RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 castro a démissionné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: castro a démissionné   Mar 19 Fév 2008 - 10:50

je ne pense pas que cela changera quoi que ce soit,son frère raul va tout simplement faire la continuité.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mar 19 Fév 2008 - 11:05

Citation :
Fidel Castro renonce à la présidence de Cuba
Il y a 8 heures

LA HAVANE (AFP) — Eloigné du pouvoir par la maladie depuis un an et demi, Fidel Castro a annoncé mardi qu'il renonçait à la présidence de Cuba, mettant un terme, à 81 ans, à près d'un demi-siècle de pouvoir sans partage pour l'un des derniers dirigeants communistes de la planète.

"Je n'aspirerai ni n'accepterai --je répète-- je n'aspirerai à ni n'accepterai la charge de Président du Conseil d'Etat et de Commandant en chef", écrit le président cubain dans un "message à ses compatriotes", qui s'étale sur toute la Une de Granma, organe officiel du régime, sous le titre: "Message du Commandant en chef".

L'annonce de celui qui était le numéro un du régime depuis 1959 précède la convocation dimanche du parlement pour désigner les plus hautes instances exécutives du régime, dont le chef de l'Etat (président du Conseil d'Etat).

Le "lider maximo" ne fait toutefois aucune allusion à un retrait de son poste de Premier secrétaire du Parti communiste cubain (PCC), le parti unique, qu'il occupe depuis 1965.

Concentrant l'essentiel du pouvoir, le PCC n'a toutefois tenu aucun congrès depuis 11 ans.

Les Etats-Unis ont rapidement réagi, le président George W. Bush souhaitant que ce retrait aboutisse à "une transition démocratique", tandis que Bruxelles réaffirmait vouloir oeuvrer en faveur d'une "démocratie pluraliste" à Cuba, l'Espagne y souhaitant des "réformes".

Dans le monde communiste, Hanoï a assuré que le vieux leader cubain continuera de contribuer à la "cause révolutionnaire", tandis que Pékin saluait le "dirigeant révolutionnaire" et "l'ami de la Chine".

A La Havane, la dissidence a accueilli la nouvelle avec espoir et méfiance. "Peut-être la raison et la logique commencent-elles un peu à entrer dans le gouvernement cubain", a déclaré à l'AFP Vladimiro Roca, ex-prisonnier politique et fils du fondateur du PCC, Blas Roca, avant d'ajouter avec scepticisme: "il n'y a pas eu de changement en un an et demi sans Fidel et il ne va pas y en avoir maintenant non plus".

La décision de Castro intervient deux jours après la libération de quatre opposants qui se sont exilés en Espagne mais Cuba compte toujours quelque 240 prisonniers politiques, selon la dissidence cubaine.

Dans son message, Fidel Castro admet n'avoir pu surmonter les séquelles d'une grave hémorragie intestinale qui l'a conduit à céder en juillet 2006 les rênes à son frère Raul, 76 ans, donné favori pour une succession à laquelle peut aussi prétendre le vice-président Carlos Lage, un médecin de 56 ans incarnant la nouvelle génération.

"Ma première obligation après tant d'années de lutte était de préparer (le peuple) à mon absence, psychologiquement et politiquement. Jamais je n'ai cessé de signaler qu'il s'agissait d'un rétablissement qui n'était +pas exempt de risques+", souligne Fidel Castro dans le message, signé de sa main et daté du 18 février à 17H30 (22H30 GMT).

"Heureusement, notre processus compte encore avec des cadres de la vieille garde, unis à d'autres qui étaient plus jeunes quand a commencé la première étape de la Révolution", poursuit Fidel Castro, qui n'est pas réapparu en public depuis le 26 juillet 2006, date de sa première opération chirurgicale.

"Le chemin sera difficile et requerra l'effort intelligent de tous", dit-il encore, avant de conclure: "Je ne vous fais pas mes adieux. Je souhaite combattre comme un soldat des idées".

Le vieux leader qui a connu une longue convalescence ne s'exprimait guère plus qu'à travers des "réflexions" publiées dans la presse officielle depuis bientôt un an.

Célèbre dans le monde entier pour ses diatribes enflammées devant les foules, Fidel Castro, avec son éternel uniforme vert olive, sa barbe et ses cigares, a symbolisé le guérillero victorieux durant la guerre froide, avant de s'aliéner nombre de sympathies internationales, dont celles de l'Europe, pour son refus d'assouplir son régime.

Durant près d'un demi-siècle, le dirigeant cubain qui s'est voulu, avec son compagnon Ernesto "Che" Guevara, le champion de l'exportation de la révolution communiste en Amérique latine, mais aussi en Afrique et même en Asie, a tenu tête aux Etats-Unis.

Dix présidents à la Maison Blanche n'ont pu en venir à bout, malgré un embargo économique draconien, une tentative ratée de débarquement d'anti-castristes à la Baie des cochons en 1961 et maints complots pour l'assassiner.

Figure incontournable de la deuxième moitié du XXe siècle, Fidel Castro, dernier survivant de la génération des Nasser, Nehru, Tito, avait été élu symboliquement à la présidence du dernier sommet des Non-alignés à La Havane en septembre 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mar 19 Fév 2008 - 11:10

Et Chavez il dit quoi ?

Watchez le bien allé.
Citation :
mardi 19 février 2008, mis à jour à 14:56

Cuba
Retrait de Castro: les réactions internationales
LEXPRESS.fr
De nombreux pays occidentaux, tels les Etats-Unis, l'Espagne, le Royaume-Uni et la France, ont souhaité une démocratisation de Cuba où Fidel Castro a annoncé mardi son retrait de la présidence après presque 50 ans de pouvoir absolu, d'autres comme la Chine saluant son parcours "révolutionnaire".


Le président américain George W. Bush, en tournée en Afrique, a affirmé mardi à Kigali qu'il voyait le retrait de Fidel Castro "comme une période de transition et cela devrait être un début de transition démocratique pour le peuple cubain". Le président américain a également pressé la communauté internationale de ne pas privilégier la "stabilité" au détriment de la démocratie à Cuba. "Les Etats-Unis aideront le peuple cubain" à construire une démocratie, a affirmé Bush, selon qui "à la fin, cette transition devrait conduire à des élections libres et justes".

La Commission européenne a réagi avec prudence mardi à l'annonce du retrait de Fidel Castro, réaffirmant être prête à "un dialogue politique constructif" avec Cuba pour oeuvrer en faveur d'une "démocratie pluraliste" dans le pays. De son côté, la présidence slovène de l'UE s'est bornée à "prendre note" de l'annonce de Fidel Castro, tout en soulignant que l'UE "reconnaît le droit des citoyens cubains de décider de manière indépendante de leur avenir".

Une prudence qui contraste avec les premières réactions de certains Etats membres de l'UE. Comme l'Espagne qui juge qu'on obtiendra davantage par le dialogue que par une stratégie d'isolement, et a normalisé ses relations avec Cuba sans attendre un improbable ralliement des 27. "C'est maintenant que Raul Castro va pouvoir assumer avec une plus grande capacité, solidité et confiance, son projet de réformes", a estimé mardi la secrétaire d'Etat espagnole pour l'Amérique latine, Trinidad Jimenez, sur la radio nationale.

Certains pays comme la Grèce, Chypre, l'Italie, le Portugal soutiennent la position de l'Espagne. D'autres comme la République tchèque, la Pologne, l'Estonie et la Suède figurent plutôt parmi les pays qui jugent qu'aucune relation avec Cuba ne peut être engagée sans progrès sur le plan démocratique.

La décision de Fidel Castro offre maintenant au pays l'opportunité d'une "transition pacifique vers une démocratie pluraliste", a déclaré mardi le porte-parole du Premier ministre britannique Gordon Brown. "C'est maintenant l'opportunité d'effectuer des progrès en direction d'une transition pacifique vers une démocratie pluraliste", a indiqué ce porte-parole. Il a cependant souligné: "Ce sont des questions pour le peuple cubain".

La France souhaite voir Cuba "s'engager sur la voie de la démocratie et du respect des droits de l'Homme" après la décision de Fidel Castro d'abandonner la présidence, a indiqué mardi à Paris le ministère des Affaires étrangères. La France "exprime une nouvelle fois son amitié pour le peuple cubain et sa disponibilité à coopérer avec ce pays et à l'accompagner sur le chemin qui doit conduire vers la démocratie et les droits de l'Homme", a ajouté la porte parole lors d'un point de presse. Auparavant, le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Jean-Pierre Jouyet avait estimé que le castrisme avait été "un symbole du totalitarisme".

Pékin a, en revanche, salué mardi "le dirigeant révolutionnaire" Fidel Castro, "vieil ami" de la Chine", indiquant vouloir poursuivre les relations amicales avec Cuba. "Le président Castro est un dirigeant révolutionnaire profondément aimé par le peuple cubain et aussi un vieil ami du peuple chinois", a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué. "La Chine et Cuba sont des pays amis, la Chine continuera à consolider et développer des relations de coopération amicale", poursuit le texte.

Depuis Moscou, le chef du Parti communiste russe, Guennadi Ziouganov a salué pour sa part une "décision courageuse" prise par Fidel Castro, dans "l'intérêt de son pays et de son peuple". Selon le leader communiste, candidat à la présidentielle russe du 2 mars, Fidel Castro est "un responsable politique génial qui a hissé haut le drapeau de la liberté".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mar 19 Fév 2008 - 11:21

Citation :
«J'ai pu par la suite parvenir à la maîtrise totale de mon esprit, à la possibilité de lire et de méditer beaucoup, forcé par le repos. M'accompagnaient les forces physiques suffisantes pour écrire de longues heures, que j'ai partagé avec la rééducation»
Avec la rééducation ..... Cool
Citation :
Le mardi 19 février 2008
Le message d'adieu au pouvoir de Fidel Castro
Agence France-Presse
La Havane

Fidel Castro a annoncé mardi sa décision de renoncer à la présidence de Cuba en raison de sa maladie, après 49 ans passés au pouvoir. Voici les principaux extraits de son message historique à ses compatriotes:

- «Le moment est venu de postuler et d'élire le Conseil d'État, son Président, ses vice-présidents et son secrétaire.» (le vote est prévu dimanche, ndlr)

- «A mes chers compatriotes, qui m'ont fait l'immense honneur de m'élire récemment comme membre du Parlement, au sein duquel des mesures importantes doivent être prises pour le destin de notre Révolution, je leur communique que je n'aspirerai ni n'accepterai --je répète-- je n'aspirerai ni n'accepterai la charge de Président du Conseil d'État ni de Commandant en chef.

- «J'ai eu l'honneur d'assumer durant beaucoup d'années la charge de Président» et «j'ai toujours usé des prérogatives nécessaires pour mener vers l'avant l'oeuvre révolutionnaire avec le soutien de l'immense majorité du peuple»

- «Sachant l'état critique de ma santé, beaucoup à l'extérieur pensaient que le renoncement provisoire à la fonction de président du Conseil d'État le 31 juillet 2006, que j'ai laissée entre les mains du Premier Vice-président, Raul Castro Ruz, était définitive»

- «Raul lui-même (...) et les autres camarades de la direction du Parti et de l'État, ont été réticents à me considérer déchargé de mes fonctions malgré mon état de santé précaire»

- «J'ai toujours été soucieux, en parlant de ma santé, d'éviter les illusions qui, en cas de dénouement négatif, auraient apporté des nouvelles traumatisantes à notre peuple au milieu de la bataille. Préparer mon absence, psychologiquement et politiquement, était ma première obligation après tant d'années de lutte.

- «J'ai pu par la suite parvenir à la maîtrise totale de mon esprit, à la possibilité de lire et de méditer beaucoup, forcé par le repos. M'accompagnaient les forces physiques suffisantes pour écrire de longues heures, que j'ai partagé avec la rééducation»

- «Ma position était inconfortable en face d'un adversaire (ndlr: les États-Unis) qui a fait tout ce qui était imaginable pour se débarrasser de moi et à qui je n'ai jamais chercher à plaire»

- «Mon désir a toujours été de remplir mon devoir jusqu'à mon dernier souffle. C'est ce que je peux offrir.

Fidel Castro a rappelé également son message du 17 décembre dernier:

-»Mon devoir élémentaire est de ne pas m'accrocher à mes fonctions, ni encore moins de faire obstacle à des personnes plus jeunes, mais d'apporter mes expériences et idées dont la modeste valeur vient de l'époque exceptionnelle qu'il m'a été donné de vivre».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mer 20 Fév 2008 - 11:32

Citation :
Chávez. Le retrait et l’élévation de «Fidel» sont organisés avec l’aide gracieuse, intéressée et symbolique de la nouvelle «figure» régionale, le voisin nourricier Hugo Chávez : c’est lui qu’on voit le plus à la télé cubaine depuis que «Fidel» n’y est plus. Ses discours sont retransmis. Ses aventures électorales, comme le référendum sur la Constitution qu’il perdit le 2 décembre dernier, deviennent celles des Cubains, sous l’ombre double des héros historiques, le Cubain José Marti et le Vénézuélien Simón Bolívar. Sachant que Chávez approvisionne l’île en pétrole, sachant que le Venezuela accueille des milliers de médecins cubains qui viennent ici gagner de quoi bâtir leur maison et entretenir leur famille, beaucoup d’insulaires souhaitent sa victoire, quoi qu’ils en pensent : «Sans Chávez, nous nous déplacerions à pied ou à bicyclette, comme pendant la période spéciale (1).»

Raúl Castro, le frère cadet détesté, craint ou méprisé, semble détenir le pouvoir dans l’île. Mais il a laissé au chef de l’Etat vénézuélien le soin d’assurer les suites de l’épopée symbolique. Après sa défaite du 2 décembre et son acceptation des résultats, Fidel adressa à Chávez un «message» : «Je te félicite révolutionnairement pour ton discours. Ce fut un veni, vedi, vici de dignité et d’éthique.» Un encadré rappelait le sens et le contexte de la formule de César.
http://www.liberation.fr/actualite/monde/311110.FR.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Peter

avatar

Nombre de messages : 1128
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mer 20 Fév 2008 - 12:00

C'est quand même une bonne nouvelle pour nous. On pourra maintenant s'annexer à Cuba et former le Cubek! ''Là où il fait bon de vivre en paix et liberté''! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mer 20 Fév 2008 - 12:16

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Jeu 21 Fév 2008 - 11:00

Citation :
CUBA • La santé de Fidel cotée au Nasdaq

Depuis plus de dix ans, un petit fonds d'investissement américain fluctue en fonction de la santé du Líder Máximo. Le 19 février, à l'annonce de la retraite définitive de Castro, il a gagné pas moins de 17 points !

Le 19 février, le jour de l'annonce du retrait définitif de Fidel Castro de la vie publique cubaine, un petit fonds d'investissement était à la fête. Ce jour-là, l'action du Herzfeld Caribbean Basin Fund, qui s'échange au Nasdaq sous le sigle CUBA, a clos à 8,70 dollars, affichant une hausse de 1,26 dollar, c'est-à-dire pas moins de 17 points. "C'est mon anniversaire, et Castro me fait un cadeau", ironise Thomas J. Herzfeld, le conseiller en investissement qui a créé ce fonds à capital fixe en 1993 en prévision du jour où un changement politique ouvrirait Cuba aux investisseurs étrangers.

Bien qu'un changement radical de l'orientation économique à Cuba reste improbable à brève échéance, les investisseurs n'en continuent pas moins de chercher des moyens - tels le fonds de Herzfeld - de miser sur l'avenir économique de l'île en pensant à l'après-Fidel. Ce fonds, fort d'environ 30 millions de dollars [20,3 millions d'euros] d'actifs, a depuis sa création déjà investi dans des entreprises solides implantées dans les Caraïbes, comme la Carnival Corp. ou encore la Royal Caribbean Cruises : des entreprises déjà solides et rentables, mais qui, avec le temps, devraient bénéficier d'une ouverture commerciale avec Cuba. Dès le 19 janvier, Robin Farleu, analyste d'UBS, laissait ainsi entendre qu'une éventuelle ouverture de Cuba au tourisme américain pourrait, par exemple, offrir "d'excellentes perspectives aux opérateurs de croisières".

Alors que la fin de vie du Líder Máximo approche, Herzfeld a entrepris de diversifier ses placements dans des titres qui, s'ils ne sont pas aujourd'hui des plus prometteurs, ont de fortes chances de bénéficier d'une ouverture à Cuba. C'est, par exemple, le cas de Fuego Entertainment, une société de Miami Lakes qui édite et commercialise de la musique et autres produits de l'industrie des loisirs. Herzfeld est par ailleurs en pourparlers avec des entreprises du sud de la Floride qui pourraient investir rapidement à Cuba, par le biais de joint-ventures, dès que l'île sera "libre".

Début 2007, quelques mois après l'annonce de la maladie de Castro, le fonds valait en Bourse près du double de sa valeur nette d'actifs, explique Thomas J. Herzfeld. Mais, à mesure que les mois passaient et que le leader cubain se maintenait en vie, les actions du Herzfeld Caribbean Basin Fund plongeaient, malgré des investissements rentables. "Lorsque Castro a commencé à apparaître à la télévision en compagnie d'Hugo Chávez, les gens ont compris qu'il était loin d'être mort. Du coup, le cours de nos actions a chuté", explique Herzfeld. Mais, depuis le 19 février, c'est au contraire l'embellie.

Martha Brannigan
El Nuevo Herald
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=82859
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Dim 24 Fév 2008 - 18:21

Tabarouette. C'est Raoul qui appel Hugo.
Citation :
Le dimanche 24 février 2008
Raul Castro appelle Hugo Chavez et salue l'Armée du Venezuela
Agence France-Presse
Caracas

Le nouveau président cubain, Raul Castro, a appelé son homologue vénézuélien Hugo Chavez, peu de temps après sa désignation dimanche, et a salué le peuple et les Forces armées du Venezuela, dans un entretien retransmis en direct à la radio et télévision vénézuéliennes.

Raul Castro a accepté l'invitation du chef de l'État vénézuélien à se rendre «bientôt» au Venezuela et a adressé en particulier dans son message «un salut aux glorieuses Forces armées vénézuéliennes, la garde nationale et l'Armée bolivarienne».

Âgé de 76 ans, Raul Castro a déclaré à Hugo Chavez qu'au moment de son appel téléphonique, il était en compagnie de son frère Fidel Castro.

«Fidel te regarde en ce moment» sur le programme radio-télévisé dominical Allô président, a-t-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Ven 11 Avr 2008 - 13:20

Pour contré la dénatalité provoqué par l'exode des cubains, le gouvernement songe à ouvrir ses portes au gauchistes québeçois
Cool
http://www.cyberpresse.ca/article/20080411/CPMONDE/80411098/1014/CPMONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Lun 5 Mai 2008 - 20:29

jean desrosiers a écrit:
je ne pense pas que cela changera quoi que ce soit,son frère raul va tout simplement faire la continuité.
Citation :
Le lundi 05 mai 2008
La fille de Castro sceptique devant les changements à Cuba
Violaine Ballivy
La Presse

Chose impensable il y a trois mois encore, tous les Cubains ont désormais le droit de louer une voiture, de réserver une chambre d'hôtel et même de s'acheter un téléphone portable. Depuis son accession à la présidence de Cuba, Raúl Castro a entrepris une série de changements au régime qui suscitent l'espoir dans la population. Mais pour la fille du Lider Maximo, Alina Fernandez, c'est encore trop peu. Et très tard.
http://www.cyberpresse.ca/article/20080505/CPMONDE/805050545/-1/CPMONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
SD

avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Mar 6 Mai 2008 - 18:35

Regardez bien si Cuba deviendra pas la nouvelle Haïti des Antilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Dim 13 Nov 2011 - 22:31

Citation :
Cuba
Castro prédit une guerre nucléaire
Agence France-Presse
13/11/2011 10h48
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2011/11/20111113-104814.html


Timing étrange.

A suivre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
RadioPou

avatar

Nombre de messages : 332
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Lun 14 Nov 2011 - 10:03

Jean Langlois a écrit:
Citation :
Cuba
Castro prédit une guerre nucléaire
Agence France-Presse
13/11/2011 10h48
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2011/11/20111113-104814.html


Timing étrange.

A suivre ....

Ca doit être les rumeurs qui disent que Israël veut bombarder les instalations nucléaires de l'Iran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24205
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: castro a démissionné   Sam 10 Jan 2015 - 2:21

Citation :
Publié le 09 janvier 2015 à 19h00
Les rumeurs sur le décès de Fidel Castro enflamment les réseaux sociaux
Associated Press
LA HAVANE

Un peu partout à travers le monde, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux voulant que l'ancien leader cubain Fidel Castro soit décédé, mais rien ne permettait de croire, vendredi, que cette information était véridique...
http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201501/09/01-4833869-les-rumeurs-sur-le-deces-de-fidel-castro-enflamment-les-reseaux-sociaux.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS1

scratch

C'est quoi le buzz autour du décès inévitable d'un dictateur qui n'a plus aucun pouvoir ?

Ca va changer quoi ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: castro a démissionné   

Revenir en haut Aller en bas
 
castro a démissionné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès de Fidel CASTRO ...
» Antoine RUFENACHT démissionne de la mairie du Havre
» Salah OUMAL a démissionné de la FNTE
» Même si vous avez démissionné, vous avez droit au chômage dans onze situations

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Politique-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: