RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Enjeux-Discrimination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 8:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 8:25

Moi je pense que les enfants ne ferons peut-être pas la différence entre discriminer et se moquer. Faut aussi qu'ils aient le droit de ne pas aimer leur p'tit voisin de pupitre sans se sentir coupable de faire de la discrimination. Si on réduit la définition de discrimination à manque de respect, on se trompe un peu. La discrimination c'est du clivage. C'est un concept difficile à comprendre en bas âge. La démonstration par l'exemple aide certes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 8:37

Citation :
Moi je pense que les enfants ne ferons peut-être pas la différence entre discriminer et se moquer.

Au contraire, je pense qu'ils peuvent faire la différence.

Citation :
Faut aussi qu'ils aient le droit de ne pas aimer leur p'tit voisin de pupitre sans se sentir coupable de faire de la discrimination.

Qu'ils n'aiment pas leurs petits voisins, certainement! Ce n'est pas une raison de le prendre comme défouloir. Faut toujours qu'ils se sentent coupable de faire de la discrimination!

Citation :
Si on réduit la définition de discrimination à manque de respect, on se trompe un peu.

L'un ne va pas sans l'autre! Il ne faut surtout pas minimiser la discrimination. Ce que la majorité des parents font ''ce sont seulement des jeux d'enfants''. Personne a le droit d'empêcher un enfant d'apprendre en toute quiétude.

Citation :
La discrimination c'est du clivage .


??? Je ne saisis pas!

Citation :
C'est un concept difficile à comprendre en bas âge. La démonstration par l'exemple aide certes.

Il ne faut pas sous-estimé la bonté, ni la méchanceté des enfants. La démonstration, très audacieuse, dans ce reportage, nous a démontré que ces enfants ont vite pigé la méthode.


Dernière édition par le Jeu 28 Sep 2006 - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 9:03

Citation :
Faut toujours qu'ils se sentent coupable de faire de la discrimination!

Se sentir coupable dans tous les gestes que tu poses, ne plus avoir le droit de ne pas aimer ton p'tit voisin, ça va faire dur tantôt. Imagine que tu n'aies pas le droit d'haïr celui qui rit de toi tous les jours. Comment, dans la tête d'un enfant, le raisonnement que de ne pas aimer son voisin est discriminant alors que ce dernier rit de toi et te discrimine? Lui a le droit, toi pas. Ça fait partie intégrante de la nature humaine, c'est dit dans le reportage. Nous adultes on comprend, on raisonne toute cette conception là. Je sais que je n'ai pas à filer cheep parce que j'ai envoyé promener mon voisin parce que je sais que même si y m'fait suer, je ne lui ôterai pas ses privilèges sociaux, ses droits, en lui disant.

Faut par contre qu'ils sachent que de tabasser et s'attaquer verbalement à quelqu'un sans raisons, manquer de respect n'est pas bien, et le reste va de soi je pense. Si la valeur du respect est bien comprise, le concept de discrimination prend une signification. On ne m'a pas parlé de discrimination étant petite mais de respect, un concept facilement assimilable et qui prend toute sa signification en grandissant.

Citation :
Citation:
La discrimination c'est du clivage .


??? Je ne saisis pas!

C'est parce que la prof aborde son groupe au début en parlant de respect. Le respect va se rapprocher du concept de discrimination par extension. Tu peux manquer de respect à quelqu'un sans le catégoriser dans un groupe et le discriminer (sans qu'il ait moins de privilèges que toi).

On parle de nature humaine dans le reportage...on ne peut pas vraiment changer la nature humaine, sinon rendre plus conscient de cette nature là.

En tout cas, je le trouve dur ce test là. Y'avait une petite du côté des petits qui ne le prenait pas. Elle réalisait que ses privilèges, elle en avait pas besoin. Sa meilleure amie était peut-être du côté des grands??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 9:26

Citation :
Se sentir coupable dans tous les gestes que tu poses,

Seulement quand tu fais de la discrimination et évidemment quand tu pose un geste illégal.

Citation :
ne plus avoir le droit de ne pas aimer ton p'tit voisin, ça va faire dur tantôt.

Je n'ai pas dis d'aimer tout l'monde! Je dis de les laisser tranquille, haïs qui tu veux, mais fout-lui la paix!

Citation :
Imagine que tu n'aies pas le droit d'haïr celui qui rit de toi tous les jours.Comment, dans la tête d'un enfant, le raisonnement que de ne pas aimer son voisin est discriminant alors que ce dernier rit de toi et te discrimine? Lui a le droit, toi pas.

C'est justement de cela que je parle. Celui qui rit de toi tous les jours, dans la cour d'école, devrait avoir à subir les conséquences de ses actes. C'est de la discrimination. Faut réagir, avant que ça mène à la haine et plus loin encore. On appelle ça apprendre à être responsable...

Il n'est pas normal qu'un enfant passe des semaines, des mois, des années au primaire, au secondaire, (quoi que au secondaire il y aura une réaction et parfois ça prendra des formes spectaculaires)et servent de carpet à tous les autres enfants.

Citation :
Ça fait partie intégrante de la nature humaine, c'est dit dans le reportage.

Tuer aussi fait partie de la nature humaine!

Citation :
Nous adultes on comprend, on raisonne toute cette conception là. Je sais que je n'ai pas à filer cheep parce que j'ai envoyé promener mon voisin parce que je sais que même si y m'fait suer, je ne lui ôterai pas ses privilèges sociaux, ses droits, en lui disant.

Voilà pourquoi je dis que l'on doit intervenir, nous adulte!

Citation :
Faut par contre qu'ils sachent que de tabasser et s'attaquer verbalement à quelqu'un sans raisons, manquer de respect n'est pas bien, et le reste va de soi je pense. Si la valeur du respect est bien comprise, le concept de discrimination prend une signification. On ne m'a pas parlé de discrimination étant petite mais de respect, un concept facilement assimilable et qui prend toute sa signification en grandissant.

Tu as déjà vu un enfant discriminé, tabassé, rejeté sur des, semaines, des mois, des années? Ah bien sûr toutes les raisons sont bonnes pour discriminé. Tu as vu hier dans le reportage, suffit de prononcer ''selon une grande étude''.

Crois-Moi ça va au-delà du simple manque de respect. Terme qui minimise la discrimination. On peut manquer de respect envers ben du monde, même le prof.

Citation :
C'est parce que la prof aborde son groupe au début en parlant de respect. Le respect va se rapprocher du concept de discrimination par extension. Tu peux manquer de respect à quelqu'un sans le catégoriser dans un groupe et le discriminer (sans qu'il ait moins de privilèges que toi).

Tout à fait! La différence est dans la récurrence du geste!

Citation :
En tout cas, je le trouve dur ce test là. Y'avait une petite du côté des petits qui ne le prenait pas. Elle réalisait que ses privilèges, elle en avait pas besoin. Sa meilleure amie était peut-être du côté des grands??

Oui c'est dur, (même pour la prof) mais rien à comparer à un enfant qui souffre depuis, parfois, très longtemps, sans que ça émeuve personne''des jeux d'enfants''. Des ados meurent de ça à chaque année. D'une longue et pénible écoeurantite aïgue!

Cette journée était pour tout l'monde! Même pour cette petite! Même pour nous qui l'écoutions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 9:40

Ceci est un genre de résumé que j'aurais aimé pouvoir lire en bas du lien.
Me semble que ca demande pas un gros effort. Pas trois paragraphes comme je fais. 4 lignes juste pour donner une idée du sujet. Une fois sur deux je ne clik pas sur un lien sans présentation. Ca augmentrait le nombre de clik donc le nombre d'intervenant.
Ca éviterait d'avoir une première réponse qui commente un text dont j'ignore tout .
A la fin mon bref commentaire sur cette expérience.

Citation :
Que pourrait bien faire Annie Leblanc pour sortir la ségrégation de sa classe? Pour faire prendre conscience aux enfants des mécanismes de la discrimination? Pendant deux jours, elle va se livrer à une expérience hors du commun. Elle va faire vivre la discrimination à ses élèves, sous les caméras d’une équipe d’Enjeux.

Citation :
une institutrice de l’Iowa, aux États-Unis, dans les années 70. Jane Elliot a séparé son groupe en deux, les yeux bruns d’un côté, les bleus, de l’autre. En favorisant systématiquement un des deux groupes, l’enseignante a instauré, instantanément, un climat de ségrégation. L’expérience n’a duré que deux jours.On a tiré un documentaire mémorable de l’expérience de l’institutrice américaine, qui a été projeté à des générations d’élèves dans le monde entier.

Citation :
Quand Annie Leblanc a vu ce documentaire, elle a décidé de livrer sa propre expérience. L’enseignante a fait vivre la discrimination à ses élèves pendant deux jours. Elle s’est servie de la taille des enfants pour les séparer.

Citation :
Elle a expliqué aux enfants que des études scientifiques prouvaient que les petits étaient généralement plus intelligents, plus rapides, plus sages et plus créatifs, qu’ils étaient supérieurs aux grands. Les grands, a-t-elle ajouté, sont plutôt maladroits, indisciplinés, bruyants et paresseux.

Le lendemain, Annie Leblanc a inversé les rôles, prétextant avoir reçu un appel du patron de la commission scolaire. L’enseignante a raconté aux élèves que son patron, un homme très grand, était mécontent de l’expérience menée en classe et qu’il l’avait convaincue que, finalement, les grands étaient supérieurs aux petits.

L’équipe d’Enjeux a filmé ces deux jours en classe, avec plusieurs caméras pour bien capter les remarques des enfants et leurs réactions. Ces images sont bouleversantes.

L’exercice a fonctionné de façon sidérante. Dès le premier jour, dès les premières heures. .... certains se sont sentis amoindris et ils ont vivement éprouvé les injustices dont ils étaient la proie. Plusieurs élèves ont pris goût aux privilèges et à cette impression d’être supérieur.
La plupart des enfants se sont lancés à fond dans l’expérience, comme victime ou comme bourreau, selon qui portait le dossard. Ces deux journées n’ont pas été faciles à vivre, ni pour les élèves ni pour l’enseignante. Des élèves ont pleuré, d’autres ont abaissé leur compagnon de classe sur la base de leur grandeur, d’autres étaient frustrés ou en colère. Annie Leblanc: « Certains élèves étaient beaucoup moins performants. Je pense à Michaël. C’est un enfant capable. […] Juste par les épaules, la façon de se tenir, les yeux, la tristesse, c’est vraiment là que ça a été le plus difficile. »

Et, le premier jour, lorsque les enfants sont revenus de la récréation, au lieu de former un seul rang, comme d’habitude, ils se sont spontanément séparés en deux groupes. D’un côté les petits, de l’autre, les grands.

Crist de folle.

Citation :
J’aurais aimé qu’ils disent : «Annie, tu es une maudite folle!» Ce n’est pas arrivé! »


Dernière édition par le Jeu 28 Sep 2006 - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 9:44

Citation :
Me semble que ca demande pas un gros effort.

C'est ce que je me disais aussi en mettant le lien ... Pourquoi devrais-je les materner?

Citation :
Crist de folle.

Avoir mit tout ça pour ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 9:53

C'est sorti accidentellement.
J'adors voir des adultes jouer avec la santé psychologique des enfants !
On fait des expériences.
On refait des expériences déja faite en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 9:59

Ce serait pas exagéré de dire qu'y'en a 2 ou 3 qui seront plus marqués de cette expérience que les autres...traumatisés même.

C'est vrai que c'est dur comme test pour des enfants de cet âge, de là ma question sur la pertinence de leur apprendre ce concept de cette façon là à cet âge là. Une bonne explication de ce qu'est le respect avec des conséquences raisonnables pour ceux qui manquent de respect serait plus appropriée.

Était-elle supervisée cette prof là pendant son expérience? A-t-elle les qualifications pour intervenir efficacement auprès de ceux que qui ont été plus marqués par l'expéreince?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:00

Cibole cette prof a pris une initiative hors du commun, hors du contexte pré-établie maternant, castrants de nos foutus établissements scolaires Du Québec ... chapeau!

Savez-vous d'où vient cette expérience humaine?

Je vous la donne en mile :

Le goût du clan

L’expérience inusitée qu’Annie Leblanc s’apprête à réaliser s’appuie sur des bases scientifiques solides. Depuis plus de 50 ans, des chercheurs étudient la psychologie des groupes entre eux. Un des pionniers dans le domaine est le professeur Henri Tajfel, un survivant des camps nazis qui a voulu comprendre d’où viennent les préjugés et la discrimination. Dans les années 60, en Grande-Bretagne, il a réalisé ses premières expériences de séparation de groupe.

http://radio-canada.ca/actualite/v2/enjeux/niveau2_10939.shtml


Dernière édition par le Jeu 28 Sep 2006 - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:02

PeuImporte a écrit:
Citation :
Me semble que ca demande pas un gros effort.
C'est ce que je me disais aussi en mettant le lien ... Pourquoi devrais-je les materner?

Je suis branché par ligne téléphonique. Certains liens prennent des 5 mn pour s'ouvrir. Vous comprendrez donc que j'aimerais savoir si le sujet m'intéresse avant de cliker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:07

Ah bon ... là je comprends !

Monsieur Langlois avoir su que vous ne pouviez cliquer allègrement sur le lien, ne pensez-vous pas que j'aurais mit un peu plus que le lien?

Là je sais, la prochaine fois, je mettrai plus ... c'est si bien demandé après tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:11

PeuImporte a écrit:
Savez-vous d'où vient cette expérience humaine?

Ca change quoi ca ?
Tu as une prof qui voit une expérience sur internet. Elle s'informe. Elle appel la TV et elle refait l'expérience.
Les enfants on s'en câlice.
En passant est-ce qu'on connait ses compétances ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:22

Heu, ça change rien, finalement ...

heille j'ai tu dis quelque chose moé là ?

Statu quo, pour tout l'monde! Ne changeons rien ... N'essayons rien!

Ne faites pas attention Arrow je suis aussi une criss de folle! Facile en calvince celle-là!

PS. La prof a vu aussi des enfants victimes dans son école, maudite criss de folle vous dites ! Elle a tenté de faire quelque chose! Parce que le blablabla habituel ça marche pas. Cibole elle ne les a pas couper en rondelles. Les compétences? Elle est prof et les parents, la direction, le psychologue de l'école, la commission scolaire, tous étaient au courant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:37

PeuImporte a écrit:
Cibole cette prof a pris une initiative hors du commun, hors du contexte pré-établie maternant, castrants de nos foutus établissements scolaires Du Québec ... chapeau!

Savez-vous d'où vient cette expérience humaine?

Je vous la donne en mile :

Le goût du clan

L’expérience inusitée qu’Annie Leblanc s’apprête à réaliser s’appuie sur des bases scientifiques solides. Depuis plus de 50 ans, des chercheurs étudient la psychologie des groupes entre eux. Un des pionniers dans le domaine est le professeur Henri Tajfel, un survivant des camps nazis qui a voulu comprendre d’où viennent les préjugés et la discrimination. Dans les années 60, en Grande-Bretagne, il a réalisé ses premières expériences de séparation de groupe.


http://radio-canada.ca/actualite/v2/enjeux/niveau2_10939.shtml

Je comprend le poids scientifique de la chose. Il s'agit d'une étude dont les résultats ont permis de comprendre de quoi retourne la nature humaine à propos de la discrimination, entre autre. Ceci dit, ce n'est pas une activité proposée dans le programme d'apprentissage des élèves de 2 ou 3ième année. Parce que c'est scientifique, parce que ça demande des connaisances qui vont au-delà de celles acquises par un enseignant, on ne peut justifier l'emploi de l'expérience dans une classe. C'est pour ça que je demande si c'était supervisé par un expert en la matière....il est là le risque de son initiative. L'impact peut être à très long terme pour certains enfants, et plus profond qu'elle ne le pense.

Toutes les études scientifiques, menées et supervisées par des experts ne peuvent être reprises par le commun des mortels pour le plaisir. Je comprend la motivation du prof, c'est tout en son honneur. N'oublions pas qu'elle est professeur, pas psy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 10:49

Kat,

Citation :
Elle est prof et les parents, la direction, le psychologue de l'école, la commission scolaire, tous étaient au courant!

La tendance veut que ce soit les victimes de discrimination qui soient marqués à jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 11:11

PeuImporte a écrit:
Kat,

Citation :
Elle est prof et les parents, la direction, le psychologue de l'école, la commission scolaire, tous étaient au courant!



Au courant oui, mais la supervision, le support aux élèves, support adéquat et fonction de cette expérience...j'espère que tout était en place à ces niveaux. Ils ont pas fini d'en parler ces jeunes là. Même qu'ils vont, pendant un certain temps, rapporter à peu près tous les événements qui touchent de près ou de loin à la discrimination. Là ça va être important pour les intervenants de démêler les choses.

Citation :
La tendance veut que ce soit les victimes de discrimination qui soient marqués à jamais ...
Pierre-Luc et Laurence avait des réactions (non verbales) remarquables et leur témoignage était aussi un peu plus émotif et profond....Ça ben du bon sens, eux y savent déjà ce que c'est la discrimination et cette expérience leur a donné certainement raison sur les sentiments qu'ils vivent quand ils font rire d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 11:14

Citation :
j'espère que tout était en place à ces niveaux.

Bien sûr ... y'a le psychologue de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Fis
Invité



MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 16:37

Est-ce le rôle d'une enseignante de mener une expérience non-contrôlée auprès d'élèves d'une classe pour leur inculquer des valeurs de non ségrégation entre eux? En se servant d'une émission de télé où elle donne son interprétation d'une déclaration d'un psychiâtre sortie du contexte?

De plus, je ne suis pas sur que les enfants vont faire la différence entre ne pas faire de discrimination pour des attributs physiques, arbitraires ou sans importance réelle et ne pas faire de discrimination pour tout le monde sans égard aux personnalités ou aux intentions saines ou malsaines. Je ne suis pas sûr de comprendre le but réel de la prof pour mener cette expérience. Je sais que le prétexte était qu'il y avait un élève grassouillet qui se faisait écoeurer à l'école. Est-ce que c'est, comme pour l'esprit de compétition où on a trocqué les notes pour des bonhommes sourire et des feux de signalisation, que tout le monde s'aime et se trouve bon, tout le monde soit d'accord, en surface du moins? C'est comme si on essayait de nier des différences. Les grands auront des aptitudes de par leur grandeur que les petits n'auront pas et vice-versa, par exemple le basketball (avantage grands). Dans ce cas, il faudrait arrêter de colporter que les femmes sont plus intelligentes que les hommes. L'intelligence a plusieurs dimensions.

Pour conclure, une expérience de la sorte, est-ce que cela a sa place à l'école? J'espère qu'il y a eu reprise des matières entreprises durant les deux journées d'expérimentation, avec l'état d'esprit qui prévalaient chez les élèves discriminés...
Revenir en haut Aller en bas
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 17:09

Citation :
Est-ce le rôle d'une enseignante de mener une expérience non-contrôlée auprès d'élèves d'une classe pour leur inculquer des valeurs de non ségrégation entre eux?

Oui ça se passe dans une école, dans sa classe.

Citation :
En se servant d'une émission de télé où elle donne son interprétation d'une déclaration d'un psychiâtre sortie du contexte?

Cette expérience vaut bien l'expérience de n'importe quel sport, parfois on gagne, parfois on perd et je ne parle pas que de gagner une partie.

Citation :
De plus, je ne suis pas sur que les enfants vont faire la différence entre ne pas faire de discrimination pour des attributs physiques, arbitraires ou sans importance réelle et ne pas faire de discrimination pour tout le monde sans égard aux personnalités ou aux intentions saines ou malsaines.

Pourquoi ça? Ils sont assez brillants. La preuve? Ils savaient qui était le souffre-douleur de la classe! Donc, ils savent faire la différence, entre l'anodine petite parole de trop, l'anodin petit geste et le geste de discrimination récurrent. Ils ne savaient seulement pas comment c'était de se faire discriminer...

«Un compagnon de classe, Jimmy: « Avant, on écoeurait les personnes, mais on a arrêté depuis qu’on a vécu l’expérience. […] Comme Pierre-Luc. Parce que Pierre-Luc, il est gros. Mais avant, tout le monde l’embêtait. Maintenant, quand quelqu’un est sur son dos, on est avec lui, on leur dit de ne pas faire ça. »

Citation :
C'est comme si on essayait de nier des différences.

Plutôt le contraire ... «Parce que Pierre-Luc est gros» Me semble que Jimmy ne le voit pas moins gros après l'expérience.

Citation :
Les grands auront des aptitudes de par leur grandeur que les petits n'auront pas et vice-versa, par exemple le basketball (avantage grands).

Et ? Personne nie ça ... Même une des petites à la fin le dit. Encore une fois, les enfants sont assez brillants pour faire la différence.

Une autre élève, Sabrina: « Pourquoi on se ferait différencier? À quoi ça sert de différencier les autres si on sait qu’ils ont tous quelque chose de bon? Nous, on a des défauts et eux aussi. On a des qualités et eux aussi. Donc, à quoi ça sert? »

Citation :
Dans ce cas, il faudrait arrêter de colporter que les femmes sont plus intelligentes que les hommes.

Heu, ouais faudrait arrêter de dire ça effectivement .... c'est de la discrimination. Mais qui dit ça au juste?

Citation :
Pour conclure, une expérience de la sorte, est-ce que cela a sa place à l'école?

Oui la discrimination, c'est partout ! L'école est une micro-société.

Citation :
J'espère qu'il y a eu reprise des matières entreprises durant les deux journées d'expérimentation, avec l'état d'esprit qui prévalaient chez les élèves discriminés...

C'est quoi le drame, là? C'est quoi cette victimisation? Ce maternage?

Celui ou celle qui se fait écoeurer pendant des semaines, des mois, des années, lui?

Cibole on a fait cette expérience (et tout l'monde était averti) et vous trouvez ça dur pour les enfants?

Avez-vous penser que ces mêmes enfants ont écoeurer le gros, la grande, celui qui porte des lunettes, etc. ?

Alors on fait quoi avec l'gros, la grande, la pauvre, le mal-habillé, celui qui n'a pas des vêtements de marque, la maigre, le premier de classe, etc. qui se fait écoeurer depuis des lustres? C'est pas dur pour eux? Bof, pas grave, elles, ils trouveront bien un moyen. C'est vrai certains trouvent des moyens de s'en sortir, pas toujours bons par contre ...

Personne pense aux traumatismes, aux états d'esprits des enfants discriminés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 18:08

Citation :
Est-ce le rôle d'une enseignante de mener une expérience non-contrôlée auprès d'élèves d'une classe pour leur inculquer des valeurs de non ségrégation entre eux? En se servant d'une émission de télé où elle donne son interprétation d'une déclaration d'un psychiâtre sortie du contexte?

C'est sur cette question que je bogue moi aussi. L'étude a été menée une fois avec les résultats qui sont dits dans le reportage. Maintenant, il ne s'agit pas d'un outil pédagogique qu'on peut utiliser à la légère à mon avis. Même si les parents, psy, la direction de l'école était au courant, ils ne savaient pas au moment de leur consentement les impacts d'une telle expérience. Je suis certaine qu'il y a 2 ou 3 élèves qui resteront plus marqués que les autres. Je ne dis pas que l'expérience est mauvaise, je dis juste que ce doit être fait dans un contexte autre qu'un contexte lié à l'apprentissage. On aurait tout simplement pu transformer la chose en jeu de rôle, en disant dès le départ que c'est un exercice...les enfants auraient tout aussi bien compris l'enjeu de l'expérience.

Je toque aussi sur le concept de discrimination. Ça va plus loin que de dire à son p'tit voisin de claisse qu'il est gros. C'est un concept judiciarisé aussi. Dans le fait de se moquer d'un trait physique d'un copain, on ne lui ôte pas ses droits de citoyen, on ne le catégorise pas directement, mais on lui manque de respect assurément.

La prof a clairement fait de la discrimination en séparant le groupe en 2 et en donnant des privilèges...mais à entendre les réactions des jeunes, de leur côté, la dscrimination se situe bcp plus dans le regard qu'ils ont envers les différences de leurs compagnons de classe.

Finalement, il n'y a pas de réduction absolue des droits dans le fait de se moquer d'un ami parce qu'il est gros. C'est de la méchanceté et du manque de respect d'abord et avant tout.
Quand on empêchera ce petit gros de manger à la même table que tous au dîner, quand on le privera de récré parce qu'il est gros, quand on lui offrira un bout de tapis au lieu d'un bureau dans la classe on parlera de discrimination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 18:25

Citation :
On aurait tout simplement pu transformer la chose en jeu de rôle, en disant dès le départ que c'est un exercice...les enfants auraient tout aussi bien compris l'enjeu de l'expérience.

Mais c'est de ça dont il est question. On a même fourni l'habit du discriminé. On a dit aussi que c'était un exercice, on a averti tout l'monde.

Citation :
Quand on empêchera ce petit gros de manger à la même table que tous au dîner, quand on le privera de récré parce qu'il est gros, quand on lui offrira un bout de tapis au lieu d'un bureau dans la classe on parlera de discrimination.

Pourquoi on le privera de tout ça? Aucun enfant ne peut se faire priver de ça dans une école. Je ne vois pas le rapport?

Ce serait les profs qui feraient de la discrimination à ce moment-là et non les enfants puisque eux ne peuvent pas priver un autre enfant de récré, de repas, de place dans la classe.

La discrimination entre enfants, c'est de ça dont il est question. C'est-à-dire le gros, la laide, l'infirme, la trop grande, le trop bon qu'on écoeure jour après jours jusqu'à ce qu'il soit totalement isolé, c'est quoi?

Citation :
Finalement, il n'y a pas de réduction absolue des droits dans le fait de se moquer d'un ami parce qu'il est gros. C'est de la méchanceté et du manque de respect d'abord et avant tout.

À tous les jours, Kat, tu accepterais ça toi?

Je ne vous comprends pas! Faites-vous faire ça au travail, vous faire écoeurer pendant des semaines, des mois par tous les employés. Qu'estce que je dis là, aucun adulte endurera ça plus d'une semaine. Vous serez les premiers à porter plainte pour harcèlement, pour discrimination et vous aurez raison. Quand ce sont des enfants qui subissent ça, on devient plus mous, on prend ça moins aux sérieux.

Deux poids, deux mesures!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 18:42

Citation :
Pourquoi on le privera de tout ça? Aucun enfant ne peut se faire priver de ça dans une école. Je ne vois pas le rapport?

C'est un exemple pour définir la discrimination. Dans ce concept il y a le fait d'enlever des droits, de faire de la distinction de groupe en leur ôtant des droits et des libertés à cause de leur différence.

Je pense qu'il aurait fallu, dans le reportage, donner la définition de discrimination, ou du moins, ce qu'est la discrimination selon eux. Le terme est mal compris je pense. Quand on parle de discrimination à la télé, qu'on entend un groupe se plaindre de discrimination et poursuivre une autre groupe, il ne s'agit pas de criage de nom mais bien de restriction arbitraire des droits...un noir qui se fait refuser un emploi parce qu'il est noir. Hitler a fait de la discrimination, il ne s'est pas contenté de diminuer les juifs en les traitant d'inférieurs, il a fait en sorte de leur ôter leurs droits, il leur a enlevé les égalités auxquelles ils avaient droit (à lépoque), etc.

Citation :
vous faire écoeurer pendant des semaines, des mois par tous les employés

Si je vais me plaindre devant un juge comme quoi je me fais écoeurer par mes collègues de travail, c'est risqué qu'il me dise de changer de travail. Faut pas mélanger harcèlement, manque de respect et discrimination.

Je ne remet pas en question l'étude et les méthodes, c'est scientifique et ça parle. Je remet en question l'utilisation de l'expérience de cette prof, sa pertinence en ce sens que le concept de discrimination porte à confusion, on le confond, chez certains élèves avec manque de respect. Je ne dis pas que le manque de respect ne soit pas une prémisse à la discrimination toutefois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole



Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 18:54

Citation :
C'est un exemple pour définir la discrimination. Dans ce concept il y a le fait d'enlever des droits, de faire de la distinction de groupe en leur ôtant des droits et des libertés à cause de leur différence.

Mais ce n'est pas de la discrimination entre enfants ton exemple.

Dans la cour d'école quand on laisse un enfant discriminé seul à lui-même, face à un groupe, on enlève des droits aux enfants. La discrimination n'est pas que matériel. Le droit c'est pour tous...même pour tous les enfants.

Citation :
Si je vais me plaindre devant un juge comme quoi je me fais écoeurer par mes collègues de travail, c'est risqué qu'il me dise de changer de travail.

Te faire écoeurer pendant des semaines, Non le juge ne te diras pas changer d'emploi. Il obligera l'employeur de faire cesser ça. L'employeur aura une amende assez salé... et tu auras une compensation.

Faut pas mélanger harcèlement, manque de respect et discrimination.

La discrimination? C'est tout ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MG
Invité



MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   Jeu 28 Sep 2006 - 20:23

Si un enfant est écouré pendant un bon bout de temps, il a rien qu'é se plaindre d'abord comem ça il aura averti l'autorité de ce qui se passe, si ça continue, il n'a rien qu'à sauter sur la personne en pleine classe et la taboché assez bien. Moi je l'ai fait et laissez moi dire que ça régle bien des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enjeux-Discrimination   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enjeux-Discrimination
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ENVIRONNEMENT - 2010, l'année de la biodiversité : quels enjeux ?
» Articles, reportages etc... sur les enjeux actuels
» une discrimination de trop...
» Liberté-Justice : les grands enjeux des politiques européenn
» discrimination anti-végé

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Sujet libre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: