RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Profs victimes des élèves.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Profs victimes des élèves.   Lun 15 Sep 2008 - 11:51

Citation :
Le dimanche 14 septembre 2008
Poursuites contre les profs: «Il faut que quelque chose se fasse»
Ian Bussières
Le Soleil
Québec

Se réjouissant de l’acquittement de l’enseignant Paul Gonthier de l’école secondaire de la Pointe-Lévy d’une accusation de voies de fait simples, le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent, souhaite qu’un mécanisme soit mis en place pour mettre un frein à ce qu’il qualifie de «pandémie de poursuites» contre les enseignants.....

.....Selon lui, l’implantation d’un code d’intervention qui entrerait en fonction dès qu’un élève prétend avoir été violenté pourrait constituer une solution. «La première enquête devrait toujours être faite à l’intérieur de l’école», insiste M. Parent.....

....«Il arrive qu’il soit nécessaire de faire un usage correct de la force. Par exemple, face à un élève qui crée le désordre et refuse de quitter la classe quand on lui demande, il faut parfois le prendre par le bras et l’accompagner pour qu’il sorte. Il ne faudrait pas en faire un drame!» conclut M. Parent.
http://www.cyberpresse.ca/article/20080914/CPSOLEIL/80913121/6584/CPSOLEIL

"face à un élève qui crée le désordre et refuse de quitter" ....

Refuse de quitter ?

Il est là le problème. Qu'un enfant défi ainsi un adulte est inacceptable.

Il a été mal élevé.

L'enfant refuse les règles de l'école ? Retour à l'expéditeur.

Monsieur, madame, apprenez à vivre à votre enfant et il reviendra à l'école.

Les parents s'en crissent ? Moi aussi. Il y a trop d'enfants dans les classes anyway.

La contrainte physique n'est pas le recours ultime légitime devant un enfant qui refuse les directives. Il y a d'autres moyens.

Pourquoi pas des caméras dans les classes ?

Les écrans dans le bureau du directeur général. Quand il voit que quelque chose ne va pas il va dans la classe expulser le jeune.

Et si malgré tout ca vire physique on a les images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Profs victimes des élèves.   Lun 15 Sep 2008 - 13:19

L'autorité étant défié à la maison, pas surprenant qu'à l'école il arrive des situations pareilles.

Jamais je n'aurais touché un élève à l'école...mais après avoir mis une élève dehors, j'ai eu le doigt de son tuteur bien enfoncée sous la clavicule!
En réplique, il a eu le bumber de mon char accoté sur les genoux... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Couillon anonyme

avatar

Nombre de messages : 3549
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Profs victimes des élèves.   Ven 19 Sep 2008 - 12:21

Je suis généralement d'accord avec vos commentaires.

J'ajouterais cependant qu'il y a certains professeurs qui font des abus et que les solutions proposées par Réjean Parent semblent surtout orientées vers la protection des professeurs... y inclus notamment ceux qui ne le mériteraient pas... plutôt que vers la suppression des problèmes décrits.

Je soupçonne fortement que pour cette raison il serait opposé à la présence de caméras dans les classes.

Je serais curieux de savoir, parmi les «neuf plaintes sur dix» qui se termineraient par un acquittement, combien le sont parce que le professeur était clairement innocent, plutôt qu'en raison du doute raisonnable...

Une de mes tantes, enseignante au primaire à la retraite depuis une dizaine d'années et demeurant dans une autre province, m'a déjà raconté qu'il était assez commun de voir des parents se présenter en classe... ou dans le cadre de porte... juste pour voir comment les choses se passaient. Dans la plupart des cas, les parents en ressortaient en disant que s'occuper de la classe était bien plus difficile que ce qu'ils avaient anticipé... y inclus ceux qui étaient connus pour se plaindre. Lorsque cette mode avait commencé, les enseignants avaient peur que les plaintes se multiplieraient, mais c'est tout le contraire qui est arrivé. Je serais curieux de voir ce qui arriverait ici au Québec en 2008 si ce genre d'initiatives avait lieu...

-- Le couillon anonyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouveauforumradio.forumactif.com/
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Profs victimes des élèves.   Ven 19 Sep 2008 - 14:09

Chose certaine, l'expérience de l'enseignement n'est pas une chose si facile. On a affaire à toute sorte de gens. Des élèves qui nous déblatèrent leurs droits si on les met à la porte, en passant par les menaces, etc. Pas besoin de toucher un élève pour qu'un illuminé d'entre eux décident de mettre un prof de le trouble.

Un ami à moi, enseignant bien sûr, a effleuré le genou d'une élève....il en a bavé une méchante claque!

Tous les élèves ne dénoncent pas les écarts de conduite de leurs profs. Y'a pas que les profs qui frappent, y'a les profs qui sacrent et qui dénigrent leurs élèves....y'en a, c'est une réalité. J'avais un collègue comme ça. Excellent pour traiter les jeunes de pas bons, de gros s'il le fallait, de cochons aussi même. Il a toujours gardé son poste d'enseignant à ce que je sache. C'est pas fort fort comme modèle d'adulte.

Du temps où j'allais à la polyvalente, y'avait un prof d'éducation physique qui pratiquait la claque dans face régulièrement et le tapochage aussi. Des plaintes, il en a eu mais à cette époque, il fallait plus que des plaintes pour qu'un prof se fasse montrer la porte. Il avait roué une élève de coups de pied dans le ventre parce qu'elle ne voulait sortir dehors, en hiver, sous la pluie! Parce qu'elle était une élève plus ou moins à problème, la chose est passée sous silence. Nous étions 4 dans le bureau du directeur pour témoigner de la violence de ce bon à rien. J'ai goûté sa médecine, un coup de tablette à pince en plein visage....lui il a goûté la médecine de mon père, en plein heure de pause devant les élèves, il a reçu lui aussi une claque dans face!! Les élèves ont applaudi, les autres profs ont gagné le salon des profs! Ni vu ni connu.

Son sport favorit, entrer dans le vestiaire des filles, passer devant les douches histoires de vérifier s'il n'y avait pas de grabuge!!

Il est encore dans le système.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Profs victimes des élèves.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Profs victimes des élèves.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'évaluation des profs par les élèves?
» Ces profs qui nous ont marqués
» Essais nucléaires:le Parlement vote l'indemnisation des victimes
» Communiqué à propos de la Base Élèves
» Surnoms donnés à des profs...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Sujet libre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: