RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 COUILLARD COUILLARD COUILLARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Berné VS Couille
 Je crois Julie couillard à 100%
 50%
 0%
 Bernier va perdre des votes?
 Non
Voir les résultats
AuteurMessage
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Mer 1 Oct 2008 - 9:56

JULIE

I love you I love you I love you

Laughing lol! Laughing

Yes sir !

C'est exactement l'idée que je me faisais de ce dadais.

Le bout sur son complexe homosexuel rejoint une impression que
J'avais. Sa course aux conquêtes est manifestement le symptôme de quelque chose. Peut-être juste un dépendant affectif ..... peut-être un
fils qui ne peut assumer ses orientations que ce soit sexuelles ou nationaliste..... peut-être ....

Est-ce que vous croyez que ces révélations vont nuir à ce député pour qui
vote les gens par respect pour le père ?

Est-ce que vous croyez Julie Couillard.

Mes réponses Non et Oui.
le fils de

Citation :
Publié le 01 octobre 2008 à 06h07 | Mis à jour à 07h31
Affaire Bernier: Julie Couillard se vide le coeur
Denis Lessard
La Presse

Julie Couillard n'avait pas dit son dernier mot. Dans son autobiographie qui paraîtra le 6 octobre et que La Presse a obtenue, elle plonge sa plume dans le vitriol et brosse un portrait impitoyable de l'ex-ministre des Affaires étrangères Maxime Bernier. «Ragots et folies», rétorque le principal intéressé

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Maxime Bernier, est «un grand benêt» infatué et narcissique, un incorrigible coureur de jupons qui, en privé, exprimait sans gêne son mépris à l'endroit de son patron, Stephen Harper, et de ses électeurs beaucerons.

Julie Couillard a plongé sa plume dans le vitriol pour raconter cet épisode de son existence tumultueuse où elle a connu de près le monde politique à Ottawa, en tant que conjointe de Maxime Bernier. La jeune femme, catapultée à l'avant-scène le printemps dernier quand ses relations passées avec le monde interlope étaient devenue publiques, règle désormais ses comptes dans son autobiographie, Mon histoire, un ouvrage de 300 pages, en vente dès le 6 octobre.

La Presse a obtenu l'ouvrage dont le lancement a déjà été devancé à deux reprises par Les Éditions de l'Homme. Déjà dans les cercles conservateurs à Montréal, certaines des révélations de Mme Couillard circulaient, venues d'indiscrétions d'anciens proches de Brian Mulroney. Elles s'avèrent fondées.


Un souverainiste

Ainsi, Maxime Bernier, ministre fédéral, soutenait que la «l'indépendance du Québec était une chose inévitable et qu'il s'y préparait», soutient Mme Couillard. Elle précise même qu'au Café Feirrera, le 17 avril 2008, M. Bernier, ancien conseiller du péquiste Bernard Landry, avait laissé pantois les clients des tables voisines en banalisant l'impact de la séparation du Québec.

La souveraineté «ça ne me fait pas peur du tout, c'est vers ça qu'on s'en va c'est évident. Et moi je n'ai pas de problèmes avec ça. Je suis prêt. J'attends ça», avait soutenu Maxime Bernier.

L'ouvrage confirme aussi que Maxime Bernier était carrément opposé à la guerre en Irak, qu'il était contre la participation du Canada aux opérations en Afghanistan, il était «personnellement contre l'envoi de troupes canadiennes dans ce pays () Il me l'a dit à plusieurs reprises».

Julie Couillard décrit, avec un désir de vengeance évident, un Maxime Bernier, faible, fuyant et superficiel tout à l'inverse du politicien flamboyant de l'époque.

Pour elle, le ministre beauceron manquait carrément de loyauté envers Stephen Harper, un politicien qu'elle a pu rencontrer et qu'elle a trouvé au contraire tout à fait «pertinent», «très calme, très posé, et aussi très drôle».

Harper, buveur de Pepsi

Maxime Bernier, «quand il était seul en ma présence, il n'arrêtait pas de parler contre son chef. Il lui reprochait toutes sorte (de) choses qui très souvent n'avaient rien à voir avec ses compétences de premier ministre; il était gros, il avait une bedaine, il n'était pas en forme, il passait son temps à boire du Pepsi», écrit Couillard. Maxime Bernier évoquait ses rencontres avec le premier ministre du Canada: «dans tous ses meetings il est toujours là avec ses grosses bouteilles de Pepsi. Il mange mal, il n'est même pas foutu de prendre soin de lui. Il pourrait au moins boire de l'eau», se rappelle Julie Couillard.

Selon elle, M. Bernier songeait même remplacer un jour Stephen Harper à la tête des conservateurs, misant sur l'alternance entre anglophone et francophone à la tête des partis fédéraux. «Il s'imaginait parfaitement sous les traits du prochain chef du Parti conservateur.» À un moment, il a même pensé que Stephen Harper ne pourrait terminer son premier mandat et avait commencé «à glaner des appuis un peu partout dans les cercles conservateurs», écrit Couillard.

Pour ce fils de la Beauce, la politique se ramenait souvent à «une affaire de charme», «il donnait fréquemment aux gens l'impression qu'il était d'accord avec eux plutôt que de leur exprimer ouvertement son désaccord». Mais, ce «désir de plaire se conjuguait souvent avec une certaine condescendance, voire du mépris pour ses interlocuteurs et même les gens qui le soutenaient», se souvient Couillard.

Électeurs «méprisés»

Ainsi, dans une épluchette de blé d'Inde en Beauce, le couple Bernier-Couillard traversait la foule des électeurs: «Pendant qu'il distribuait les sourires il se penchait vers moi et mine de rien me soufflait à l'oreille des réflexions méprisantes sur ses électeurs».

Comme elle l'avait fait dans le cadre d'entrevues accordées à LCN, Mme Couillard insiste: en dépit de ses prétentions, Maxime Bernier savait tout de son passé, de ses anciennes relations avec deux motards criminels - dont l'un est mort criblé de balles.

Elle revient aussi sur sa conviction que sa résidence de Laval avait été mise sous écoute. Elle laisse même entendre que Maxime Bernier n'y était pas étranger - dans leurs dernières conversations téléphoniques, il tentait constamment de savoir si elle était chez elle.

Pour Julie Couillard, Maxime Bernier était «un homme plutôt imbu de lui-même et très superficiel» qui semblait totalement inconscient de la rigueur qu'exigeait son poste. Il démontrait «une paresse intellectuelle étonnante». Il s'est retrouvé à couteaux tirés avec le cabinet du premier ministre Harper. Il se plaignait de ne jamais pouvoir parler à M. Harper, «que c'était une sorte de dictateur qui voulait tout contrôler».

Secrets «aux vidanges»

À la télévision, Julie Couillard avait abordé du bout des lèvres l'anecdote des «documents secrets» qui, croyait-on avaient été oubliés par le ministre au domicile de sa conjointe, à Laval. En fait, si on en croit Julie Couillard, il n'y a jamais eu d'oubli, encore moins de «vol», une thèse qu'a tenté d'alimenter le gouvernement Harper.

Détestant l'informatique, sans ordinateur portable, Bernier traînait constamment des montagnes de documents confidentiels. Pressé, un matin, faisant le ménage de son porte-documents, il a déposé une liasse de papiers sur le comptoir de cuisine de Julie Couillard: «Pourrais-tu mettre ça aux vidanges pour moi?». Puis il précisa: «J'aimerais mieux que tu attendes la journée des vidanges pour le faire, ce sont quand même des documents confidentiels».

Les documents restèrent plusieurs jours, oubliés sur le comptoir. Julie Couillard les retrouva subitement dans une pile de journaux; l'affaire avait éclaté dans les médias, et Gilles Duceppe demandait à la cantonade si Julie Couillard aurait eu accès à des documents confidentiels. Les trois documents portaient sur le Sommet de l'OTAN à Bucarest, deux étaient identifiés «secret» et l'autre était destiné au premier ministre Harper. «Là, ma réaction spontanée a été de me dire: l'imbécile heureux, pourquoi il a laissé ça dans ma maison?»

Mme Couillard s'étend sur d'autres révélations qu'elle n'avait fait qu'effleurer à la télé, notamment l'existence d'un «contrat» entre elle et Bernier. Il lui avait expliqué que comme ministre il n'était pas de bon ton que, publiquement, il change trop fréquemment de conjointe. Ils avaient convenu de maintenir leurs rapports, en public, pendant un an au moins, quoi qu'il advienne. Mme Couillard se souvient que M. Bernier était bien satisfait de l'arrangement, «une bonne affaire. Ça va faire taire les rumeurs». Le ministre Bernier était l'ami d'un ministre ouvertement gay du cabinet Harper: «Sur la colline (parlementaire) il y en a qui disent que je suis gay. Là ils vont voir que j'ai une blonde, ils vont arrêter», avait-il soutenu.

Amorcée en mai 2007, leur véritable relation s'est terminée à la mi-décembre, «à partir de ce moment-là je n'ai plus été () que le bibelot qu'il exhibait pour faire taire les rumeurs», écrit Mme Couillard. «Ma grande crisse», c'était la formule «affectueuse» qu'il employait de «temps à autre à mon égard», écrit-elle.

Un coureur de jupons

En fait, Maxime Bernier était plutôt volage, un incorrigible Don Juan. «C'est le plus grand coureur de jupons que j'ai jamais connu», résume Julie Couillard, parlant «d'un besoin maladif de séduire». «Je me suis souvent demandé si le cerveau de cet homme-là ne baignait pas dans la testostérone», écrit-elle.

À Paris, à une réception intime chez l'ambassadeur Marc Lortie, Bernier frôle le précipice: Julie Couillard le surprend dans une alcôve, tentant d'enlacer une ancienne flamme, une autre convive, devenue l'épouse d'un avocat oeuvrant sur la scène internationale.

À la même réception: «J'ai entendu mon grand benêt me crier: Julie vient ici! Comme s'il appelait son chien au fond d'une ruelle», écrit, incisive Mme Couillard. Ce soir-là, un autre impair fut, lui, plus évident: Maxime Bernier remercia le flegmatique ambassadeur Lortie, «au nom du gouvernement du Québec» !

Mme Couillard s'étend longuement sur un conflit entre elle et une employée politique de M. Bernier, qui, selon elle, tentait constamment de la laisser à l'écart.

World ou word

Les fonctions de son conjoint l'ont amenée dans l'antichambre de l'ONU à New York, d'où elle ramène des anecdotes croustillantes. Maxime Bernier, comme chef de la diplomatie canadienne, devait y faire un discours important sur l'engagement du Canada au Moyen-Orient. Son anglais était si approximatif qu'il avait réclamé en vain que les Affaires étrangères remplacent dans son texte les mots qu'il avait peine à prononcer. Des mots élémentaires pour le représentant d'une puissance du G-8, «il butait constamment sur le mot world, escamotant le l' et prononçant word, ce qui fout mal pour un ministre des Affaires étrangères», raconte, narquoise, Mme Couillard. Il réussit à livrer son discours après toute une nuit de répétition avec Julie Couillard.

Elle ne parle pas de la nomination obtenue par sa mère, Diane Bellemarre, un poste obtenu par l'entremise du ministre Michael Fortier. En revanche elle raconte que Maxime Bernier l'avait incitée directement à postuler comme commissaire à l'Immigration. Il avait transmis le dossier à sa collègue, Diane Finley, titulaire de ce ministère. Un prétexte pour une rupture selon elle: à ce moment Maxime Bernier lui a fait valoir qu'il ne pouvait être vu avec quelqu'un qui «postule une job au gouvernement».
http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200810/01/01-25174-affaire-bernier-julie-couillard-se-vide-le-coeur.php


Dernière édition par Jean Langlois le Sam 4 Oct 2008 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Mer 1 Oct 2008 - 11:46

Citation :
Publication du livre de Julie Couillard
La réaction de Maxime Bernier
Mise à jour : 01/10/2008 10h39
LCN

En entrevue à une station de radio de la Beauce, CHEQ-FM, le député conservateur a qualifié les affirmations de son ex-conjointe de «complètement ridicules».

Il ne veut pas commenter toutes ses révélations qu'il qualifie de ragots. Il ajoute que, malgré un horaire chargé de ministre, il a toujours pris le temps de revenir plusieurs fois dans son comté pour y rencontrer ses électeurs.

Maxime Bernier se dit choqué de voir que Julie Couillard l'insulte et insulte en même les Beaucerons.
http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2008/10/20081001-103954.html
L'entrevue est sur le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Mer 1 Oct 2008 - 11:52

Elle soupçonne une homosexualité bien gardée tout en le traitant de coureur de jupon.

Combien vendra-t-elle de livres?

Ça frôle le ridicule tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Mer 1 Oct 2008 - 15:12

ça me rappelle l'histoire du juge qui avait été démissionné après avoir fait un commentaire sur la méchanceté des femmes...


trop c'est comme pas assez!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Mer 1 Oct 2008 - 21:33

Ce matin (CJMF) Richard Cléroux journaliste à Ottawa a confirmé la rumeur sur l'homosexualité de Bernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
forumradio



Nombre de messages : 1786
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Mer 1 Oct 2008 - 23:34

il a confirmé à l'effet qu'il y avait une rumeur ou qu'il était gay?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 7:50

Voilà que Julie affirme que sa vie est brisée suite à sa relation avec Bernier. Du moins, il semble que c'est le discours qu'elle tient dans les journaux.

Elle s'attendait à quoi elle? Un jour ou l'autre, même si sa relation avait duré avec Bernier, on l'aurait su de qule milieu elle provient. Ce n'est de se frôler aux politiciens qui soit grave dans son cas, mais d'avoir frayé avec le milieu criminel....

Pauvre petite Julie, personne ne voudra d'elle....voyons donc.

Citation :
Elle ajoute qu'avec son livre, elle n'avait pas l'intention de nuire à Maxime Bernier, mais plutôt de rétablir les faits et sa crédibilité. Elle dit qu'elle est passée d'une femme qui représentait son pays dignement auprès d'un ministre à une traînée, une femme qu'on évite et qu'on juge.

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2008/10/20081002-065804.html

Citation :
Elle soutient qu'elle aurait pu en écrire bien plus, mais qu'elle a jugé que ce n'était pas d'intérêt public.

http://matin.branchez-vous.com/nouvelles/2008/10/julie_couillard_estime_avoir_e.html

Et ici un texte de Patrick Lagacé qui sort des extraits du livre qui, ma foi, sont palpitants...à vous de juger!! lolll

http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/patrick-lagace/200810/02/01-25560-la-delatrice.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 10:24

forumradio a écrit:
il a confirmé à l'effet qu'il y avait une rumeur ou qu'il était gay?
Sans parler de rumeur il parlait plutôt d'un questionnement. Un collègue
avec qui il s'entendait bien étant homosexuel il y a des gros cerveaux qui
se sont posés des questions sur Max.

Ca sent plus la paranoia ou la cruise facile.

"Julie, j'ai besoin de toi !"

"Ca tombe bien " pensa-t-elle.

J'irais pour la paranoia. Il n'est pas sain ce gars là mais je me demande à quel point.

Combien le livre ?


Dernière édition par Jean Langlois le Jeu 2 Oct 2008 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 10:30

Citation :
Il n'est pas sein ce gars là mais je me demande à quel point.

Beau lapsus dans le sujet titré COUILLARD lolll

Citation :
Combien le livre ?

Trop cher de toute façon!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 10:39

URGENCE

URGENCE

URGENCE


Petrowski a fait une entrevue avec la vedette féminine du drame.

Je ne suis pas capable de me brancher sur Cyberpresse affraid affraid affraid

Le titre est


"Je suis tombé sur un ministre fucké"


Je le veux tout de suite.

NOW


Je n'ai pas eut le temps de le lire ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 10:41

Ici peut-être:

http://www.cyberpresse.ca/dossiers/julie-couillard/200810/02/01-25561-la-vie-rocknroll-dune-fille-de-la-vieille-ecole.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 10:53

AAAAAAAAAarrrrrrrgggggggggggghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Impossible d'afficher la page
La page que vous recherchez
est actuellement indisponible. Le site Web rencontre peut-être des difficultés techniques ou il vous faut peut-être modifier les paramètres de votre navigateur.

Je ne veux pas modifier quoi que ce soit !!!!!!

Le texte

²³¬¼²³¬²¤¦³¢¬¦³³¤³³¼½¾½

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 10:57

Citation :
La vie rock'n'roll d'une fille de la vieille école

«Pendant un an, j'ai été la belle Julie, qui paraissait bien, qui était assez digne et distinguée pour accompagner monsieur dans les sorties, pour faire la conversation avec les ambassadeurs et même avec la première dame et le président des États-Unis. Et puis, du jour au lendemain, je suis devenue une putain, une escorte, la dernière des traînées, une honte ! Tout ça m'a profondément blessée», raconte Julie Couillard.

Photo: Alain Robege, La Presse

À quelques heures de la sortie de son autobiographie Mon histoire, Julie Couillard a accordé hier une entrevue à notre journaliste Nathalie Petrowski. Bien qu'elle ne soit pas très tendre envers son ex-conjoint Maxime Bernier, la jeune femme assure qu'il ne s'agit pas d'un règlement de comptes.

Même si dans son livre, Julie Couillard traite Maxime Bernier de benêt, d'irresponsable coureur de jupons, imbu de lui-même, plus vaniteux que 10 vedettes de cinéma, méprisant envers les électeurs de la Beauce et faisant preuve d'une étonnante paresse intellectuelle, elle refuse d'accréditer la thèse du règlement de comptes.



«Un règlement de comptes? Moi? Pas du tout. Je n'avais pas le choix d'écrire ce livre. J'ai 39 ans et si je voulais continuer à vivre ma vie, il fallait absolument que je rétablisse les faits et que je répare ma réputation détruite par un ramassis de ragots et de mensonges. On m'a traitée de tous les noms. On a dit que j'étais une danseuse nue, une tenancière de bordel qui avait forcé de jeunes immigrantes à se prostituer et quoi encore! Maintenant, c'est à mon tour de parler.»


L'espace d'un instant, le beau regard de Julie Couillard devient d'un froid bleuté et glacial, et puis la glace craque et le charme magnétique, presque hypnotique, de la femme la plus médiatisée de l'année refait surface.

Nous sommes assises à table dans une suite de l'hôtel Saint-Paul dans le Vieux-Montréal. Julie Couillard est arrivée ici la veille en prévision d'une journée complète d'entrevues, à quelques heures de la sortie de son livre Mon histoire, dont la rédaction a été confiée à Serge Rivest. Cet ex-journaliste de TVA et ex-rédacteur de discours pour Lucien Bouchard et Marcel Masse s'est acquitté de la difficile tâche d'écrire la vie de Julie comme si c'était la sienne avec beaucoup de verve et de vivacité.

Le silence qui tue

Dans la lumière crue du jour comme sur toutes ses photos, Julie Couillard est d'une beauté à couper le souffle. L'ovale du visage est parfait, les dents d'une blancheur aveuglante et son regard bleu est par moments d'une telle intensité qu'on pourrait s'y noyer. Ce matin, l'ex-petite amie du ministre Maxime Bernier a troqué sa fameuse robe au décolleté plongeant, achetée à la boutique BCBG et bougie d'allumage du scandale politique de l'année, contre une tenue sage: jersey crème sur une jupe droite gris anthracite qui lui donnent des airs de vestale moderne.

Elle ne porte pas de vernis à ongles, peu de bijoux et dégage une discrète élégance qui ne cadre pas avec toutes les épithètes - Mata Hari du 450, mante religieuse, croqueuse de diamants, pute, escorte, fille de gars de bicycle -, dont on l'a affublée. Je lui demande s'il y a une expression qu'elle a trouvée plus difficile à digérer que les autres. Elle me répond que toutes lui sont restées en travers de la gorge, dans un français toujours aussi approximatif et métissé d'anglicismes.

En même temps, lorsqu'elle s'est elle-même mise à manier les épithètes, elle n'a pas été particulièrement tendre à l'égard de Maxime Bernier. «C'est vrai que c'est raide ce que je dis sur lui, concède-t-elle, mais quand je pense à toutes les saletés qui ont été dites à mon sujet et que Maxime a endossées par son silence, je trouve qu'en fin de compte, j'ai été pas mal plus douce que lui. Moi, vous savez, je suis de la vieille école, j'aime les gentlemen. Pas les peureux ni les faiblards.»

La madone et la putain

Je lui demande si elle est encore en colère.

«Qui ne le serait pas? répond-elle. Pendant un an, j'ai été la belle Julie, qui paraissait bien, qui était assez digne et distinguée pour accompagner monsieur dans les soirées, pour faire la conversation avec des ambassadeurs et même avec la première dame et le président des États-Unis. Et puis, du jour au lendemain, je suis devenue une putain, une escorte, la dernière des traînées, une honte! Tout ça m'a profondément blessée. De la part de Maxime, mais aussi de sa garde rapprochée au gouvernement. Tous ces gens qui étaient pourtant heureux que j'accompagne Maxime dans ses fonctions et qui ont été la source des pires accusations. Quelle trahison!»

Pas un conte de fées

Curieux mélange de timidité et de détermination, de charme et de froid calcul, de pragmatisme et de mégalomanie, Julie Couillard est difficile à saisir. On voudrait la croire sur parole, mais sa propension à toujours blâmer les autres ou alors à trouver des vertus à des types louches et dangereux comme Tony Volpato, un caïd de la mafia, ou à excuser et à idéaliser le sympathisant des Hells Gilles Giguère, l'homme de sa vie, qui a fini dans un ravin, le corps criblé de balles, laissent à désirer. Idem pour sa facilité à fermer les yeux sur les épisodes les plus violents de la guerre des motards et à faire comme si cela n'avait jamais existé.

En même temps, sa propre vie n'a pas été un conte de fées. Deuxième fille d'un père alcoolique, instable et flambeur, elle est née à Ville-Émard, a connu une enfance en dents de scie, vivant au gré des revers de fortune de son père, tantôt dans une maison cossue de Lorraine, tantôt dans un logement minable de Ville-Émard où venait cogner un cortège d'huissiers. À l'aube de l'adolescence, à la suite de problèmes de concentration et de crises de panique, les médecins découvrent qu'elle est atteinte d'épilepsie, une maladie qu'elle combat avec des médicaments depuis ce temps-là.

Plus douée en affaires qu'en amour

Pour le reste, sa vie, du moins celle qui est racontée dans le livre, ressemble à une longue suite d'échecs aussi bien professionnels qu'amoureux où tout ce qu'elle touche semble se transformer en poisse. Quel regard pose-t-elle sur cette vie pour le moins rock'n'roll?

«Disons que c'est la vie d'une femme qui a essayé de faire sa place au soleil avec les moyens qu'elle avait et avec son système D, dans un monde d'hommes. Ça n'a pas été facile, mais j'ai fait mon chemin pareil, d'abord avec mon agence de mannequins, puis dans l'immobilier et dans la construction comme entrepreneur général. Je crois que j'ai toujours été plus douée pour les affaires que pour l'amour. En amour, on dirait que je manque de jugement. Je rêve mes mecs et je tombe en amour avec une image sans voir ce qu'ils sont vraiment.»

Ainsi en fut-il avec Maxime Bernier qui lui a été présenté un soir d'été au Cavalli, dans un souper organisé par l'entrepreneur de Kevlar, qui souhaitait obtenir un contrat du fédéral. Pour une rare fois de sa vie, Julie Couillard rencontrait un type respectable, qui n'était pas dans la mafia, pas affilié aux Hells, pas arnaqueur ni usurier, pas criblé de dettes et pas marié.

«J'ai-tu pensé que j'avais fait un bon coup? Mets-en! Je venais de rencontrer un beau gars de mon goût. Un ministre à part de ça! Je me suis dit, je l'ai-tu l'affaire! Ma mère va être contente quand je vais lui présenter. Elle l'a été pour un boutte. Puis, à mon grand désappointement, il a fallu que je tombe sur le plus fucké des ministres. Coudonc, on dirait que le mauvais sort me poursuit!»

Dans la suite, les éclats de rire fusent devant cette femme qui malgré les deuils, les échecs, les erreurs et les épreuves de la vie, n'a pas perdu son sens de l'humour ni de l'autodérision. Je la quitte en lui souhaitant de rencontrer quelqu'un de bien, non sans savoir que si jamais Julie Couillard rencontre cette perle rare, il n'est pas dit qu'elle la reconnaîtra.

http://www.cyberpresse.ca/dossiers/julie-couillard/200810/02/01-25561-la-vie-rocknroll-dune-fille-de-la-vieille-ecole.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3476
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 11:17

Concernant la rumeur à l'effet que Bernier serait homosexuel et qui semble basée sur son amitié avec un «collègue» homosexuel...

Ce «collègue» a été décrit publiquement dans un média (je ne me souviens malheureusement plus lequel) comme étant un ministre fédéral actuellement en poste. Savez-vous si quelqu'un a donné publiquement le nom de ce ministre ?

Je suis certain à 99 % de savoir qui est le ministre conservateur homosexuel. Ce qui m'intéresse est de savoir s'il a été identifié publiquement.

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/couillonanonyme
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 11:19

Boring.

En une du Soleil ce matin

Citation :
A mon grand désappointement, il a fallu que je tombe sur le plus fucké des ministres.

Annoncait mieux.

Je vais aller lire Lagacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 11:25

Pas capable.

Ca ira à ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 13:33

Citation :
La chronique de Marco Fortier
Pétard mouillé
Marco Fortier
Journal de MOntréal
02/10/2008 05h03

C'est l'histoire d'une femme qui se ramasse toujours dans des affaires bizarres et qui rencontre inévitablement un gars prêt à l'aider, au fond d'un bar ou d'un restaurant branché.

Un soir, au restaurant Cavalli, rue Peel à Montréal, cette femme qui attire la malchance a rencontré un prince charmant nommé Maxime Bernier, futur ex-ministre des Affaires étrangères du Canada. Ça a donné ce qu'on sait: un soap opera qui a fait tomber un des maillons faibles du gouvernement Harper, le printemps dernier.

On ne parlerait plus de cette affaire classée sans la publication du livre de Julie Couillard, ces jours-ci. Il n'y a rien de nouveau là-dedans susceptible d'embarrasser le gouvernement..........
http://www.canoe.com/infos/chroniques/marcofortier/archives/2008/10/20081002-050302.html
scratch

Je ne comprends pas bien là .....

Ce journaliste officialise la théorie du hasard ?

La rencontre au resto organisé par Kevlar. Julie qui travail pour Kevlar.
Julie qui démarche pour un contrat de plusieurs millions de piastres. Julie
qui cocufie Maxim avec un sous-fifre d'un autre ministère qui pourrait l'aider.

Lui nous parle d'amour ?

J'ai du mal lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24040
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 22:12

Citation :
Publié le 02 octobre 2008 à 17h02 | Mis à jour à 17h07
La Beauce blessée à la défense de Maxime Bernier
Luce Dallaire, collaboration spéciale
Le Soleil
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/elections-2008/200810/02/01-25859-la-beauce-blessee-a-la-defense-de-maxime-bernier.php
Sources consultées par la journaliste,:

-Louise Quirion, la coordonnatrice du comité du candidat conservateur Maxime Bernier.
-Yvon Thibodeau, un ex-militant libéral converti à l'équipe Bernier depuis le scandale des commandites et qui accompagne bénévolement Maxime Bernier comme photographe.
-Les parents de Maxime, Gilles et Doris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
doubledry



Nombre de messages : 825
Localisation : Québec 3eme arrondisement
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Jeu 2 Oct 2008 - 23:13

Pour plusieurs Beaucerons, le manque de jugement n'est pas un défaut!

C'est a croire que la plupart se servent de l'histoire de Bernier pour justifier leurs propre erreurs de comportements ou de jugements...

Genre: s'installer sur des terres innondables et poursuivre le gouvernement pour dommages lorsque la riviere Chaudière déborde une année sur deux puisqu'ils sont non-assurables.

Sont-ils si consanguains qu'il est normal pour eux que projeter l'image du père sur le fils un peu débile permet une justification de tous les manques de jugement?

Pour les Beaucerons: C'est jamais la faute de Maxime, c'est la faute de la pute à Couillard!!!

Maxime dit: C'est pas ma faute, c'est la faute de L'autre folle!

Pis les autres disent: J'ai encore de l'eau dans la cave mais c'est la faute de la Rivière Chaudière!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Ven 3 Oct 2008 - 6:02

Citation :
Genre: s'installer sur des terres innondables et poursuivre le gouvernement pour dommages lorsque la riviere Chaudière déborde une année sur deux puisqu'ils sont non-assurables.

On voit que vous êtes au courant et que vous sortez de chez vous. Y'a longtemps que les beaucerons ne construisent plus et ne s'installent plus dans des zones inondables, on sait comment ça marche quand même. Y' pas de jeunes qui vivent aux abords de la Chaudière...ceux qui viennent s'y installer arrivent souvent de l'extérieur...tsé, les smarts de la ville.

Ha pis, ça vaut pas la peine de vous répondre là-dessus....

Quel plusss meilleur candidat allez-vous élir??

En tant que consanguine, et au nom des consanguins que je connais, je suppose que le livre de Couillard n'emportera pas de méga succès en Beauce.....c'est tout de même rassurant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Ven 3 Oct 2008 - 7:56

Bon, bon ... Revenons au sujet !

C'était fascinant d'entendre l'ex-journaliste d'Ottawa qui dit bien connaître Bernier(désolée je n'ai pas son nom) à l'émission de Denis Lévesque d'hier soir. Il commentait sa rencontre avec Couillard pour sa sortie de livre.

Ce qu'a écrit Couillard colle à la réalité. Selon lui, elle décrit bien ce Bernier qu'il a connu à Ottawa ... un désorganisé pale

Lien:
http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=20081002-201830&alt=1

(Vers 8:30 minutes )

Citation :
Quel plusss meilleur candidat allez-vous élir??

Après avoir entendu ce journaliste, je dirais n'importe qui sauf lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Ven 3 Oct 2008 - 8:23

Sûrement qu'elle ne doit pas dire que de la chnouk. Je me demande qui ça intéresse sa vie privée avec Bernier. Ce qui peut être intéressant c'est le comment et le pourquoi une telle personne, avec les fréquentations qu'elle a eues dans le passé, a pu mettre les pieds dans le milieu politique. Le bobo il est là quant à moi. C'est là que tout a commencé. J'ai peine à croire que le gouv ne savait qui était Julie Couillard. Elle ne fréquentait pas le député de Beauce mais un ministre là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Ven 3 Oct 2008 - 8:55

Ce qui m'intéresse c'est comment il gère son poste de ministre. Le reste ... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Ven 3 Oct 2008 - 9:14

Il n'est plus ministre. Pis comment il l'a géré, personne ne le saura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   Ven 3 Oct 2008 - 9:21

C'est a ses électeurs, et a eux seuls, de décider. On entend beaucoup de gens remettre en question "le jugement" des citoyens de certaines circonscriptions. Et vous, quelles sont vos candidats plus blanc que blanc qui vous permettent de mépriser si allègrement les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COUILLARD COUILLARD COUILLARD   

Revenir en haut Aller en bas
 
COUILLARD COUILLARD COUILLARD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lignee du jour sur Planete genealogie de M Croteau
» Louis Thaddée Couillard et Angèle Labbé (Euphrosine)
» Recherche décès de François Couillard?
» Couillard, Soeur Simonne
» Cauchy, Cécile Couillard

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Politique-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: