pas sûr.
http://blogues.canoe.ca/michelhebert/general/legault-contre-gandhi/

Ca c'est la conclusion. Lisez le développement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
RadioPou

avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   Dim 14 Aoû 2011 - 8:16

Charest prend sa retraite mais il veut juste qu'on se souvienne de lui pour quelque chose de bien.

Vu que l'amphithéâtre de Québec est loin d'être construit il décide de nous lancer le plan "nard".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ou s'en va Charest ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ou s'en va Charest ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» décès de Jean Charest à Rimouski en 2008
» Charest. Louisette Bélanger
» Charest, Soeur Estelle
» La Ministre Théberge craque! TVA 17h 2 décembre.
» La région de Jean Charest vire au bleu... CSQ !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Politique-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: