RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Penthouse veut la prostituée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 10:47

Citation :
Le choix de se prostituer? Ben sûr ... c'est un choix éclairé ?

Je ne crois pas que c'en soit un. Je crois que celles qui baraudent d'un bord et de l'autre (avec ou sans argent en jeu) sont des personnes qui manquent de respect envers elles-mêmes.

Citation :
Tu l'accorderais et le respecterais ce choix à ta nièce?

Non, je n'aurais pas de toute façon à le lui accorder ou pas. On peut pas agir à la place des autres. Respecter le choix, non pas vraiment mais ça ne vient pas entacher le repect que j'aurais pour elle personnellement.

Non, on s'entend sur le fait que la prostitution c'est un mal à enrayer. L'argument de dire qu'il s'agit de liberté de vendre son corps, y'a quelque chose de pas moral là-dedans. Jusqu'où on peut aller dans ce raisonnement de liberté quant à la vente de services physiques?

Mais je persiste à croire que y'a des femmes qui le font volontairement pour la paye et peut-être même par plaisir. Ça existe des guidounes qui cour après le cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 10:57

Lorsqu'on parle de prostitution, il y a beaucoup de dames patronnesses, vous savez celles de la chanson. Il y a toujours quelqu'un qui en sait plus que les autres sur le comment du pourquoi.

Heureusement ... c'est ça apprendre ou confronter nos idées !

Citation :
On peut toujours sentir le mépris sous des mots faussement compatissant.

Oh ça c'est un gros cliché. Une chance que je ne suis pas comme ça. Mais je dirais que le contraire est vrai aussi. Et c'est tout aussi cliché.

Citation :
Le problème avec la prostitution, c'est que derrière la majorité des clients il y a une "pauvre" conjointe.

Je ne saisis pas ...

Ça fait des lustres que la conjointe du client n'est pas concernée par les fantaisies nocturne du mari. C'est classé avec la bêtise de croire que si on abolit la prostitution il y aura plus de viols ...

Citation :
À mon avis, tout n'est pas blanc ou noir.

La prostitution est souvent noire, rarement blanche !

Citation :
Oui il y a de pauvres filles exploitées et d'autre le fond par choix pour gagner leur vie, même si on ne l'enseigne pas à l'école.

Elle le font par choix? Ah oui je comprends l'école de la vie ... j'aimerais être certaine que l'on foutrera la paix aux jeunes, parce qu'entre vous et moi, c'est un ''métier'' que l'on commence jeune, parfois trop jeune.

Que vous le vouliez ou non ... les études sont là.
Revenir en haut Aller en bas
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 11:05

Citation :
Non, je n'aurais pas de toute façon à le lui accorder ou pas. On peut pas agir à la place des autres. Respecter le choix, non pas vraiment mais ça ne vient pas entacher le repect que j'aurais pour elle personnellement.

Citation :
Mais je persiste à croire que y'a des femmes qui le font volontairement pour la paye et peut-être même par plaisir.

On va au casino volontairement et par plaisir jusqu'à ce qu'on se ... Réveille!

Citation :
Ça existe des guidounes qui cour après le cul.

Une d'elles pourrait être ta nièce ?

Citation :
On peut pas agir à la place des autres. Respecter le choix, non pas vraiment mais ça ne vient pas entacher le repect que j'aurais pour elle personnellement.

Tu vois Kat tu ne la respecterais pas ... Elle serait classée péjorativement dans les guidounes!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 11:40

Carole a écrit:

Le choix de se prostituer? Ben sûr ... c'est un choix éclairé ?

Tu l'accorderais et le respecterais ce choix à ta nièce?
Si elle a un plan d'affaire je ne m'en mellerais pas.

Si elle le fait par obligation économique si je peux aider je m'en melle.

Il faudrait peut-être démystifier le vagin des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Carole
Invité



MessageSujet: Un peu plus sur Ashley Alexandra Dupré   Mar 18 Mar 2008 - 11:44

liberation.fr/actualite/monde/315422.FR.php

...

''Mais c’est avec MySpace qu’on en «apprend» le plus sur cette apprentie chanteuse de 22 ans. Fan de R’n’B, ses «meilleures amies» sur sa page sont Whitney Houston, Madonna, Mary J. Blige, Amy Winehouse et Céline Dion. Ashley Alexandra Dupré raconte en abrégé sa vie - pas folichonne - entre une famille désunie, un départ pour New York en 2004, les drogues et la musique, milieu dans lequel elle n’a pas (encore ?) percé. ''

Sa page :

About Ashley Alexandra Dupré
I am all about my music, and my music is all about me… It flows from what I’ve been through, what I’ve seen and how I feel. I live in New York and am on top of the world. Been here since 2004 and I love this city, I love my life here. But, my path has not been easy. When I was 17, I left home. It was my decision and I’ve never looked back. Left my hometown. Left a broken family. Left abuse. Left an older brother who had already split. Left and learned what it was like to have everything, and lose it, again and again. Learned what it was like to wake up one day and have the people you care about most gone. I have been alone. I have abused drugs. I have been broke and homeless. But, I survived, on my own. I am here, in NY because of my music. It started when I moved in with a musician during my odyssey to New York. One day, I was in the shower singing “respect.” He and his lead guitarist burst in, had me repeat it and it started. We wrote, rehearsed and toured. After recording a bit with them, I decided to move to Manhattan to pursue my music career. I spent the first two years getting to know the music scene, networking in clubs and connecting with the industry. Now, it’s all about my music. It’s all about expressing me. I can sit here now, and knowingly tell you that life’s hard sometimes. But, I made it. I’m still here and I love who I am. If I never went through the hard times, I would not be able to appreciate the good ones. Cliché, yes, but I know it’s true. I have experienced just how hard it can be. I can honestly tell you to never dwell on the past, but build from it and keep moving forward. Don’t let anyone hold you back or tell you that you can’t…because you can. I didn’t and here I am, just listen to it…. What we Want is my latest track. It’s really about trust, something my past has made very difficult for me to feel. This one was inspired by a guy, who taught me not to confuse my dreams with the sounds of the city…I hope you like it.
I created my own profile using nUCLEArcENTURy.COM and you should too!
Revenir en haut Aller en bas
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 11:50

Citation :
Si elle le fait par obligation économique si je peux aider je m'en melle.

Y a t'il une autre raison de se prostituer ?

Citation :
Il faudrait peut-être démystifier le vagin des femmes.

Ok si on démystifie le pénis ... Wink

***

Un dernier texte ... Promis !

***

Choisir de se prostituer?
Rose Dufour, anthropologue
La prostitution offre-t-elle les conditions pour disposer librement de son corps? Pour un
proxénète, la prostitution est une simple opération commerciale dans un modèle
économique qui consomme des corps de femmes, d’enfants et de jeunes gens, comme
tout objet de consommation. Dans ce commerce, la femme se fait simple objet
d’assouvissement sexuel des hommes. Toute la prostitution, féminine et masculine, est au
service de ce désir. Dans le modèle légaliste, la prostitution est une question de droit.
Dans l’approche morale, c’est un vice. Dans le modèle féministe deux positions
s’affrontent : celle de la liberté absolue d’une femme de disposer à sa guise de son corps
et celle du refus de l’exploitation sexuelle. Dans ce débat, les femmes sont déchirées car
prendre position entraîne de s’opposer à d’autres femmes, ce qui engendre une sorte de
conflit de loyauté. Pour dépasser ce paradoxe qui nous enferme, il faut pouvoir
approfondir cette question fondamentale en s’appuyant sur des données solides,
vérifiables. C’est ce que j’ai tenté de faire en documentant comment des femmes en sont
venues à se prostituer, pourquoi des hommes deviennent clients et comment d’autres
proxénètes 1. Après cinq années à travailler avec ces femmes (principalement de la rue),
je crois que les femmes pourraient faire consensus et se solidariser si elles opposaient à
leurs préjugés nés des discours dominants une pleine compréhension des processus
personnels, familiaux et sociaux qui conduisent à se prostituer.
Trois types de relations sociales impliquent l’échange de sexe et les énoncer permet déjà
d’éclairer la nature de la prostitution. D’abord, la relation de couple où la sexualité
s’exprime dans un contexte de droits, devoirs, obligations et responsabilités entre les
partenaires concernés. Ensuite, la relation amant-maîtresse où la sexualité s’exprime à
travers une relation de séduction assortie aussi de responsabilités. La troisième est la
prostitution où l’échange de sexe contre de l’argent s’établit sans égard aux besoins et
aux désirs de la personne qui se prostitue, sans engagement émotif et relationnel de la
part du client, ce qui diffère et rompt avec les deux relations sociales précédentes. C’est
l’absence d’engagement qui rend la prostitution si attrayante pour l’acheteur et si
déshumanisante pour la personne qui se prostitue.
Les clients et les femmes prostituées n’ont pas le même rapport à la prostitution, ils n’ont
pas non plus le même rapport au sexe. Clients et proxénètes font dans la prostitution, la
promotion de certaines valeurs culturelles masculines où les hommes peuvent bénéficier
de services sexuels sous n’importe quelles conditions et de la façon qu’ils le veulent.
Dans la diversité de leurs visions de la prostitution, qui va de la vision économique
(simple façon de gagner de l’argent) à une vision sociale patriarcale (sans sexe les
hommes seraient potentiellement dangereux), en passant par une vision ludique (jeu,
façon de se défouler) à une vision mythique (la prostituée déesse de l’amour), la vision
économique prédomine largement. C’est aussi une vision économique que ces hommes
ont du mariage. Pour eux, une femme mariée peut être une prostituée. Jamais une telle
ambivalence entre le conjoint et le client n’existe chez les femmes prostituées. Pour elles,
1 Rose Dufour Je vous salue …. Le point zéro de la prostitution. Sainte-Foy, Éditions MultiMondes,
décembre 2004.
il n’y a pas de confusion entre la prostitution et le mariage et elles sont solidaires de leurs
unions et de leur conjoint. Ce sont souvent des mères et elles savent très bien qui sont les
pères de leurs enfants. Dans leur vision économique du mariage, les hommes sont dans le
droit, le devoir, l’obligation. Elles, dans le cadre du mariage, sont dans l’amour.
Les clients partagent plusieurs croyances dont les deux plus répandues sont que ces
femmes choisissent de se prostituer parce qu’elles aiment le sexe et sont plus chaudes que
les autres femmes (réfuté par les femmes rencontrées) et qu’elles font beaucoup d’argent
(mythe tenace bien entretenu). Ils ignorent leur destin pathétique et leur parcours de vie
tragique; ce qui les ont amenées là, leurs conséquences de se prostituer (perte de la
confiance dans les hommes, dommages sévères à leur vie sexuelle, perte du désir sexuel,
désensibilisation progressive de leur corps, dégoût des gestes sexuels, confusion sur leur
identité sexuelle, anéantissement de leur sexualité), des conditions de vie qui les amènent
à effectuer une dissociation avec elles-mêmes et une rupture affective avec les autres,
l’abondance de diagnostics médicaux, l’alcoolisme et la toxicomanie, les pensées
suicidaires, les tentatives de suicide, etc. Ces conséquences de l’exercice de la
prostitution féminine sont banalisées, niées, largement méconnues des clients et
proxénètes qui n’en subissent aucune semblable et qui ne se sentent pas concernés par ces
aspects.
Être une femme, c’est être confrontée à un rapport au sexe. Sur les 20 femmes
rencontrées, 17 (85 %) ont été sexuellement abusées alors qu’elles étaient encore enfants
et non pubères, le plus souvent à répétition, généralement dans la famille ou dans le
proche voisinage. Les trois autres (15%) ont eu à affronter un rapport au sexe comme
alternative à la pauvreté. La fille a besoin de protection. Si elle n’est pas protégée dans la
famille, à l’école, dans la communauté, dans la rue, elle est perdue. La rue peut avaler les
filles. Ma recherche a démontré que la clé des systèmes sociaux producteurs de la
prostitution se trouve d’abord dans l’abus sexuel où la petite fille, enfant, est en contact
avec quelqu’un qui a conquis sa confiance et l’abuse, à qui elle n’a pas la capacité de se
refuser parce qu’elle est seulement une enfant devant un adulte aimé. Dans cette relation,
elle ne se donne pas, elle est au service de l’autre. De la même façon, la femme prostituée
ne se donne pas, elle rend son corps disponible et se met au service de l’autre. Lorsqu’une
femme se donne réellement, elle autorise l’autre à accéder à son intimité, elle lui accorde
quelque chose de privé, ce que la personne qui se prostitue ne fait pas. Se prostituer, c’est
être un corps public, c’est ne plus avoir de corps privé.
Le choix de se prostituer n’est pas un choix individuel, c’est un choix de société car
accepter qu’une catégorie de femmes soit mise au service sexuel des hommes, c’est
rendre prostituables toutes les femmes et tous les autres êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 12:06

Il n’y a aucune confrontation avec vous Carole, vous détenez la vérité et vous nous l’enseignez. Atitude profondément déplaisante. Certains membres affirment que des femmes pratiquent la prostitution en toute connaissance de cause et par choix, vous n’êtes pas d’accord et c’est votre droit. Mais l’hystérie féministe enlève beaucoup de crédibilité à vos propos. Les femmes ne sont pas toutes les pauvres victimes d’hommes crapuleux, ne vous en déplaise.

Je ne généralise pas lorsque je parle du mépris derrière des mots compatissants, je parle de vos mots. Vous parlez de la détresse des pauvres filles qui ne peuvent faire un choix éclairé mais le paragraphe d’après vous par criez victoire lorsque Kat parle de guidoune

Vous ne saisissez pas l’allusion à la conjointe… alons Carole, vous me semblez saisir tant de chose dans ce dossier, un p’tit effort.

Si vous voulez parlez de la prostitution juvénille, celle gérée par les gang de rue et le crime organisé, c’est une toute autre histoire. Ne mêlez pas les dossiers.

Les études Carole… Vous êtes une grande fille et savez bien qu’on peu leur faire dire absolument n’importe quoi. Des aliments contre le cancer, en passant par la grandeur vs la jalousie, allant même jusqu’à la qualité de la vie sexuelle chez les adeptes de la vaisselle et des tâches ménagères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 12:10

Carole est une misandre.

Pour le reste, qu'on légalise ça à 21 ans comme Allemagne et qu'on nous lâche la paix!
Revenir en haut Aller en bas
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 12:19

Madame Julie,

Citation :
Il n’y a aucune confrontation avec vous Carole, vous détenez la vérité et vous nous l’enseignez.


Je ne parlais pas de moi nécessairement. C'était at large. Faut pas tout prendre personnel. Vous voulez m'attaquer faites-le en mp.

Je détiens ma vérité, ma réalité et vous la vôtre, ni plus ni moins. Entre ça il y a LA réalité.

Vous êtes tellement absorber à me mettre un chapeau d'ultra-féministe,(les ultras sont pour la prostitution, en passant) ce que je ne suis pas, que vous avez oublié de lire un lien qui parle de la ''vedette en question'' en Anglais qui vient défaire vos théories ... Tiens un peu de vérité !

J'ai mit des liens, il vous est facile de faire de même. Ben beau avancé que tout est beau ou que tout est laid, faudrait savoir pourquoi.

Je ne suis de centre politiquement parlant, parfois, je peux dire que Stéphan Harper a raison, suis-je une évangéliste de droite ?

Qu'est ce qui vous écoeure vraiment finalement ... parce qu'entre vous et moi, on se connait si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 12:47

Vous vous sentez vraiment attaqué Carole ? Désolé, avoir su que vous étiez si fragile j’aurais fais plus attention. Honnêtement il n’y a rien qui « m’écoeure » je ne comprend pas le pourquoi de la question. J’ajouterais même que ça m’amuse un peu. On ne se connaît pas et c’est très bien ainsi, ce n’est pas le but de l’exercice. Mais en quoi le fait de ne pas se connaître est un argument au débat ?

LA réalité comme vous l’écrivez si bien, vous la voyez, l’analysez et la comprenez avec la vérité que vous dites détenir. Vous êtes tellement aveuglé par cette vérité qu’il ne semble pas vous venir à l’esprit que « LA » vérité se situe peut-être un peu entre les deux.

Vous avez mit des liens… Bravo ! La plupart des fanatiques religieux nous abreuvent de citations nous référant à la bible. Il ne sont pas plus crédible pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:04

Carole a écrit:
Je détiens ma vérité, ma réalité et vous la vôtre, ni plus ni moins. Entre ça il y a LA réalité.
Ce serait plus facile si vous proposiez vos idées plutôt que les imposer.

Pour ce qui est de la réalité des putes. Celles que j'ai connues utilisaient leur corps de la même facon qu'un menuisier utilise le sien. Dans le même
esprit.

Ca c'est la réalité. Le reste ce sont des discours de "...istes" et de "...logues" qui se cherchent de l'ouvrage.

Et en passant, qui respecte le plus La Femme. Celle qui se fait mettre depuis 20 ans par le même homme pour n'importe quelle autres raisons que de jouir ou procréer ou la pute qui le fait ouvertement pour le cash ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:07

Citation :
Vous vous sentez vraiment attaqué Carole ?

Heu ... procès d'intention ?

Fragile? Ça dépend du sujet. Celui-ci me touche plus ...

Citation :
LA réalité comme vous l’écrivez si bien, vous la voyez, l’analysez et la comprenez avec la vérité que vous dites détenir. Vous êtes tellement aveuglé par cette vérité qu’il ne semble pas vous venir à l’esprit que « LA » vérité se situe peut-être un peu entre les deux.

Sleep Ben coudonc calvince ... comment dire ? C'tu one way l'affaire? Me semble que vous essayez pas mal de me convaincre de quelque chose que je ne suis pas. Vous êtes aveuglé par quoi vous madame Thibault?

Et si on revenait a sujet ? (je vais essayer d'ignorer vos petites flèches venimeuses inutiles)

Avez-vous lu le texte en anglais?

liberation.fr/actualite/monde/315422.FR.php

...

''Mais c’est avec MySpace qu’on en «apprend» le plus sur cette apprentie chanteuse de 22 ans. Fan de R’n’B, ses «meilleures amies» sur sa page sont Whitney Houston, Madonna, Mary J. Blige, Amy Winehouse et Céline Dion. Ashley Alexandra Dupré raconte en abrégé sa vie - pas folichonne - entre une famille désunie, un départ pour New York en 2004, les drogues et la musique, milieu dans lequel elle n’a pas (encore ?) percé. ''

Sa page :

About Ashley Alexandra Dupré
I am all about my music, and my music is all about me… It flows from what I’ve been through, what I’ve seen and how I feel. I live in New York and am on top of the world. Been here since 2004 and I love this city, I love my life here. But, my path has not been easy. When I was 17, I left home. It was my decision and I’ve never looked back. Left my hometown. Left a broken family. Left abuse. Left an older brother who had already split. Left and learned what it was like to have everything, and lose it, again and again. Learned what it was like to wake up one day and have the people you care about most gone. I have been alone. I have abused drugs. I have been broke and homeless. But, I survived, on my own. I am here, in NY because of my music. It started when I moved in with a musician during my odyssey to New York. One day, I was in the shower singing “respect.” He and his lead guitarist burst in, had me repeat it and it started. We wrote, rehearsed and toured. After recording a bit with them, I decided to move to Manhattan to pursue my music career. I spent the first two years getting to know the music scene, networking in clubs and connecting with the industry. Now, it’s all about my music. It’s all about expressing me. I can sit here now, and knowingly tell you that life’s hard sometimes. But, I made it. I’m still here and I love who I am. If I never went through the hard times, I would not be able to appreciate the good ones. Cliché, yes, but I know it’s true. I have experienced just how hard it can be. I can honestly tell you to never dwell on the past, but build from it and keep moving forward. Don’t let anyone hold you back or tell you that you can’t…because you can. I didn’t and here I am, just listen to it…. What we Want is my latest track. It’s really about trust, something my past has made very difficult for me to feel. This one was inspired by a guy, who taught me not to confuse my dreams with the sounds of the city…I hope you like it.
I created my own profile using nUCLEArcENTURy.COM and you should too!


Qu'en pensez-vous? Et dites-moi où j'ai eu tort sur mon point de vue que j'essais tant bien que mal de défendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:21

Citation :
Ce serait plus facile si vous proposiez vos idées plutôt que les imposer.

J'ai imposé mes idées ? Non je les ai exposées, vous en faites ce que bon vous semble. Je ne suis pas maître de vos émotions.

Citation :
Pour ce qui est de la réalité des putes. Celles que j'ai connues utilisaient leur corps de la même facon qu'un menuisier utilise le sien. Dans le même esprit.

Ca c'est la réalité.

Une réalité?

Le reste ce sont des discours de "...istes" et de "...logues" qui se cherchent de l'ouvrage.

Peut-être ...

Citation :
Et en passant, qui respecte le plus La Femme. Celle qui se fait mettre depuis 20 ans par le même homme pour n'importe quelle autres raisons que de jouir ou procréer ou la pute qui le fait ouvertement pour le cash ?

Ça existe encore ça ? Il me semble que de nos jours les couples sont devenus plus ouverts. C'est pas un peu cliché d'avancer ça? Il y a un couple de 20 ans dans la salle ?

Je ne suis pas contre la prostitution, je suis contre le fait de véhiculer le syndrome ''Pretty Woman'' tout est merveilleux l'histoire finit bien...

Ce n'est pas la réalité ... mais une réalité.

Le seul point que je maintiens et que je défends c'est ''où ça commence, où ça finit''?

Vous le savez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24202
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:25

Carole a écrit:
..Qu'en pensez-vous? Et dites-moi où j'ai eu tort sur mon point de vue que j'essais tant bien que mal de défendre ?
Je ne vois pas le rapport entre ce qu'elle raconte et ce que vous racontez.
Précisez svp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:37

Le lien étant qu'elle n'a pas eu le choix facile et éclairé, comme la majorité des prostituée. Elle avait 17 ans au départ.

Full Shit comme disait Véro!

Quand on fouille on trouve certaines réponses (ne vous en déplaise M. Thibault)
Revenir en haut Aller en bas
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:41

Citation :
Une d'elles pourrait être ta nièce ?

Citation:
On peut pas agir à la place des autres. Respecter le choix, non pas vraiment mais ça ne vient pas entacher le repect que j'aurais pour elle personnellement.


Tu vois Kat tu ne la respecterais pas ... Elle serait classée péjorativement dans les guidounes!

Non Carole, je peux ne pas aimer un cpt d'une personne sans cesser d'aimer la personne. Même chose pour un choix que pourrais faire ma nièce. Je pourrais avoir peu de respect pour un choix qu'elle ferait sans pour autant le lui en manquer à elle en tant que personne. Je pense qu'no peut démêler un cpt de la personne dans certains cas.

Oui il se pourrais que j'aie une nièce qui aurait des moeurs légères, comme je connais plein de filles qui cour la galipotte rien qu'en masse.

J'ai souvent entendu des jeunes femmes et d'autres plus âgées dire de leur travail qu'il était valable comme un autre. Plusieurs d'entre elles se gardent bien de dire qu'il s'agit de prostitution. Les centre de massage 3 x par exemple. Des femmes y travaillant disent ne pas faire de prostitution et il y a bien échange d'argent contre service de massage osé disons. Elles affirment même faire ce travail par choix.

Elles ne font peut-être pas toutes un choix éclairé, mais faudrait pas toutes les prendre pour des nenounes non plus. Peut-être y'aurait-il un important nombre d'entre elles qui se verraient vexer d'apprendre qu'elles ne font pas de choix éclairé.

Elles n'ont pas toutes un back ground d'abusées, ni de drogue ni de problèmes avec un gang ou un violent pimp... Elles ne font peut-être par légion mais elles existent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 13:59

Carole a écrit:
Le lien étant qu'elle n'a pas eu le choix facile et éclairé, comme la majorité des prostituée. Elle avait 17 ans au départ.

Full Shit comme disait Véro!

Quand on fouille on trouve certaines réponses (ne vous en déplaise M. Thibault)
Je ne suis pas très à l'aise en anglais corrigez moi si je me trompe mais ce que j'ai compris, c'est justement qu'elle a fuit un passé trouble et que maintenant elle est bien à NY et elle est bien avec ce qu'elle est. Elle a fait des choix qu'elle semble assumer. Elle est parti à 17 ans de chez elle. Ça fait 5 ans. Elle est prostitué depuis combien de temps?
Citation :
Le seul point que je maintiens et que je défends c'est ''où ça commence, où ça finit''?
Citation :
Qu'en pensez-vous? Et dites-moi où j'ai eu tort sur mon point de vue que j'essais tant bien que mal de défendre ?
Que défendez-vous au juste? Votre désir d'avoir raison? Les femmes, pauvre victimes? La veuve et l'orphelin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 14:13

Citation :
Je ne suis pas très à l'aise en anglais corrigez moi si je me trompe mais ce que j'ai compris, c'est justement qu'elle a fuit un passé trouble et que maintenant elle est bien à NY et elle est bien avec ce qu'elle est.

C'est bien ça ... enfin avant le scandale disons !

Elle a fait des choix qu'elle semble assumer. Elle est parti à 17 ans de chez elle. Ça fait 5 ans. Elle est prostitué depuis combien de temps?

J'sais pas ... voilà ce qui me trouble ! À 17 ans on s'assume ? À 17 ans on fait des choix éclairés? À 22 ans on semble s'assumer ?

Citation :
Que défendez-vous au juste?

La prostitution versus les mineur-e-s ... La (devrais-je dire la trop grande)majorité commençe jeune dans le ''métier''. C'EST CE QUE JE DÉFENDS DEPUIS LE DÉBUT.

Citation :
Votre désir d'avoir raison?


Et vous vous désirez avoir tort je suppose ? Votre désir est ?

Citation :
Les femmes, pauvre victimes?

Heu ... les hommes aussi, je ne suis pas sexiste.

La veuve et l'orphelin?

Heu, peut-être ... J'ajouterais le veuf aussi ... cheers et ? Il y aurait du mal à ça ?

Et vous? Vous essayez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 14:24

La protitution juvénille est indéfendable. Une prostitué de luxe à 22 ans qui dit qu'elle trace un trait sur son passé trouble et qu'elle est maintenant bien avec ce qu'elle est. Faudrait pas être plus catholique que le pape.
Au fait, je me pose la question: Où vous commencez on en a une idée, mais ou vous arrêtez vous? La porno: Film, revu, internet à banir également?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 14:33

Citation :
Au fait, je me pose la question: Où vous commencez on en a une idée, mais ou vous arrêtez vous? La porno: Film, revu, internet à banir également?

(Coudonc calvaire vas-tu finir de me prêter des intentions? T'as aucune idée de ce que je pense, tu fais dévier. Tu me prête tes cristis d'intentions, ça part de toi ça ... c'est toi qui as ces idées farfelues pas moi.)

Bannir ? Qui parle de bannir ?

Je répète : La prostitution versus les mineur-e-s ... La (devrais-je dire la trop grande)majorité commençe jeune dans le ''métier''. C'EST CE QUE JE DÉFENDS DEPUIS LE DÉBUT. Ça concerne tout ça ...

ELLE A COMMENCÉ À 17 ANS, DONC SI ELLE VA BIEN AUJOURD'HUI C'EST OK? Alors la prostitution juvénile commence à quel âge ? Si les jeunes filles mineures (17 ans) qui commencent dans ce métier s'assument plus tard c'est ok?

Moi ce 17 ans me fait flipper ... pas vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 14:46

Assumez les textes que vous nous avez donnés pour confirmer ce que vous défendez. Ils parlent de prostitution chez les femme et non chez les enfants ou les ados.
Encore une fois ma traduction est peut-être fausse mais j'ai compris qu'elle est parti à 17 ans de chez elle et non qu'elle a commencé la prostitution à 17 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 15:21

Citation :
Assumez les textes que vous nous avez donnés pour confirmer ce que vous défendez.

... Et que, de toute évidence, vous n'avez pas lu, trop occupée à me prêter des intentions.

Ces textes parlent de tout ça. L'un ne va pas sans l'autre. (mausus pourquoi je me répète) ... sachez lire avant d'envoyer vos flèches.

Vous supposez tout comme moi qu'elle a ou non commencé à 17 ans. Elle a été victime d'abus, qu'elle aurait parlé de tout ses troubles sur le net. Dont des viols ...

Je ne vis pas sur 7/7 avec le discours féministes, . Et ma foi j'ajouterais qu'elles ont manqué de vigueur dans le dossier de la prostitution juvénile. Je ne rejeterai pas non plus tout de ce mouvement du revers de la main. Cette méchante étiquette que vous tentez vainement de me coller, elle est collée à vos doigts.

Ce que j'ai tenté de démontrer (avec ces textes) c'est qu'il y a un profil type qui mène à la prostitution et que ce n'est pas le bonheur, trop souvent ce sont des abus.

Il ne sert à rien de banaliser la prostitution, car elle commence jeune. C'est ça le hic !

Mon propos était là ... seulement là. Tenez-vous en donc à ça! C'tu faisable ça ?

Oui ça me tient à coeur, et alors ?

La jeune femme s'en sort ... ma foi j'en sais rien. Le fric? De ça aussi j'en sais trop rien. ? Il y avait un maquereau dans l'histoire, ça se paie non?

Là elle est fait du fric ... Je crois que ça va vite vite pour elle présentement. C'tu bon, c'tu pas bon ... j'en sais rien et vous ?

Elle aura du fric pour panser ses bobos. Le fera t'elle ?

letemps.ch/template/societe.asp?page=8&article=227952
(www) (désolée un autre lien, essayez de le lire M. Thibault)

Véro avait plus que raison full shit, c'est tout ce que je défends ici ...
Revenir en haut Aller en bas
kat

avatar

Nombre de messages : 1408
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 15:27

Ha ben elle, elle perpétue dans un domaine qu'elle connait...si elle n'a pas connu mieux pis elle pense être bien parce que peut-être qu'elle vit une situation moins pire que par le passé...... Je parle de notre New Yorkaise là.

Et dans son pays, elle était juvénile jusqu'à 21 ans.

Le sujet est Penthouse veut la prostituée. Pas drôle de faire de l'argent sur le dos du monde...un commentaire de Véro au tout début de la discussion. Moi de répondre que le fait qu'une femme décide de poser pour penthouse n'était pas un crime (à peu près) et que faire del'argent sur le dos du monde, ben ça s'fait en masse dans plusieurs domaines.

Véro n'a peut-être pas lu ce bout là, elle n'a donc pas raison sur tout tout tout. Cela m'a vallu de me faire traiter de dangereuse...là, elle a vraiment tort!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.canadausadrag.com/
Carole
Invité



MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 15:40

Citation :
Ha ben elle, elle perpétue dans un domaine qu'elle connait...si elle n'a pas connu mieux pis elle pense être bien parce que peut-être qu'elle vit une situation moins pire que par le passé...... Je parle de notre New Yorkaise là.

Oui c'est ce que je dis depuis le début. Une situation moins pire ? Ma foi j'en sais rien. C'est quoi moins pire ? Le bonhomme avait des fantaisies spéciales ... reste à voir.

Pour Véro (qui je soupçonne être assez jeune) Je ne crois pas qu'elle ait voulu dire ça dans ce sens ... sur le dos du monde, c'était peut-être très sens littéraire du mot.

Et non kat est loin d'être une dangeureuse !

Véro, tu pourrais expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   Mar 18 Mar 2008 - 15:49

Laughing Laughing Laughing
Vous ne prêtez vraiment aucune intention à personne vous. En deux phrase vous nous expliquer la situation de la jeune femme et les intentions de Véro que vous soupçonnez être jeune Laughing Laughing Laughing
Une vrai Germaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Penthouse veut la prostituée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Penthouse veut la prostituée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Si quelqu'un veut s'inscrire pour les Maternelles, éduquer différemment
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» DCKM ça veut dire quoi ?
» pouruqoi elle ne veut pas dormir?
» Qui veut faire du sport avec moi??

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Sujet libre-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: