RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les Lavigueur n’étaient pas des morons

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Lavigueur n’étaient pas des morons   Jeu 13 Déc 2007 - 5:52

Citation :
Le jeudi 13 décembre 2007


Les Lavigueur n’étaient pas des morons

La Presse, Rémi Lemée


Richard Therrien

Le Soleil

Québec

Le 31 dé­cem­bre 1986, le Bye Bye de Ra­dio-Ca­na­da se mo­que des La­vi­gueur ­dans un ­sketch où Mi­chel Cô­té ­joue le pè­re, et Do­mi­ni­que Mi­chel, la mal-ai­mée de la fa­mille, Loui­se, ré­dui­te à lé­cher le plan­cher, ­dans une pa­ro­die du Bour­geois gen­til­hom­me de Mo­liè­re. Les La­vi­gueur, les ­vrais, ­sont atterrés quand ils se ­voient ri­di­cu­li­sés en plei­ne té­lé­vi­sion.

­Vingt et un ans ­plus ­tard, le mê­me dif­fu­seur ­fait amen­de ho­no­ra­ble et sou­hai­te ­leur re­don­ner ­leur di­gni­té en dif­fu­sant une bou­le­ver­san­te sé­rie dra­ma­ti­que ra­con­tant ­leur ­vraie his­toi­re. Une his­toi­re ­bien dif­fé­ren­te que cel­le que les mé­dias de l’épo­que ont ­bien vou­lu ra­con­ter, pré­fé­rant mis­er sur les tra­vers des ga­gnants de la lo­te­rie.

«Est-ce qu’on ­peut cor­ri­ger l’his­toi­re?, de­man­de le di­rec­teur gé­né­ral des pro­gram­mes, Ma­rio Clé­ment. Il ­faut ré­pa­rer l’in­jus­ti­ce que nos mé­dias ont ­créée, je pen­se que c’est no­tre job de fai­re ça.»

­Loin ­d’être une co­mé­die, Les La­vi­gueur, la ­vraie his­toi­re se­ra une des œu­vres à sur­veiller cet hi­ver, dès le mar­di 8 jan­vier à 21h. On y re­tra­ce en six épi­so­des d’une heu­re le des­tin tra­gi­que de cet­te fa­mille mo­des­te ­mais fiè­re, de mi­lieu ou­vrier, vic­ti­me de sa sou­dai­ne cé­lé­bri­té.

­Tout le pre­mier épi­so­de, un peu ­long, pré­cè­de le ­gain de 7 ­millions $. On y ren­con­tre l’épou­se de ­Jean-Guy La­vi­gueur, Mi­che­li­ne, qui mour­ra d’une cri­se car­dia­que en rai­son d’une mal­for­ma­tion congé­ni­ta­le. ­Dans le deuxième épi­so­de, où l’his­toi­re ­prend vé­ri­ta­ble­ment son en­vol, la vie des La­vi­gueur bas­cu­le ­quand ils rem­por­tent le ­plus im­por­tant lot de l’his­toi­re du Qué­bec.

On ra­con­te com­ment M. La­vi­gueur a per­du son por­te­feuille qui conte­nait le ­billet ga­gnant. Un bon sa­ma­ri­tain, un an­glo­pho­ne, l’a re­tro­uvé et l’a rap­por­té à la fa­mille le 1er ­avril 1986. Une tel­le his­toi­re ne s’in­ven­te pas.

Dès ­lors, les mé­dias s’em­pa­rent de l’af­fai­re et col­por­tent un tas de faus­se­tés sur la fa­mille, no­tam­ment que M. La­vi­gueur bé­né­fi­cie de l’ai­de so­cia­le de­puis plu­sieurs an­nées. ­Dans l’em­por­te­ment, ­Jean-Guy La­vi­gueur af­fir­me à une confé­ren­ce de pres­se qu’il rê­ve de ­voir ap­pa­raî­tre un ca­mion de bi­ère de­vant ­chez lui. Il en res­sort com­me un ivro­gne.

Mon­trés com­me res­pon­sa­bles de ­leurs dé­boi­res, les mé­dias en fe­ront la fa­mille de mo­rons par ex­cel­len­ce. Le ma­ga­zi­ne ­Croc crée­ra une ban­de des­si­née, Les Ra­vi­breur, et on coif­fe­ra un ­film néer­lan­dais du ti­tre de Les La­vi­gueur dé­mé­na­gent ­dans une ver­sion tra­dui­te en ­joual. «On mé­pri­sait ce qu’on ­était à tra­vers ça», ­croit aujourd’hui Ma­rio Clé­ment.

Ré­vé­la­tion de cet­te mi­ni­sé­rie, Pier­re Ver­ville com­po­se ici un ­Jean-Guy La­vi­gueur aus­si ­vrai que tou­chant. Lau­ren­ce Le­boeuf ex­cel­le ­dans le rô­le de Loui­se, la ­plus re­bel­le, qui consom­me et ­vend de la dro­gue à 15 ans, et fré­quen­te un bum. Ce­lui-ci la convain­cra de pour­sui­vre sa fa­mille ­pour ob­te­nir sa ­part du ­gros lot. L’au­teur de la sé­rie, Jac­ques Sa­voie, ­croit ­d’ailleurs que plu­sieurs ­idées faus­ses sur la fa­mille ont été en­tre­te­nues du­rant ce pro­cès, no­tam­ment que ­Jean-Guy La­vi­gueur ­avait vio­lé sa ­fille et qu’il ­était ­joueur com­pul­sif. «Ce que la lé­gen­de ur­bai­ne a re­te­nu, dit-il, c’est ce que l’avo­cat de Loui­se en ­avait dit.»

Pa­tri­ce Bé­lan­ger est aus­si ­très convain­cant en Yve La­vi­gueur, à qui il res­sem­ble beau­coup. Le rô­le de Syl­vie a été ­confié à So­phie Ca­dieux, et ce­lui de Mi­chel, le ca­det, à un nou­veau vi­sa­ge, Dha­naé Au­det-Beau­lieu. Re­con­nu ­pour son ef­fi­ca­ce re­cons­ti­tu­tion des an­nées 70 ­dans Le né­go­cia­teur, le ré­ali­sa­teur Syl­vain Ar­cham­bault com­po­se un fi­dè­le por­trait du mi­lieu ou­vrier des an­nées 80.

Le co­pro­duc­teur ­avec ­Marc S. Gre­nier ­chez Lo­co­mo­tion, De­nis Mar­tel, a ren­con­tré Yve La­vi­gueur ­dans une sta­tion-ser­vi­ce peu ­après le lan­ce­ment de son li­vre. C’est là qu’est né le pro­jet de sé­rie, il y a ­sept ans. ­Mais l’œu­vre a ­bien ­failli ne ja­mais ­voir le ­jour. ­D’abord dé­ve­lop­pé à TQS, le pro­jet n’a pas ob­te­nu ­l’aval de Té­lé­film Ca­na­da. Pas in­té­res­sé par la sé­rie, TVA a sug­gé­ré qu’on en fas­se un ­film, ­mais l’œu­vre a été re­je­tée par les in­sti­tu­tions. En­fin, CTV au­rait vou­lu en fai­re une co­mé­die, une aber­ra­tion ­quand on ­connaît le des­tin tra­gi­que des La­vi­gueur. Fi­na­le­ment, c’est ­sous l’in­sis­tan­ce de Syl­vain Ar­cham­bault que Ra­dio-Ca­na­da a été convain­cue d’y don­ner vie.

Frap­pée par le mau­vais ­sort, la fa­mille a ­connu une dé­chéan­ce ­sans nom. ­Seuls ­deux de ses mem­bres ­sont en­co­re vi­vants. Loui­se est dé­cé­dée d’une in­suf­fi­san­ce car­dia­que en 1991, ­Jean-Guy a suc­com­bé à des pro­blè­mes res­pi­ra­toi­res en 2000, et Mi­chel s’est en­le­vé la vie il y a ­trois ans. Yve a ra­con­té son his­toi­re ­dans un li­vre pu­blié en 2000, ­alors que Syl­vie a choi­si de quit­ter la vie pu­bli­que.

Quelqu'un ici a connu un membre de cette famille?

http://www.cyberpresse.ca/article/20071213/CPSOLEIL/71212228/5784/CPSOLEIL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Lavigueur n’étaient pas des morons   Dim 16 Déc 2007 - 18:40

Non en j'en suis très happy santa
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Lavigueur n’étaient pas des morons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que c'étaient ???
» humour en vidéo
» Qui sont ces légionnaires ?
» Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde,
» Réservé UNIQUEMENT à ceux qui n'étaient pas à CESSENON

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Télé-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: