RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Lutte contre l’Église de scientologie à Québec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 10 Juil 2008 - 14:15

Et le travail de ta copine?
Revenir en haut Aller en bas
SD

avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 10 Juil 2008 - 15:19

La scientologie c,est comme les AA(alchoolique anonymes) sauf que faut que tu paye chaque étape(plus t,est haut plus tu paye) et en plus tu paye pour els produits dérivés.

Vu que le sujet est la scientologie vous devrez voir leur site web

Regardez le nombre de produits dériviés qu'ils vendent.

http://www.bridgepub.com/list/index.html?locale=en_US
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 10 Juil 2008 - 17:15

Une secte c'est de la business...les gourous ne deviennent pas riches pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
doubledry



Nombre de messages : 825
Localisation : Québec 3eme arrondisement
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 10 Juil 2008 - 20:29

Si vous voulez faire facilement la différence entre une secte et une religion faite le calcul suivant:

Y a t-il un Gourou ou un ''Dieu'' encore vivant ou réscemment décédé qui est à la tête de l'organigramme ?

Les membres doivent-ils donner régulièrement des sommes d'argents pour avancer et perfectionner leurs croyances?

Si oui, c'est une secte...

Une secte c'est comme une vente pyramidale...

Par contre, regardez bien la définition d'une secte et d'une religion et vous verrai que les rapprochement sont facile à voir.

Je sais pas qui à dit quelque chose dans le genre: Une religion, c'est une secte qui a réussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SD

avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 10 Juil 2008 - 20:59

De très bon points DoubleDry mais tu oublie le dernier: si tu quitte tu est un traître. Oubliez pas l'espirt d'assiégé des sectes.

Toute les sectes ont le même pattern: on est parfait mais des ennemis veulent nous détruire et faut faire attention aux traîtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Ven 11 Juil 2008 - 6:21

J'ajouterais un point. Dans une secte, les adeptes apprennent à s'isoler de ceux et de celles qui n'embarquent pas dans leur histoire. Ces derniers deviennent des extra-terrestres incapables de comprendre les lois d'une assurance-après-vie. C'est de cette façon qu'ils en viennent à s'éloigner de leur famille, de leurs amis et des personnes de leur environnement qui auraient pu les ramener à la réalité. Ils sont donc plus vulnérables dans ces conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Ven 11 Juil 2008 - 9:54

Pimentfort a écrit:
... C'est de cette façon qu'ils en viennent à s'éloigner de leur famille, de leurs amis et des personnes de leur environnement qui auraient pu les ramener à la réalité.
Ces personnes s'éloignent aussi. Ce n'est pas facile de cotoyer quelqu'un
qu'on aime qui est possédé.

La communication est difficile aussi car afin d'isoler d'avantage leurs victimes les gurus élaborent un dialecte qui confonds le non-initié.

Parler avec quelqu'un dans une secte c'est souvent un discours de sourd.

Pour cette personne les mots ont un autre sens que le sens commun.

Donc incompréhension et frustration de part et d'autre.

T'as pas le goût d'échanger avec quelqu'un qui parle une langue étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Lun 14 Juil 2008 - 17:47

Citation :
Le dimanche 13 juillet 2008


Manifestation contre l'Église de scientologie




Un manifestant expose ses arguments.
Le Soleil, Laetitia Deconinck

Marc Allard

Le Soleil

Québec

Masqués et munis de larges pancartes, une poignée de membres du mouvement Internet Anonymous ont manifesté hier à Québec pour dénoncer l’Église de scientologie.
Les cinq manifestants, tous de jeunes hommes, ont protesté du début de l’avant-midi à la fin de l’après-midi sur les coins de rue près des locaux de l’Église de scientologie sur la rue Saint-Joseph. Leurs pancartes arboraient des slogans comme «Scientologie. Une secte qui veut vous arnaquer.» Intrigués, plusieurs passants s’arrêtaient pour leur poser des questions.

Les jeunes hommes portaient des masques à l’effigie du héros de la bande dessinée V for Vendetta. «On porte un masque pour se protéger. Les scientologues sont là-bas, ils prennent des photos, ils essaient de nous retracer. On ne veut pas qu’ils nous harcèlent», a expliqué l’un d’eux, qui comme tous les autres, préférait garder l’anonymat.

Anonymous est un mouvement international d’antiscientologues sur Internet. Il serait né lorsque l’Église de scientologie a exercé des pressions pour faire retirer d’Internet une vidéo compromettante montrant l’acteur Tom Cruise, un de ses plus célèbres adeptes, en train de vanter les mérites de la scientologie.

Une branche du réseau Anonymous a récemment vu le jour à Québec. Le site Internet www.anonqc.com a été mis en ligne il y a peu de temps. «Moi, dit un des manifestants anonymes qui participe au site québécois, je n’accepte pas que l’Église de scientologie me dise ce que je peux regarder.»

Une fois par mois, les membres du mouvement Anonymous sont invités à tenir une manifestation dans plusieurs villes du monde. C’était hier la cinquième ou la sixième manifestation du genre à se dérouler à Québec.

L’Église intervient

À la suite d’une plainte de l’Église scientologie, la police de Québec est intervenue au cours de la journée pour disperser les manifestants hier la rue Saint-Joseph. À condition de rester tranquilles, ils ont toutefois pu demeurer sur place.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la rue, des scientologues proposaient tout de même des test de stress gratuits aux promeneurs comme les jeunes hommes masqués n’étaient pas là. «Tout le monde a le droit de manifester, de communiquer son opinion sur n’importe quoi, en autant que ça reste pacifique et que ça ne dérange pas les activités des autres», a commenté Karine Gagnon, porte-parole de l’Église de scientologie, concernant les manifestations. «Les paroissiens continuent de venir quand même.»



http://www.cyberpresse.ca/article/20080713/CPSOLEIL/80712114/6585/CPSOLEIL02
Revenir en haut Aller en bas
petersto
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 24 Juil 2008 - 14:26

Salut! Je fais justement parti du groupe qui lutte contre la scientologie à Québec. Vous pouvez venir nous visiter à pour avoir plein d'informations critiques de la secte.

Voici un bonbon pour vous. Depuis dimanche, il y a des fuites dans la correspondance de la secte. Voici un email qui vous donne une idée de leur état d'esprit...

Date: Sun, 8 Jun 2008
Subject: Lettre aux scientologues de Montréal
From: ******
To: ******@****.com

Lettre aux scientologues de Montréal...

Il y a un an, nous étions plongés dans une aventure excitante, essoufflante, enivrante, l'achat en 5 semaines de notre magnifique building rue Ste-Catherine. Tout le monde était là, coude à coude, soir après soir, à s'assurer que nous allions réaliser notre postulat de groupe. Ce que nous avons fait avec beaucoup d'éclat, à notre manière, en bons Québécois. Et nous avons tous eu un gain majeur. Nous avions fait l'impossible! Une Org Idéale à Montréal! Enfin!

Ce qui suit est une réflexion que je me fais depuis quelques jours, réflexion que je veux partager avec vous, parce que je suis certaine que plusieurs d'entre vous vont bien la dupliquer, du moins je l'espère. Et notez que le 'on' dans ce cas-ci n'exclut absolument pas la personne qui parle, tout le contraire. Je vais peut-être froisser certains d'entre vous parce que ce que j'ai à dire n'est pas 'PR' et j'avoue que je m'adresse en majeure partie à moi-même. C'est pourquoi je ne prendrai pas de gants blancs pour dire les vraies affaires. Vous êtes tout aussi capables que moi de confronter la situation.

Hier, il y avait une 'soirée pour l'Org Idéale', soit une levée de fonds pour l'Org de Québec. Nous étions 33 de Montréal, 11 de Québec. Ici, si je vous parlais de vive voix, j'introduirais une longue pause, pour exprimer mon incompréhension de la chose. Sérieusement, je ne comprends pas que la majorité d'entre nous soient complètement détachés de ce qui se passe en ce moment au Québec. Que la majorité d'entre nous aient décidé que ça allait être les autres qui allaient prendre responsabilité, que ça allait être les autres qui allaient participer à l'une des actions les plus importantes pour les scientologues du Québec que nous n'ayons jamais vécue! Nous sommes à 800,000$ d'ouvrir LA PREMIÈRE ORG IDÉALE FRANCOPHONE AU MONDE!!!! Pas seulement la première Org Idéale au Québec ou au Canada. AU MONDE!!! Et il y a seulement 33 personnes de Montréal qui participent?! Et parmi ces 33 personnes, plusieurs participent juste parce qu'il faut qu'ils le fassent, pas vraiment parce qu'ils y croient… et là, je parle pour moi.

Quand on a les cannes dans les mains et que l'examinateur nous demande si nous voulons que d'autres aient des gains similaires, il n'y a pas une personne qui ne ressent pas une immense fierté lorsqu'elle répond 'OUI!!!'. Et je le sais que l'on est complètement sincère. Alors pourquoi que la minute que l'on dépose les cannes, on oublie ça et on continue de ne faire absolument rien pour que d'autres personnes que nous aient ces gains? Épargnez-moi vos sursauts d'indignation, parce que la majorité d'entre nous ne font ABSOLUEMENT RIEN pour disséminer la Scientologie à Montréal. Parce que si c'était le cas, on serait pas seulement 33 aux events de fundraising, on serait pas seulement 25 au GIM (pour ceux qui ne savent pas c'est quoi le Groupe Idéal de Montréal, c'est le groupe que Yves Fiset a mis sur pied pour faire boomer la dissémination à Montréal) et l'org et le champs de Montréal ne serait pas toujours aussi petits!

Nous sommes le seul groupe au monde à posséder une tech d'une valeur inestimable, une tech qui marche à tout coup et nous n'en utilisons qu'une infime partie, en nous pétant les bretelles parce que nous avons réussi à 'manier une situation avec de l'ARC' ou nous avons appliqué 'la bonne condition'! Non mais franchement, c'est quoi cette manie de ne faire toujours que le minimum que l'on peut faire, juste assez pour se considérer scientologue responsable, mais TELLEMENT loin de ce que Ron voulait qu'on fasse! Oui, je vais aller à l'event, mais… je ne donnerai pas une cenne, j'en ai assez donné. Oui, je vais aller au comité OT, mais… je ne prendrai surtout pas un poste de 'in charge', c'est trop me demander avec l'horaire que j'ai! Oui, je vais appuyer le GIM, mais… juste si je n'ai pas autre chose de plus important à faire ce jour-là! Oui, je vais faire mes Fondements, mais… juste quand j'aurai tout régler mes problèmes de temps présent! Pourquoi on a toujours le pied sur le brake? Pourquoi il y a toujours un 'mais'? La tech nous dit qu'il y a sûrement un but raté derrière (référence HCO PL OT ORGS), mais là quand est-ce que les buts ratés vont arrêter d'être notre justification à tout ce que nous décidons de ne pas faire?

En vous écrivant ça, j'ai eu de la charge qui a monté et j'ai levé les yeux sur la photo de ma petite maman qui, si j'avais eu le 'guts' de disséminer un peu plus il y a des années, serait encore dans ma vie. Et je pense à mon beau-frère qui se bat pour sa vie contre un cancer du poumon, à ma sœur qui vit ces moments tellement difficiles avec un immense courage, mais sans tech pour l'aider un peu. À mes magnifiques nièce et neveu qui vont bientôt se retrouver sans père et sans outil pour passer au travers de leur deuil. Et je me dis: 'Mais qu'est-ce que ça va me prendre pour bouger plus, pour disséminer plus, pour y croire vraiment, pour faire en sorte que ça se fasse?'

Je vous pose la question, regardez les personnes que vous aimez le plus au monde, regardez-les vraiment. Êtes-vous prêts à leur dire, avec un petit haussement d'épaule: 'Désolé, ça ne sera pas dans cette vie-ci, parce que j'ai trop de buts ratés ou il faut que je prenne soin de moi ou ma business est plus importante ou j'ai des problèmes de temps présent qui demandent mon attention'... ou toutes les belles raisons dont on se sert pour justifier le fait qu'on ne fait rien pour faire connaître la Scientologie au Québec? On pourrait-tu juste se retirer le nez de notre nombril et vraiment confronter nos autres dynamiques?

Ron nous a donné le plus beau cadeau qu'un autre être humain ne puisse donner. On a bien beau se lever à la fin de chaque event pour l'applaudir, si on ne fait rien avec sa tech, on lui manque de respect, on lui donne un belle claque en pleine face en lui disant: 'Merci Ron d'avoir travailler toute ta vie, sans relâche, sans penser une seule fois à toi pour me permettre d'atteindre mon plein potentiel en temps qu'être spirituel, mais finalement j'ai décidé d'en utiliser juste le minimum.'

Êtes-vous d'accord qu'il serait temps que l'on mette tous et toutes notre éthique et notre intégrité en place, que l'on confronte tous et toutes notre situation et que nous fassions tous et toutes ce qu'il faut faire pour enfin prendre de l'expansion et prospérer en temps que scientologues et en temps que groupe?

Trouvez du temps pour avancer sur vos Fondements, venez au comité OT avec l'intention de prendre un poste, participez aux events de fundraising même si vous n'avez plus d'argent à donner, juste pour donner votre support thêta, retournez les appels des 'callineurs', encouragez Yves dans son super projet en étant présent à ses séminaires, confrontez vos PTP, vos situations PTS, vos buts manqués, vos justifications (et là je n'indique rien à personne, vous choisissez quelle action qui s'applique!) et devenez vraiment un scientologue qui applique la tech de Ron à tous les jours et dans tous les domaines de sa vie!

Et comme ça, on va enfin le créer notre Québec Idéal!

France Morency
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 24 Juil 2008 - 18:14

Oh lala...

On perçoit extrêmement bien les différentes étapes de la manipulation dans cette lettre avec chacun des paragraphes. Elle commence avec un rappel de l'immense succès lors de l'achat de l'immeuble à Montréal et de l'importance de la force de l’union dans l'organisation.

Le second prépare le lecteur à la révélation d'un grand secret, comme s'il était privilégié de faire partie du groupe et d'être mis au courant de sa réflexion.

Le 3e est crucial. Il entre dans le vif du sujet et amène la soirée de "l'Organisation Idéale", soit une levée de fonds pour l'Organisation de Québec. C'est ici qu'on commence à parler de sollicitation d'argent de façon déguisée; on préfère cependant l'expression "levée de fonds". Ça parait mieux. Ils étaient seulement 33 de Montréal et 11 de Québec. Comme elle ne peut pas prendre une face déconfite dans une lettre, elle l'exprime par une phrase claire de sentiment de déception : "Ici, si je vous parlais de vive voix, j'introduirais une longue pause, pour exprimer mon incompréhension de la chose." Elle s’évertue à manipuler le lecteur en lui parlant de sa déresponsabilisation pour l’organisation de Québec à qui il manque 800 000$. Elle tente de les culpabiliser et leur fait voir l’importance de leur action pour la réalisation de leur objectif : "Nous sommes à 800,000$ d'ouvrir LA PREMIÈRE ORG IDÉALE FRANCOPHONE AU MONDE!!!! Pas seulement la première Org Idéale au Québec ou au Canada. AU MONDE!!! Elle met ça gros. De plus, ce paragraphe fait voir l’obligation pour les membres d’agir et d’être présents. Elle les incite à se motiver, en s’incluant elle-même, comme si dans son cas, elle était au même niveaux qu’eux : "plusieurs participent juste parce qu'il faut qu'ils le fassent, pas vraiment parce qu'ils y croient… et là, je parle pour moi. La fille est très convaincue et elle s’inclue, histoire de démontrer le chemin à parcourir aux autres. En tout cas, je peux vous dire que si mes élèves ne croyaient pas trop à leur réussite comme elle, je n’aurais pas un taux d’échec aussi élevé. C’est une motivatrice hors-pair.

Le 4e paragraphe laisse entrevoir la hiérarchie à l’intérieur de l’organisation. L’évaluateur est l’orateur, le boss, le motivateur, le vendeur d’idées, le premier à se faire du fric. Il utilise des techniques de manipulation mentale de ventes pour motiver ses sujets. Je me demande le pourquoi de la présence de la canne comme élément permettant d’acquiescer aux dires du gourou : « Quand on a les cannes dans les mains et que l'examinateur nous demande si nous voulons que d'autres aient des gains similaires, il n'y a pas une personne qui ne ressent pas une immense fierté lorsqu'elle répond 'OUI!!! » Pourquoi une canne plutôt qu’un autre objet ? Que représente-t-elle ? Ça aurait pu être un cochon, non ? La culpabilisation se poursuit quand elle avance qu’après, lorsque les cannes sont déposées, c’est trop vite oublié. Elle les accuse de ne rien faire, de ne pas répandre la bonne nouvelle et la preuve en est que le "Groupe Idéal" déjà existant ne grossit pas. À son grand désarroi et c’est ce qu’elle veut combattre clairement.

Le 5e est le plus révélateur de l’illégalité de l’argent à donner aux organisateurs pour le bien de l’organisation. Elle commence par dire qu’ils sont le seul groupe au monde à posséder une technique d’une valeur inestimable et ensuite, elle déplorera que seule, une infime partie de cette technique est utilisée par les membres. Elle leur reproche de faire le strict minimum de la technique et elle utilise l’ironie pour tenter de renflouer aux prochaines réunions (events) les poches de Ron, l’expert-manipulateur, et probablement, les siennes également. C'est ainsi qu'elle utilisera la négative pour se moquer des excuses qu'utilisent les membres qui n'agissent pas assez à son goût pour le bien de l'organisation: « Oui, je vais aller à l'event, mais… je ne donnerai pas une cenne, j'en ai assez donné. Oui, je vais aller au comité OT, mais… je ne prendrai surtout pas un poste de 'in charge', c'est trop me demander avec l'horaire que j'ai! Oui, je vais appuyer le GIM, mais… juste si je n'ai pas autre chose de plus important à faire ce jour-là! Oui, je vais faire mes Fondements, mais… juste quand j'aurai tout régler mes problèmes de temps présent! » Les fondements sont justement conçus pour centrer l’individu sur la recherche d’argent afin d’alimenter les objectifs des gens qui sont plus hauts dans l’organisation. Et, un jour, à leur tour, ils pourront profiter du fruit de leur travail. Dans ce paragraphe, elle reviendra sur l’importance de s’investir et elle justifiera leur inaction par ce qu'elle appelle des buts ratés. D’ailleurs, l’organisation, pour prévoir le découragement dans l’investissement, semble avoir abordé cette bévue dans une théorie officielle : « Pourquoi on a toujours le pied sur le brake? Pourquoi il y a toujours un 'mais'? La tech nous dit qu'il y a sûrement un but raté derrière (référence HCO PL OT ORGS), mais là quand est-ce que les buts ratés vont arrêter d'être notre justification à tout ce que nous décidons de ne pas faire? »

Le 6e joue avec les sentiments. Il parle de sa mère morte à qui elle aurait pu sauver la vie si elle avait répandu la bonne nouvelle au bon moment, soit avec sa technique de Scientologie. Il aborde également les difficultés de sa sœur, le cancer des poumons de son beau-frère de même que le désespoir de ses enfants qui seront laissés seuls dans la vie sans leur papa et sans outil pour se sortir de leur deuil. Elle cible les personnes fragiles que la vie a blessées et elle se questionne sur le pourquoi de l'inaction des membres : « 'Mais qu'est-ce que ça va me prendre pour bouger plus, pour disséminer plus, pour y croire vraiment, pour faire en sorte que ça se fasse? » Ben voyons donc, il n’y a qu’une solution !

Le 7e la souligne. Il est l’outil idéal permettant d’aider ces personnes fragilisées et eux le savent ! D'ailleurs, comment ne pas aider les personnes qu’on aime le plus au monde ?

Le 8e éclaircit vraiment le lecteur --comme si ce n’est pas encore effectué ce bourrage de crâne- vers le plus beau cadeau qu’un être humain puisse donner à un autre : l’amener vers la Scientologie qui permet d’atteindre, évidemment selon eux, le plein potentiel en tant qu’être spirituel. La spiritualité passe cependant par le don d’argent et le recrutement de membres qui en apporteront à leur tour.

L’avant-dernier paragraphe rappelle de façon déguisée encore, l’extrême importance du recrutement pour se diriger vers l’expansion du groupe et vers la richesse. Il questionne le lecteur (stratégie de vente ou d'influence) : « Êtes-vous d'accord qu'il serait temps que l'on mette tous et toutes notre éthique et notre intégrité en place, que l'on confronte tous et toutes notre situation et que nous fassions tous et toutes ce qu'il faut faire pour enfin prendre de l'expansion et prospérer en temps que scientologues et en temps que groupe? »

Finalement, les derniers paragraphes constituent l’objectif final de l’auteure de la lettre et il pourrait se résumer à prends du temps et vends nos fondements sacramant ! Si t’as pu de fric, va chercher celui de ton public ! Tu vas devenir un vrai Scientologue mon cocologue et on l’aura notre Québec Idéal avec notre système de vente pyramidal!

Pathétique. Fausse religion et faux principes religieux servant d'assises au recrutement. De la grosse merde.

En tout cas, pour s'offrir un édifice de 800 000$, ça prend tout de même assez d'argent. Ça semble difficile à Québec de s'implanter. Sommes-nous moins naïfs? Tant mieux.

Merci pour votre lettre monsieur. Quelle est votre motivation pour vous opposer comme ça à la formation de ce groupe à Québec?


Dernière édition par Pimentfort le Ven 25 Juil 2008 - 8:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Jeu 24 Juil 2008 - 22:58

J'ai trouvé ceci sur un forum:

Citation :

Originally Posted by France dAmour
Date: Sun, 8 Jun 2008
Subject: Lettre aux scientologues de Montréal
From: ******
To: ******@****.com


http://forums.enturbulation.org/123-leaks-legal/leaks-province-quebec-anonymous-22853/

et cela également :

http://forums.enturbulation.org/members/france-damour-19416/

Aurais-tu raison Don Langlois?
Revenir en haut Aller en bas
petersto
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 1:28

Mes motivations? Laissez-moi y penser... On a tendance à croire que parce qu'on vie en démocratie, les organisations totalitaires sont impossibles dans notre société. C'est malheureusement faux et la scientologie en est la preuve. Je ne veux pas être le Winston Smith de 1984, donc je fais mon petit effort, je coupe la mauvaise herbe avant qu'elle n'envahisse tout.

Je vous propose de lire ceci (l'annexe 2), écrit par un ex-scientologue québécois du nom de Jean-Paul Dubreuil. Il a tout perdu à la scientologie: ferme, femme et enfants.
Revenir en haut Aller en bas
petersto
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 1:30

Désolé, voici le lien:

Revenir en haut Aller en bas
petersto
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 1:36

Merde, comme on entre un lien ici? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 6:13

http://www.anti-scientologie.ch/temoignage-dubreuil.htm

La manipulation est plus drastique que je le croyais. On écrase littéralement l'humain qui déroge aux règles.
Citation :
1. Définition
Les critères de jugement ne sont pas au niveau idéologique des croyances mais au niveau des agissements et des comportements qui portent atteinte aux droits de l'homme, à la dignité et à la liberté de la personne humaine.
Une secte est un groupe dans lequel on pratique :
une manipulation mentale qui entraîne : endoctrinement, contrôle de la pensée, viol psychique.
une destruction de la personne : sur un plan :

physique : alimentation carencée, manque de sommeil, travail intensif;
psychique : altération de la personnalité, du comportement et de l'esprit critique;
intellectuel : rétrécissement des champs de connaissances extérieures à la secte;
relationnel : régression des capacités de communication;
sociale : animosité totale envers le système global de la société;
une destruction de la famille : critiques, attaques, injures, calomnies. Éloignement, rupture de la relation parents/enfants. Séparations, divorces.
Voire : une destruction de la société : soit en empêchant les adeptes de participer à la vie sociale et culturelle de leur pays. Soit en demandant à des adeptes d'infiltrer tous les réseaux de la vie économique, politique.

Avec à la base : une escroquerie intellectuelle, morale et financière.

La suite est toute aussi descriptive et intéressante:

http://prevensectes.com/adfi.htm



Pour votre motivation à combattre cette secte, je m'attendais plutôt à quelque chose du genre: j'ai quelqu'un de proche qui a intégré cette secte et qui...


Dernière édition par Pimentfort le Sam 26 Juil 2008 - 6:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 6:30

Au fait, est-ce France D'Amour qui a écrit la lettre que vous nous avez montrée?
Revenir en haut Aller en bas
petersto
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 12:14

Quant à la question de mes motivations, la scientologie, par ses activités nuisibles pour la société, a créer ses propres ennemis. Elle a déjà essayé de m'escroquer elle va payer le prix...

C'est pas la vraie France d'Amour, même si on dirait que oui... Il s'agit d'un scientologue qui utilise un pseudonyme. Sa véritable identité reste à confirmer. C'est important, parce qu'on a reçu ceci:

Mais voici la petite bombe:

Narconon est un pseudo centre de désintoxication de Trois-Rivières (voir avec google) créé par le scientologues et nous croyons que son but est d'endoctriner des ex-toxicomanes dans la secte. Il y a eu un reportage là-dessus à Radio-Canada au printemps (voir Narconon sur youtube). À l'époque, le ministre de la santé, M. Couillard, a dit qu'il y aurait enquête et qu'il instaurerait un système d'accréditation, que Narconon n'aurait fort probablement pas... Dans le reportage, la scientologie se dissocie complètement de Narconon. Voici le email fourni par de France dAmour qui prouve le contraire (Jean Larivière est directeur des affaires publiques de l’Église de scientologie à Montréal et a communiqué avec des scientologues pour qu'ils s'occupent du cas de Narconon auprès du gouvernement):

Date: 15 Jul, 2008
Subject: RUSH - URGENT - Coming bill/new law re. Narconon in Quebec in Fall of 2008
From: Jean Larivière
To: ******@****.com

Over 2 months ago, yourself, Aline and I met in Montreal to go over the situation of the media attacks on Radio-Canada and other medias and the statement made by the Minister of Health on television that a new bill/law would be tabled at the Quebec legislative assembly in the Fall of 2008 to regulate or control drug detox and/or drug rehab activities such as those taking place at Narconon 3-Rivers.

My recommendation to you - based on my 25-year experience in public affairs including holding the post of DSA in the province of Quebec for over 20 years - was that NN need to first and right away - asap - establish the extent and nature of the threat or risk so that you would know asap what Narconon is facing or dealing with, and thus be in a position to then correctly estimate the situation and the extent and nature of the handling needed to properly handle the situation!

The truth was that you did/do not really know what this law is about. How can NN handle an unknown threat? Obviously, the first thing to do is to find out what this law is about, and what is the sit between NN and the Quebec governement's!

For that specific purpose, I recommended that you (or someone like you who knows well NN activities and the activities of other drug rehab/detox groups in Quebec) to go right away - asap - do a few visits in Quebec City at the Ministry of Health and Social Services and meet with governement officials who are overseeing the area of drug detox and drug rehab - and who are likely the guys who are writing the new law and who are making recommendations to the Minister - to find out what is the contents and extent of the law that is to come out in the Fall of 2008. Also, to do so very overtly as a NN staff so that you find out exactly what they think about NN and what needs to be handled. In other words, find out from the horse's mouth so to speak! Two (2) major targets: 1) gathering basic and essential information and; 2) starting the PR handling right away with the people who must be handled!

You agreed that was the right thing to do and you agreed it was to be done right away, asap so that you would be able to meet with them before they would go in Summer vacation... You were also supposed to let me know the results of those meetings so that I could assist with your writing a tailor-made handling or plan to handle the actual situation.

I have heard nothing from you since then so I do not know if you did any visits with the relevant officials at the Ministry of Health in Quebec City. If no such visits have been done, then it is likely that Narconon 3-Rivieres is back in the same position that it was 2 months ago... except that NN 3-Rivieres is that much closer to having to deal with a possibly very ominous situation that cannot yet be properly assessed and handled until such visits and data gathering activities are made.

Please check what LRH says about dealing with a Black Panther!

As you know NN is not the Church and the Church is not going to and cannot meet with government officials on behalf of Narconon. No Church or DSA staff can do the job for you. Either you do it or someone else at or for NN does it. In any event, it must be confronted and done. The faster it is confronted the better and the better chances NN will have to handle the situation. I can only offer advices and the above is about the best advices I can give you my friend!

I am always willing to talk with you and offer data or advices.

Best,

Jean Larivière
__________________

Voici la retour de courriel du Directeur de Narconon de Trois-Rivière. Il dit avoir d'excellent lien avec le député de Trois-Rivières Sébastien Proulx. Quel sont exactementces liens? Qui sont exactement les ennemis qu'il mentionne dans son message? Il y a-t-il (ou du moins tentative) entrisme de la secte dans le gouvernement?

Date: 25 Jul, 2008
Subject: RE: RUSH - URGENT - Coming bill/new law re. Narconon in Quebec in Fall of 2008
From: ****** ********
To: ******@****.com

Thank you for your communication, and for your advise throughout this episode, I did use a lot of your recomendation to handle this situation.
You proposed to me: establish the extent and nature of the threat or risk so that you would know asap what Narconon is facing.
Which I did, on multiple occasions. I have a very good communication line with the Office of M. Sebastion Proulx, who is the Deputy of the Mauricie Region,which includes Trois-Rivieres, he is also the Official Opposition House Leader and Official Opposition critic for education.
On top of that he is also the right-hand man of M.Dumont who is the leader of the Official Opposition at the Quebec Parliament.
M.Proulx does obviously sit at the Parliament of Quebec.

Everytime I met with the deputy or his representative, I asked them if something was coming, any change at the parliament or any new law was about to be proposed or voted, or any talks about the accreditation for drug rehab; Is the accreditation's going to be mandatory ? Is the governement going to do any change about the already established accreditation ?
Each and every time they told me that nothing was going on, no change whatsoever, no new laws, no enforcement of the accreditation, nothing on the agenda at the parliament on that matter neither.
So, there is apparently no threat or risk, change or proposition to control drug rehab and NN Trois-Rivieres of any form (as of 2 weeks ago).

On top of that, as you probably know, the former Minister of Health and Social Services, that did make a statement on Radio-Canada, M. Phillipe Couillard, is no longer on post, he gave his resignation about a month ago. the New Minister of Health and Social Services apparently has a new agenda and drug rehabilitation is not one of his mandate, or at least not something he wants to work on. I got these information from the representative of M.Proulx himself about 2 weeks ago.

To my knowledge there is no more threat pending on top of Narconon Trois-Rivieres head. I keep my eyes and ears open and talk with the Representatives of the Office of M.Proulx regularly.

We will keep applying FLORISH AND PROSPER and the enemy will fall into apathy, just like M.Couillard giving his resignation from one of the most powerful post you can have at the Parliament !!!

I will keep you updated on any future communication that I will have with M.Proulx's office, so that you are in the know.
I will most likely meet with them next week-end (26-27July) and the 4th of September, both time on occasion where Narconon Trois-Rivieres is the Major Sponsor of a large scale event ( Le Monaco and Pro-Am Golf Tournament for Interval).

Thank you for your time, help and consideration.

Sylvain Fournier,*C.C.D.C.
*Certified Chemical Dependency Counselor
Senior Director for Expansion
Legal Officer
Narconon Trois-Rivieres
819-376-8181 ext.320 (office)
819-701-1558 (cell)
sylvain.fournier@narconon.ca
web:Drug Rehab | Narconon Drug Rehabilitation Center

-------------
D'un point de vue strictement journalistique, nous devons devons vérifier l'identité de cette France dAmour, pour authentifier ces messages.

Si ces messages s'avèrent authentiques, il s'agit d'une petite bombe politique pour l'ADQ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 15:10

petersto a écrit:

....Narconon est un pseudo centre de désintoxication de Trois-Rivières (voir avec google) créé par le scientologues et nous croyons que son but est d'endoctriner des ex-toxicomanes dans la secte.
Les catholiques ont les Alcooliques anonymes. Les sectes
fortunés utilisent souvent des fronts afin de recruter. Des centres de loisirs, des résidences étudiantes, des écoles, etc.............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 15:49

Que vous m'amenez plein de questionnements...

Si tout cela est vrai, France D'Amour serait à la tête, à tout le moins, dans les hauts-placés de l'organisation?

Comment faites-vous pour obtenir ces courriels? Du piratage? Un espion du côté des scientologues?

Que se passait-il dans votre vie pour que soyiez allé rejoindre ce groupe? De quelle manière ont-ils tenté de vous escroquer? Combien et comment se faisait la demande de d'argent? Quel est la façon utilisée pour demander des dons d'argent? Un pourcentage de votre salaire? Autres? Qu'est-ce qui vous a réveillé à temps?

Pourquoi les scientologues veulent s'installer avec des toxicomanes? Ils sont fragiles, je le sais, mais généralement, ils sont sans le sou et doivent voler ou se prostituer pour se geler, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Sam 26 Juil 2008 - 16:09

Autre chose: Vous dites que Jean Larivière serait directeur des affaires publiques de l’Église de scientologie à Montréal et quand on cherche sur Google, on trouve ceci:

Jean Larivière, membre de la police interne de la scientologie (Cependant, le site est fermé et quand on clique dessus, on ne parvient pas à accéder à cette page)

Bref, selon vous, est-il un agent double travaillant pour la police ou il travaille pour l'organisation a même un poste influent auprès du gouvernement?

De plus, il y a également ce Jean Larivière de Montréal. Est-ce le même?

http://www.premier.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques/2005/nominations/2005_03_09/lariviere_jean.htm
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Lun 28 Juil 2008 - 12:53

Un témoignage au sujet de Narconon pour ceux qui douteraient des liens avec la scientologie.
Citation :
Narconon - Un témoignage
(Source : fr.soc.sectes)

Témoignage tiré du livre "Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée" (Edition Folio, n°1443)

NB : l'histoire - malheureusement vraie - se déroule en Allemagne, dans les années 1975-1978. Les 1500 marks demandés (premier extrait) sont a réévaluer avec un quart de siècle de décalage... Pages 216 et 217

" Enfin, un beau jour de mai 1977, ma pauvre cervelle finit par réaliser qu'il ne me reste que deux solutions ou l'overdose à bref délai, ou une désintoxication sérieuse......

......Je propose d'aller à Narconon. Narconon, c'est le centre thérapeutique de l'Église scientologique, une secte. Je connais quelques fixers qui y sont allés, ils disent que c'est pas mal. Si on paie d'avance, il n'y a pas de conditions d'admission. On a le droit de se fringuer à sa guise, d'apporter ses disques, et on accepte même les animaux.

La conseillère me dit d'y réfléchir, de me demander pourquoi tant de fixers racontent que chez Narconon la thérapie est vachement relax, tout en continuant allégrement à se piquer. Elle, en tout cas, ne connaît aucun exemple de thérapie réussie chez Narconon. ......

.....Quand ma mère rentre du bureau, je lui annonce "Je vais me désintoxiquer définitivement.Chez Narconon. Il faudra quelques mois, un an peut-être. Après, je serai clean pour de bon."

Ma mère a l'air de ne plus croire un mot de ce que je raconte. Elle ne s'en suspend pas moins au téléphone, à essayer de glaner des informations sur Narconon. .....

...... Nous allons chez Narconon en taxi. On ne me pose aucune question. Ces gens-là prennent vraiment tout le monde. Ils ont même des rabatteurs qui se baladent sur la Scène de la drogue. Mais des questions, ils en posent à ma mère. Avant de m'admettre, ils veulent voir la couleur de son fric quinze cents marks, payables d'avance, pour le premier mois. .....

.... Je demande l'autorisation d'aller aux toilettes. On me la donne. Donc on ne vous fouille pas. Et on ne vous envoie pas, comme ailleurs, si on découvre que vous avez apporté vos ustensiles de fixer. Je me fais un shoot en vitesse. A mon retour, ils voient bien que je suis défoncée mais ne font aucune remarque. Je leur remets la seringue et le reste. Le type a l'air étonné, et me félicite. On m'emmène dans la Chambre Poulet froid. On est trois là-dedans. L'un des deux autres se tire dès le lendemain matin. Un beau bénéfice pour Narconon.

On me donne des livres sur la doctrine de l'Église scientologique. Marrante, cette secte. Leurs histoires, on peut y croire ou non. Moi, j'ai besoin de croire en quelque chose. Au bout de deux jours, on me permet de quitter la Chambre Poulet froid. .......

...On m'enferme dans une pièce avec un mec -- un ancien toxico -- qui me bombarde d'ordres saugrenus. Je suis obligée de les exécuter. Il me dit « Tu vois ce mur. Approche-toi de ce mur. Touche le mur. » Et on remet ça. Pendant des heures.Je tâte les quatre murs de cette pièce. A un moment donné, j'en ai ras le bol : « En voilà des conneries. Vous êtes cinglé ou quoi? Fichez-moi la paix, ça suffit comme ça. » Sans cesser de sourire, il me persuade de continuer. Ensuite, il me fait toucher différents objets. Jusqu'au moment où, complètement épuisée, je me jette à terre en sanglotant. Il sourit. Et, dès que je suis un peu calmée, la séance reprend.

Je suis hébétée. Je touche le mur avant même d'en avoir reçu l'ordre. La seule pensée dont je suis encore capable c'est : "Il faudra bien que ça s'arrête."Au bout de cinq heures pile, il déclare: Okay, ça suffit pour aujourd'hui. ~ Je me sens drôlement bien. Il m'emmène dans une autre pièce où il y a un appareil bizarre, de fabrication artisanale: une sorte de pendule entre deux boîtes en fer-blanc. Le type m'ordonne d'y poser ma main et me demande : Tu te sens bien? -- Oui. Maintenant, j'ai vraiment conscience de tout ce qui m'entoure. Le mec regarde le pendule; Il n'a pas bougé. Tu n'as donc pas menti. La séance a bien marché. Le truc bizarre est un détecteur de mensonge. Un des objets du culte de cette secte. En tout cas, je suis contente que le pendule n'ai pas bougé. Pour moi, c'est la preuve que je me sens bien.

........ Pendant une semaine, je suis lancée à fond dans le trip de la secte. J'ai vraiment foi dans la thérapie. Il y a un programme non-stop: séances, ménage, corvée de cuisine. Ça nous mène jusqu'à dix heures du soir. On n'a pas une minute pour réfléchir. La seule chose qui m'énerve, c'est la nourriture. Je ne suis pas difficile, mais j'ai du mal à avaler la bouffe qu'on nous sert ici. Et pour le prix qu'on leur paye, ça pourrait quand même être un peu mieux. Après tout, ils n'ont pas d'autres frais.

Les animateurs des séances sont presque tous d'anciens toxicos, auxquels on dit que ce travail fait partie de leur thérapie; on leur donne tout juste un peu d'argent de poche. ......Un dimanche, enfin, j'ai le temps de réfléchir sérieusement....... : Que faire après la thérapie? Ces séances m'ont-elles vraiment aidée ? J'ai plein de questions, mais aucune réponse. Je voudrais bien parler avec quelqu'un, mais je n'ai personne : ici, il est interdit de nouer des amitiés, c'est l'un des grands principes de la maison. Si on essaie de discuter de ses problèmes avec les types de Narconon, ils vous flanquent illico une séance. Depuis que je suis dans cette boîte, je n'ai pas eu une vraie conversation. Le lundi, je me pointe au bureau et je leur crache le morceau d'un trait. En premier lieu, la bouffe. Ensuite, on m'a volé presque tous mes slips. Impossible de pénétrer dans la buanderie, car la fille qui en a la clé passe son temps en ville pour se shooter. D'ailleurs elle n'est pas la seule. Ce genre de trucs, ça me débecte. Et le rythme forcené des séances, et le travail ménager. Je suis épuisée, je n'ai pas ma ration de sommeil. " Okay, je leur dis, vos thérapies, c'est très bien. Mais elles ne m'apportent pas la solution de mes problèmes. Tout ça, au fond, c'est du dressage. Vous essayez de nous dresser. Mais moi j'ai besoin de quelqu'un à qui parler de mes problèmes. Et j'ai besoin de temps pour me colleter avec mes problèmes."

Ils m'écoutent sans mot dire, avec leur éternel sourire. Après quoi j'ai droit à une séance supplémen­taire. Elle dure toute la journée, jusqu'à dix heures du soir. J'en sors de nouveau totalement apathique. Peut-être savent-ils ce qu'ils font, après tout? Ma mère m'a raconté, au cours d'une de ses visites, que la Sécurité sociale lui rembourse les frais de mon séjour chez Narconon. Puisque l'État dépense de l'argent pour ça, c'est que ça doit être okay.

.....Nous n'avons bientôt plus qu'un seul sujet de conversation : l'héro. Parfois, en petit comité, je parle aussi des moyens de se tirer. Au bout de quinze jours de Narconon, j'ai mon plan. Deux garçons et moi, nous nous déguisons en " commando de grand netoyage ": grâce à notre arsenal de seaux, balais-brosses et serpillières, nous franchissons toutes les portes sans encombre. On est fou de joie tous les trois. Si impatients de se shooter que c'est tout juste si on ne fait pas dans nos culottes. Nous nous séparons à l'entrée du métro. Je prends la direction Zoo. Je vais retrouver Detlev."
http://prevensectes.com/narco1.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
petersto
Invité



MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Lun 28 Juil 2008 - 12:57

Nous pouvez écouter mon entrevue sur la scientologie à CHOI 100.9 (disponible sur internet 28 juillet, 9h00). Pour plus d'information, venez nous voir sur notre site web, on va jaser (anonqc sur google).
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Lun 28 Juil 2008 - 13:13

Citation :
La scientologie tente d’infiltrer les écoles


Le sénateur Luc Willems s’inquiète de l’augmentation du nombre d’activités de la Scientologie en Belgique et particulièrement de la « réactivation » de Narconon qui avait pourtant été dissoute en 1988. Selon le sénateur, la Scientologie essaie de faire passer son message auprès des enfants des écoles sous le couvert de la lutte contre la drogue. Rappelons qu’en Grande Bretagne, Narconon avait pu prendre contact avec près de 500 écoliers avant que son lien avec la Scientologie ne soit découvert…

Source : www.7sur7.be , 25.01.2007
http://www.unadfi.org/spip.php?breve64
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Lun 28 Juil 2008 - 13:44

Citation :
Un centre "Narconon", en Oklahoma, privé d'autorisation
BULLES, 2ème trimestre 1992.

Depuis le début de 1990, la Scientologie avait installé un centre "Narconon" (qui prétend désintoxiquer des drogués et des alcooliques sur la base des méthodes de Lafayette Ron Hubbard) à Chilocco, dans les locaux de l'ancienne Ecole indienne. En décembre dernier, le Bureau de la santé mentale et de l'abus des substances toxiques de l'Etat d'Okklahoma a refusé à l'unanimité d'accorder l'agrément à ce centre, qui s'était installé sans autorisation, arguant du fait qu'il se trouvait en territoire indien et ne relevait pas des lois de l'Etat.
Le Centre hébergeait au moment de ce refus 27 patients. Narconon voulait arriver à en traiter 75 à la fois.

Le Bureau de la santé mentale a entendu de nombreux témoignages pour et contre ce centre, et délibéré durant plusieurs heures. Les raisons du refus sont, entre autres, que :

le programme applique le même traitement à tous les drogués;
les patients sont soumis à une sudation intense (en sauna, jusqu'à plus de 80°C) jusqu'à cinq heures par jour, 7 jours par semaine, sous prétexte d'éliminer les substances toxiques stockées dans les tissus adipeux. Cette technique n'a aucune base scientifique;
le programme prescrit des vitamines à haute doses, ce qui peut être dangereux;
il n'y a pas de contrôle physiologique (tension, etc.) toutes les 6 heures durant la désintoxication;
Narconon emploie d'anciens drogués pour travailler au Centre aussitôt qu'ils aient terminé le programme;
il n'y a aucune formation ni information, ni des patients ni des "soignants" sur les toxicomanies et leur traitement.
L'avocat de Narconon a indiqué qu'il ferait appel de cette décision devant le Tribunal du Comté.
Bien que les liens entre la Scientologie et Narconon soient bien connus, le Bureau a précisé qu'il ne les avait pas pris en considération, mais seulement la sécurité des patients et l'efficacité du traitement. (The Oklahoman Times, Oklahoma City, 14/12/91).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24125
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   Lun 28 Juil 2008 - 14:56

Pour en savoir plus sur Narconon

http://www.cs.cmu.edu/~dst/Stop-Narconon/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lutte contre l’Église de scientologie à Québec   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lutte contre l’Église de scientologie à Québec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» lutte contre la vitesse et l’alcool au volant renforcée
» la lutte contre les mines
» Il lutte contre le sommeil
» Rapport sur la lutte contre l'insécurité - 2014 (Mission d'information Blazy)
» Lutte contre le fanatisme

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Sujet libre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: