RadioQuébec

Ligne-ouverte
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'affaire Bizard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 9:51

La château de Moulinsard revient hanter la châtelaine.

Ailleurs, dans un article révélateur intitulé “Du mauvais” J. Jacques Samson est tout sauf tendre à l'égard de l'aristallocrate. Voici sa conclusion : Quand les politiciens montrent autant de cynisme que M. Charest et Mme Marois à l’égard des citoyens, ce qui est une forme de mépris de ces mêmes électeurs et d’insulte à leur intelligence, ils s’attirent la réciproque.

Reste à espérer maintenant que les électeurs de Charlevoix montrent la porte à la Castafiore. Les révélations publiées hier par le Quotidien The Gazette sont suffisamment sérieuses pour justifier une enquête publique, voire criminelle, sur les avoirs du couple Blanchet/Marois et les manoeuvres frauduleuses utilisées pour se les approprier.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 10:53

Wow.

Ca va être en ondes partout demain matin ca. Qui le premier aura le journaliste-enquêteur WILLIAM MARSDEN en ondes ? Quel journaliste est capable de reprendre ca et nous le présenter convenablement ?

Je tente un résumé du texte de 4 pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 10:56

Est-ce que Dumont va en faire état demain ? Au fait sera-t-il au moins dans le comté de Charlevoix demain avec quelques candidats vedettes ou est-ce ca aussi contre la tradition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 12:46

Une partie du terrain sur laquelle le couple Marois-Blanchet a fait des installations sur l’Ile Bizard ne leur appartient pas. Cette portion zonée agricole a été achetée par le gvt du Québec en 1978 pour y faire passer le prolongement de la 40.
Citation :
….. her real home is on Île Bizard, where her $3-million château sits on 41.3 acres of lush gardens, fountains and large, glistening duck ponds……...
.......Part of the estate sits on land the Parti Québécois government expropriated in 1978 for the extension of Highway 440.
Marois and her husband have essentially merged their own acreage with the government land to create a manicured hideaway on Île Bizard they call "La Closerie" - The Small Estate.
They have taken over the government land, which comprises about seven acres, and included it in their property……
La chaîne de possession. La cie de Mario Grilli a acheté le terrain. L’a revendu à Henry Walsh qui lui l’a revendu en 1992 au couple Marois-Blanchet. Les trois hommes étaient en affaire ensemble.
Citation :
.....They purchased the land in 1992 from Henry Walsh, a business partner of Blanchet.
Walsh had purchased it two years earlier for $65,823.38 from a company owned by Mario Grilli, one of the major land developers on Île Bizard. Walsh and Blanchet were business partners with Grilli at the time……
Un an avant que le couple achète le terrain, Walsh, qui tentait de faire dézoner le terrain agricole recevait un refus,
Citation :
…….But the commission didn't agree. On June 18, 1991, it rejected his application.
"It is the commission's view that such a project would have a negative impact on the protection of agricultural land ... in a municipality where there wasn't much agricultural land left," the ruling states……
Pas à bout de ressource Walsh fait valoir qu’il a un droit acquis de bâtir sur le terrain pcq il y avait déjà une maison lors du zonage.
Citation :
……The Agricultural Land Act states that if a house on land designated agricultural was occupied in November 1978, when the law was enacted, the owner has a right to build on a section of up to 5,000 square metres……..
Il doit cependant prouver que la maison était habité en 1978. Cette maison était loué par un dénommé Turcotte
Citation :
………But Walsh produced before the commission an affidavit from Marcel Turcotte, who in 1991 was about 70. Turcotte claimed in the affidavit that he was living in the cottage in November 1978 when the law was enacted.
Turcotte said he began renting the cottage from owner George St. Pierre in 1962 for $15 a month. Although the cottage had no electricity, Turcotte said he lived in it year-round…….
Turcotte dit avoir loué la maison jusqu’en 1974 et avoir quitté quand Campeau corp (Blanchet et Jean Campeau) a acheté les terrains pour en faire un développement résidentiel. Il dit avoir alors acheté une maison à 2 minutes de là.
Alors en 78 la maison n’était pas habité ? Mais oui Turcotte a signé un papier à l’effet qu’il allait y coucher chaque nuit !
Citation :
…….He claimed in the affidavit, however, that he continued to stay at the cottage every second night until 1980.
Turcotte said he was worried somebody might steal some discarded construction materials and other junk he kept around the cottage. This consisted of a snowmobile carcass, some sheet metal and empty barrels……….
Face à ce témoignage la commission du zonage agricole est obligé d’autoriser la construction de bâtiments pour une surface de 5,000 mètres carrés.
Immédiatement Walsh revend le terrain au Marois-Blanchet pour 66,000 $ le même prix qu’il l’avait payé. Pourtant maintenant il y avait un droit de bâtir qui allait avec. Le terrain valait probablement beaucoup plus (évaluation actuelle du terrain 700,000.

Walsh admet avoir été un front pour Blanchet. Il explique que le couple ne voulait pas politiser l’affaire du dézonage.
Citation :
………..Asked whether he was just acting as a front for Blanchet, Walsh said in an interview, "Yes, I was.
"We didn't want to politicize the outcome. We wanted that it appear neutral before the commission." He said he did it as a favour to Blanchet. "He was a friend," Walsh said……..
En fait il ne voulait surtout pas mettre dans l’embarras Pauline car en réalité c’est Blanchet qui manoeuvrait sur le terrain. C’est lui qui a fait signer un document légal à Turcotte qui n’a même pas lu le document et qui affirme maintenant qu’il ne vivait pas là en 1978. Il affirme avoir recu $1,600.00 lorsqu’il a signé le document.
Citation :
….."It was always Blanchet." "He asked me to sign that I had lived in the cottage on the land," Marcel Turcotte said. "I lived there for 12 years." He couldn't remember exactly when he moved out. But Pierrette Turcotte said it was in 1975, after they bought the house on Joly St.
Marcel Turcotte said he never read the affidavit before signing it……..Asked whether he received anything from Blanchet for his affidavit, Turcotte said: "He gave me a gift - $1,600 cash……..
Voilà donc pour le dézonage. Maintenant en ce qui concerne l’expansion de leur domaine sur des terres qui ne leur appartiennent pas, une des 2 parcelles se trouve à être l’accès de 750 mètres à leur résidence..
Sur l’autre parcelle le couple a aménagé deux lacs.
Si le ministère des transports va de l’avant avec son projet de prolongement le couple va perdre son accès prestigieux et va devoir entrer chez eux par des petites rues.
Citation :
……When, or if, the extension is built as planned, the highway would go right through the land Marois and Blanchet use as the entrance to their estate.
The gate would be bulldozed and the entire frontage would become an asphalt highway junction.
It would mean the end of the intrusion on government land and also the end to the gated hideaway. Marois and Blanchet would then be forced to enter the property through a working-class development consisting of small bungalows on Joly St., to the east of their land. Gone would be the grand entrance……
A noter qu`un an après avoir pris le pouvoir en 76 le PQ gelait le projet de prolongement et que ce gèle a été reconduit lorsqu’ils ont repris le pouvoir et c’est à ce moment que le couple a pris le droit d’utiliser un terrain qui ne lui appartenait pas pour faire leur luxueuse entrée.

Maintenant que les libéraux sont au pouvoir et que les maires de Mtl et Laval demandent le prolongement le projet va peut-être aller de l’avant.

Pour ceux qui y verrait une douce vengeance en voyant le petit couple vivre à coté d’une autoroute urbaine n’oubliez pas combien d’élections se sont fait sur le dos de l’asphaltage. Ca risque d’être long et le couple risque de ne plus y vivre.

L'article au complet.
http://www.canada.com/montrealgazette/news/story.html?id=bc089ed0-7ead-4b71-8dea-3759b6994058&p=1

Merci à Hermile Lebel d'avoir attiré notre attention là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 14:29

"Rien de pire qu'un bourgeois honorable

qui regarde le peuple avec dédain

du haut d'une fortune considérable

amassée en détroussant les citoyens
"
Anonyme

Citation :
La Presse
Nouvelles générales, mercredi 14 juin 1989, p. A4

Zonage agricole: autre cas de favoritisme à l'île Bizard? L'époux de Pauline Marois profite d'une décision d'un commissaire péquiste

Bernard, Florian

Le 30 juin 1988, la Commission de protection du territoire agricole du Québec, rendait une décision ayant pour conséquence de soustraire 456 hectares de la zone agricole permanente de l'île Bizard. Les terrains en question appartenaient principalement à trois actionnaires: le groupe immobilier Grilli Inc, M. Henri Walsh et M. Claude Blanchette, époux de l'ancienne ministre péquiste Pauline Marois.

Cette décision était rendue par deux membres de la Commission: le vice-président Me Louis A. Cormier, et le commissaire Léandre Dion. Durant des semaines, divers organismes - dont l'Union des producteurs agricoles et le comité d'Environnement de l'île Bizard - avaient tenté, en vain, de faire échec à cette modification de zonage.

Le commissaire qui a rendu la décision, M. Léandre Dion, a été président de l'Association péquiste de Saint-Hyacinthe de 1979 à 1984, soit durant une période de cinq ans.

Il a été nommé commissaire à la Commission de protection du territoire agricole le 25 septembre 1985 par un décret proposé par le ministre de l'Agriculture, M. Jean Garon, et signé par le greffier du conseil exécutif, M. Louis Bernard.

Durant les trois années subséquentes, soit en 1985, 1986 et 1987, M. Dion a contribué de façon régulière à la caisse électorale du Parti québécois du comté de Saint-Hyacinthe, comme en font foi les rapports financiers annuels déposés auprès du Directeur général des élections du Québec. Pour chacune de ses contributions, M. Dion a donné une adresse à Saint-Liboire, dans le comté de Saint-Hyacinthe.

La valeur des terrains soustraits de la zone agricole représentait, au moment de la décision de la Commission de protection du territoire agricole, quatre cents le pied carré. Elle est actuellement de $2 le pied carré. Lorsque les terrains en question seront dotés des services municipaux, la valeur au pied carré atteindra environ $4.50. La valeur globale des 456 hectares soustraits au zonage agricole atteindra alors $200 millions.

Cette évaluation a été faite par le comité d'Environnement de l'île Bizard. La présidente, Mme Nicole David-Strauss, est d'opinion qu'il s'agit d'une évaluation conservatrice. Tout récemment, le groupe Grilli a fait grimper de $5 millions à $30 millions le prix demandé pour une partie boisée que souhaite obtenir la Communauté urbaine de Montréal dans le but d'en faire un parc régional.

La semaine dernière, la firme Gendron, Lefebvre et Associés a déposé une étude, commandée par la municipalité, où l'on propose un vaste développement domiciliaire sur les terrains ayant profité d'une modification de zonage.

Décision maintenue

Le 1er octobre dernier, la Commission de protection du territoire agricole a maintenu sa décision de première instance de soustraire les terrains de MM. Grilli, Walsh et Blanchette de la zone agricole de l'île Bizard.

La Fédération de l'Union des producteurs agricoles des Laurentides et le syndicat de l'UPA-Laval, appuyés par le Comité d'Environnement de l'île Bizard, avaient réclamé une révision de la décision rendue en juin 1988 par les commissaires Léandre Dion et Louis A. Cormier.

Le président du syndicat de l'UPA-Laval, M. Gilles Lacroix, se demande ce qui a bien pu se passer pour que la Commission autorise le retrait de ces 456 hectares à la zone de protection agricole. Il a rappelé aux commissaires que la Commission avait déjà, en 1980, 1981 et 1986 (période au cours de laquelle le PQ était au pouvoir), refusé de modifier le zonage de ces terres et rejeté tous les arguments des promoteurs qui réclamaient l'exclusion.

L'UPA a fait la preuve que le secteur, contrairement aux déclarations faites en première instance, n'a jamais perdu sa vocation agricole. L'UPA a soumis une liste de neuf producteurs actifs, cultivant une superficie de 250 hectares. Certains d'entre eux vendent leur récolte au marché central de Montréal.»


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 16:29

En sortant de chez moi tantôt j'ai rencontré deux représentants de Pauline.

Je leur ai parlé de l'article de journal et ils m'ont dit que Blanchet allait poursuivre.

-Pourquoi ?
C'est du salissage.
-Ce sont des faits.
Plein de sous entendu, vous savez comment ils sont les journalistes.
-C'est une suite de faits les gens vont prendre ca comme ils veulent.
Et les animateurs radio vont tirer des conclusions.
-le 1,600 $ ?
Ce n'est pas vrai.

Je me suis éloigné avec mon chien en leur disant avec un grand smile en que j'avais été journaliste longtemps et j'ai ajouté avec André Arthur.
affraid

Je ne fais jamais ca mais là ca me tentait trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 23:02

Citation :
Le dimanche 23 septembre 2007
Résidence de Marois sur des terres publiques: le PQ nie
Presse Canadienne
Montréal

Le clan Marois nie catégoriquement les informations selon lesquelles la résidence de la chef péquiste à L'Ile-Bizard, dans l'ouest de Montréal, serait construite sur des terres publiques.

Selon la directrice des communications de Pauline Marois, Christiane Miville-Deschênes, le contenu de l'article publié samedi dans The Gazette est faux.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070923/CPACTUALITES/70923007/1019/CPACTUALITES
L'article en question ne dit pas ca.

L'article dit que Blanchet a doné 1,600 piastres pour payer 65,000 il y a une quizaine d'années un spot qui vaut des millions maintenant.

La directrice des communications a parlé de ca ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 23:25

L'élection est demain. Il n'ont pas le temps de s'enfarger dans les fleurs du tapis et doivent trouver quelque chose à nier. La maison, de ce que j'ai lu, semble avoir été construite sur un terrain obtenu d'une façon... douteuse. Pas d'explication sur la façon dont ils l'ont obtenu, ni sur les 2 lacs et l'entrée qui eux, seraient aménagés sur des terres publiques.
Finalement, je comprend Jean Charest de vouloir voir entrer Pauline en chambre, son placard semble aussi bien garni, sinon plus, que celui de Boisclair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forumradio



Nombre de messages : 1786
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 23:39

s'attaquer au PQ, ce n'est pas laisser la place à l'ADQ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 23:43

Pas certaine de comprendre, vous parlez de la Gazette?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Dim 23 Sep 2007 - 23:46

Non.

C'est voter contre Pauline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Lun 24 Sep 2007 - 0:08

Pour les partisans de l'ADQ, la question ne se pose pas. Pour les libéraux... ça dépend. Stratégiquement parlant la question qui se pose c'est: Est-il plus dommagable pour mon parti que le chef du troisième parti soit élu, ou encore un no-name de l'opposition. Il faut prendre en considération que le PQ pourrait avoir le vent dans les voiles advenant l'élection de Pauline avec une forte majorité malgré les controverses de la campagne. De l'autre côté l'élection d'un no-name contre la chef du PQ confirmerais la monté de l'ADQ.
J'ai de la difficulté à comprendre qu'un libéraux pourrait voté PQ. Personnellement, à la limite j'annulerais mon vote.
Dans tous les cas, je crois que les libéraux sont dans la schnoutte jusqu'au coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Lun 24 Sep 2007 - 12:55

Citation :
En cas de défaite, Pauline Marois deviendrait la première chef de parti à perdre depuis 25 ans.
Laughing Laughing Laughing
Svp svp svp svp
oui oui oui
.....priez pour nous pauvre pêcheur.

J'ai envi de m'amuser ce soir, rire, avoir un grand Very Happy dans la face.

On suit ca ensemble à quel poste ?
Citation :
Le lundi 24 septembre 2007
Charlevoix aux urnes
JEAN-FRANCOIS RACINE

jfracine@mediamatinquebec.com

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, saura, ce soir, si elle pourra siéger à l’Assemblée nationale du Québec, cet automne.

Les 33 154 électeurs de Charlevoix sont appelés aux urnes, aujourd’hui, à l’occasion d’une élection complémentaire rendue nécessaire par la démission de Rosaire Bertrand, qui a accepté de céder sa place à la suite du retour de Mme Marois.

Mme Marois a déjà été députée dans la circonscription de La Peltrie, à Québec, en 1981. Battue en 1985, elle a été réélue dans Taillon en 1989 et elle a conservé son siège jusqu’en mars 2006.

Cinq autres candidats peu connus, dont un représentant du Parti Vert, David Turcotte, figurent également sur le bulletin de vote.

Le Parti libéral a décidé de ne pas présenter de candidat. Le premier ministre Jean Charest a dit qu’il avait hâte de débattre avec Mme Marois.

Treize pour cent des inscrits ont déjà exercé leur droit de vote.

Controverses

Au cours de cette campagne, plusieurs sujets locaux ont été abordés, comme la situation de l’industrie forestière et l’amélioration des services ambulanciers. Mme Marois a dû se défendre de ne pas habiter le secteur, mais elle a présenté le chalet qu’elle possède dans Charlevoix.

Dans les derniers jours, le journal The Gazette a publié des allégations relativement à l’obtention d’une dérogation pour la construction de sa maison à l’île Bizard. L’article soulevait des doutes sur le processus de dézonage d’une partie du terrain où est construite la résidence du couple. The Gazette affirme que leur demeure occupe en partie des terres expropriées en 1978 par le Parti québécois, afin de prolonger l’autoroute 440 Ouest.

Furieux, son époux, Claude Blanchet, a qualifié l’opération de salissage et il a mis en demeure le quotidien de se rétracter à défaut de quoi des poursuites seront intentées.

Un sondage UniMarketing diffusé la semaine dernière attribuait 56 % des intentions de vote à la chef du PQ et 28 % au candidat adéquiste Conrad Harvey. La marge d’erreur est de 3 % et seulement 16 % des appuis de Mme Marois disaient pouvoir changer d’idée.

Les 131 bureaux de scrutin seront ouverts de 9 h 30 à 20 h, aujourd’hui. Le verdict devrait ensuite tomber. En cas de défaite, Pauline Marois deviendrait la première chef de parti à perdre depuis 25 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: L'affaire Bizard   Mar 25 Sep 2007 - 8:42

J'écoute Bouchard en ce moment. Il demande à Pauline de produire les documents qui prouvent qu'il n'y a pas eut de magouilles pour l'acquisition du terrain.

Je comprends donc que personne ne lui a présenté le dossier convenablement.

Et comme si on pouvait prouver qu'il n'y a pas de magouille.
Citation :
Le commissaire qui a rendu la décision, M. Léandre Dion, a été président de l'Association péquiste de Saint-Hyacinthe de 1979 à 1984, soit durant une période de cinq ans.
Pauline a fait nommer Dion pour qu'il vote du bon bords. Imaginez. Son mari est confronté à un paquet d'opposants au dézonage alors le couple a besoin d'un coup de main.
Citation :
Il a été nommé commissaire à la Commission de protection du territoire agricole le 25 septembre 1985 par un décret proposé par le ministre de l'Agriculture, M. Jean Garon, et signé par le greffier du conseil exécutif, M. Louis Bernard.
Comment Pauline pourrait prouver qu'il n'y a pas eut de magouille. Un document sur lequel il est écrit quoi ? Que le commissaire jure ne pas avoir magouillé ?
Citation :
Durant les trois années subséquentes, soit en 1985, 1986 et 1987, M. Dion a contribué de façon régulière à la caisse électorale du Parti québécois
Le gars est un vieux militant péquiste. Garon qui ne le connaît probablement pas est approché par Pauline qui pousse Dion comme candidat au poste de commissaire. Elle lui dit que Dion est un vieux militant, un bon gars, le meilleur pour la job .... Garon lui donne un job pépère à probablement 100,000 piastres.

Une partie de son salaire va être retourné à la caisse du parti. De là à croire que le PQ a utilisé des fonds publics (salaire de Dion) pour financer le PQ il n'y a qu'un pas à franchir.

Les dossiers du groupe de Blanchet arrivent devant les commissaires, Dion ne se récuse pas, et on dézone.

Il n'y a pas de magouille. Il n'y a rien d'illégal. Ils ont fait ca au grand jour ! Les politiciens ne prennent même plus la peine de sauver les apparences quand c'est le temps d'utiliser leur influence pour en tirer des avantages personnels.

Alors, Bouchard, "Prouvez qu'il n'y a pas eut de magouille madame Marois" elle ferait ca comment ?"

La seule prise qu'il y a dans ce dossier c'est ca,:
Citation :
….."It was always Blanchet." "He asked me to sign that I had lived in the cottage on the land," Marcel Turcotte said. "I lived there for 12 years." He couldn't remember exactly when he moved out. But Pierrette Turcotte said it was in 1975, after they bought the house on Joly St.
Marcel Turcotte said he never read the affidavit before signing it……..Asked whether he received anything from Blanchet for his affidavit, Turcotte said: "He gave me a gift - $1,600 cash……..
Ca c'est illégal. Mais comment prouver que c'est arrivé ou que ce n'est pas arrivé. C'est la parole de l'un contre l'autre.

Mais c'est de ca qu'il faut parler. Blanchet a donné 1,600 à un homme pour qu'il se parjure car c'est un papier légal qu'il a signé.

Et ca c'est pas de la magouille, c'est un act criminel.

Et il ne faut pas faire dévier la question. Le reste c'est de la merde.

Alors, votre gars de nuit, envoyez le donc faire une entrevue avec celui qui a recu les 1,600 si vous voulez être sérieux. Ou tout simplement une entrevue avec lui au téléphone. Si vous l'avez, demandez lui donc s'il y a une trace de cet argent dans son compte de banque. Des fois qu'il l'aurait déposé....

Citation :
«Fausses allégations de corruption», «vicieuse opération de salissage», c'est ainsi que l'on qualifiait les allégations de corruption du couple Marois du quotidien «The Gazette». Dès aujourd'hui, le clan Marois envoie une mise en demeure au quotidien concerné exigeant une rétractation immédiate de ses propos.
http://www.matin.qc.ca/
Diversion.
Il n'y a pas d'allégations. C'est une succession de faits. Rétracter des faits ? Réussiront-ils à faire dire à Turcotte qu'il n'a jamais recu le 1,600 ?
William Marsden, le journaliste qui a sorti l'affaire, est un vieux routier il a certainement un enregistrement de sa conversation.

En passant, quelqu'un l'a entendu en qq part ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Mar 25 Sep 2007 - 10:29

Citation :
Le mardi 25 septembre 2007
Zonage agricole : pas de révision du dossier de la maison de Marois
Gilbert Lavoie
Le Soleil
Québec

La Commission de protection du territoire agricole ne reverra pas sa décision d’autoriser la construction de la résidence de Pauline Marois en territoire agricole, à la suite de l’enquête publiée sur le sujet en fin de semaine par le quotidien The Gazette.

C’est ce qu’a fait savoir un représentant de la CPTA, Me Pierre Girard, en expliquant que la décision de l’organisme avait été prise après une étude complète du dossier, et non pas seulement à la lumière de l’affidavit présumément obtenu pour Claude Blanchet, le conjoint de Mme Marois, dans le but de faire reconnaître un droit acquis de résidence sur un terrain zoné agricole.

« Le dossier a été vérifié par un enquêteur de la commission à l’époque, a expliqué Me Girard au SOLEIL. Il a reçu l’affidavit, il est allé sur place, il a pris des photos de l’ancienne résidence qui était encore debout, en mauvais état. Mais l’article 102 prévoit que les droits acquis ne s’éteignent uniquement que par le fait de laisser l’emplacement sous couverture végétale pendant plus d’un an. Comme le chalet était encore debout, le droit acquis existait toujours ».

Le quotidien The Gazette a affirmé en fin de semaine que Claude Blanchet a versé 1600 $ à l’ancien occupant d’un chalet en désuétude, après que ce dernier eut signé un affidavit affirmant qu’il occupait le chalet en 1978, lorsque la Loi sur le zonage agricole a été adoptée. Cet affidavit a permis d’établir un droit acquis qui a convaincu la Commission de protection sur le territoire agricole d’accorder un permis de construction pour la maison du couple Blanchet-Marois.

L’avocat de la Commission, Me Girard, a déclaré hier que l’organisme n’avait pas à reprendre l’étude de ce dossier, puisque les démarches avaient été correctement effectuées. « Ça été vérifié dans le temps, l’affidavit a été jugé crédible par l’examen des photographies aériennes, par l’examen des photos prises sur place. Quant à l’allégation de la Gazette selon laquelle le signataire de l’affidavit aurait reçu 1600 $ de M. Blanchet après avoir signé le document, Me Girard a dit ignorer ce détail.

Le bureau de Mme Marois a vivement réagi en fin de semaine au dossier de la Gazette, et annoncé qu’une mise en demeure de se rétracter serait acheminée au journal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Mar 25 Sep 2007 - 11:59

Ah ben tabarouette ! Après une discussion avec le mari de la nouvelle cheftaine du PQ Turcotte modifie sa version .... le 1,600 c'était 500 et c'était un cadeau de Noel.

C'est dans un article de The Gazett mis en ligne il y a 4hrs.
http://www.canada.com/montrealgazette/news/story.html?id=4c81bb9b-f03f-4e77-b207-4f0a6c271caa&k=29977
Citation :
Now, however, he says The Gazette misunderstood and got the figure wrong in its Saturday story. He claims it was really $500.

Turcotte yesterday told two reporters with CTV and TQS that Blanchet gave him a "Christmas gift" of $500.

Turcotte told The Gazette in a telephone interview yesterday that he spoke to Blanchet on the weekend about the story. He refused to say what was discussed other than to say that "I (Turcotte) wanted to defend myself."

CTV reporter Rob Lurie told The Gazette yesterday that while he was interviewing Turcotte, Turcotte called Blanchet and Blanchet passed him to an aide to Pauline Marois.

"He (Turcotte) picked up the phone and he called Blanchet, and Blanchet immediately passed the phone to Christiane Miville-Deschênes - and we heard this on the phone - and she was saying, 'you don't have to speak to them,' " Lurie said.
cheers

Par ailleurs le journal a recu une demande de rétractation de Blanchet et analyse la situation aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Mar 25 Sep 2007 - 12:04

je ne peux pas croire que les gens de ton compté ont voté pour
pauline marois, combien de tapes au visage ça vous prend avant
de réagir?
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Mar 25 Sep 2007 - 12:10

Tout va pour le mieux dans le meilleurs des monde cheers
Pauline est élu, reignera sur le bon peuple de son domaine, ses loyaux sujets pensent déjà à un futur pays...
Les autres, on avale tout et on passe à autre chose... (voir ici bonhomme sourire qui a envi de vomir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Jeu 27 Sep 2007 - 13:34

A quelques minutes d'une conférence de presse de Pauline The Gazette redonne ses faits et reparle de $1,600 sans dire que Turcotte parle maintenant de $500.00.

Moi j'aime ca du monde qui se tient debout.

La conférence de presse se fait chez Pauline à L'île Bizard.

Quelqu'un s'occupe de mettre en ligne l'article de The Gazett aussitôt qu'il sera en ligne ?

Citation :
Marois to respond to The Gazette
The Gazette
Published: 3 hours ago
Parti Quebecois leader Pauline Marois will respond at a news conference this afternoon to an article by The Gazette's William Marsden that delved into details about how her lavish estate sits on agricultural land, part of which is owned by the Quebec government.

The creation of the riverside manor on Ile Bizard involved some deft handling before the Commission for the Protection of Agricultural Land on the part of her husband, Claude Blanchet.

This included an affidavit to the commission that proved decisive in obtaining permission in 1992 for Marois and Blanchet to build the estate on land zoned agricultural.

The man who swore out the affidavit said he never read it and added that Blanchet gave him a "gift" of $1,600 after he signed the document.

A statement issued by the Parti Quebecois shortly after the article appeared said that the allegations were false and characterized the article as a smear job against Marois, who was running in the Charlevoix by-election at the time. She easily won on Monday, with a solid majority of the vote.

Marois's news conference is scheduled for 2 p.m. at her Ile Bizard estate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Ven 28 Sep 2007 - 11:34

Citation :
Marois confirms payment
Calls it a 'gift'. PQ leader says $500 was thank-you to man who signed affidavit
MICHELLE LALONDE and WILLIAM MARSDEN, The Gazette
Published: 8 hours ago

Pauline confirme que son mari a donné $500.00 à Turcotte à noël, 4 mois après qu'il eut signé le papier sur lequel il affirme avoir habité la maison lors du zonage.
Citation :
In order to build a residence on agricultural land in Quebec, the owner has to prove that a residential building existed on the land and was inhabited as of Nov. 8, 1978, when the law protecting agricultural lands came into effect.

Marois said yesterday that her husband obtained an affidavit from Turcotte in August 1991 stating that Turcotte had lived from time to time in a small cottage on the land until 1980. She handed out copies of that document.

The $500 payment to Turcotte was made a full four months later, at Christmastime, Marois said.

The notarized version of the affidavit - found by The Gazette in the files of the Commission de la protection du territoire agricole - was signed by Turcotte Nov. 12, 1991

Turcotte a signé un document avant-hier affirmant que tout ce qu'il y a dans l'affidavit est vrai. Donc que contrairement à ce qu'il a dit à la Gazette quand le terrain a été zoné agricole en 1978 il couchait dans une vieille cabane plutôt que chez lui à deux minutes de là.

Citation :
Marois released another statement by Turcotte yesterday, dated Sept. 26, 2007, stating that everything in his original affidavit is true and that Claude Blanchet never offered him money or anything else to sign the original document, and that he never asked for any compensation for doing so.


Pauline a produit un autre document. Le propriétaire de la maison qui a permis la construction du domaine Blanchet-Marois affirme que Turcotte est demeuré là jusque dans les années '80.

Il est cerrtain que le journaliste de la Gazette à une cassette de ses conversations avec Turcotte. Ce ne sera donc pas une question de la parole de l'un contre celle de l'autre.

Pensez-vous que le journaliste d'expérience a inventé ca comme Josée Guimont (quelle dinde) de CJMF qui crie au complot anti-Marois de la Gazette ?

Turcotte va admettre s'être trompé sur la date et sur le montant et ca va se règler comme ca.

Marois poursuit la Gazette. Il n'y aura pas de procès mais maudit que ca serait l'fun de voir les avocats travailler au corps le vieux vire-vent.

L'article au complet,:
http://www.canada.com/montrealgazette/story.html?id=f534b79b-2a2b-4272-9231-b32895584c32&k=54413&p=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Ven 28 Sep 2007 - 11:55

Pauline Marois réfute les allégations de The Gazette

Tout à fait délicieux, sutout le reportage de Robert Plouffe qui résume fidèlement toute l'affaire.

Mme Marois doit bien s'ennuyer de son modeste chalet. Et je suis convaincu qu'elle apprécie à sa juste mesure le retour au silence, dans son cabinet d'aisance.


Dernière édition par le Sam 29 Sep 2007 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julie Thibault



Nombre de messages : 860
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Ven 28 Sep 2007 - 12:11

Il y a un p'tit détail qui me chicotte, il me semble avoir entendu, ma mémoire me fait peut-être défaut, que la propriété est évalué à 3 millions...
Ça me semble vraiment peu... Il n'est maintenant plus rare de voir des maisons beaucoup plus modestes évaluées à 1 ou 2 millions. Une simple recherche sur mls.ca vous convaicra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Ven 28 Sep 2007 - 12:17

Évaluation municipale je suppose.

Mais même là, combien payeriez-vous pour un domaine qui pourrait se retrouver avec une autoroute qui passe à qq mêtres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Ven 28 Sep 2007 - 12:30

Sur le site CEG vous avez une copie intégrale du compte de taxe du 850 Cherrier, Île-Bizard,
et davantage de coupure de presse de l'époque.
Il suffit de vous rendre en milieu de page pour avoir accès à un dossier assez complet sur le sujet.


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Langlois
Admin


Nombre de messages : 24127
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   Ven 28 Sep 2007 - 12:47

La plupart des articles sont déjà présenté dans ce sujet. Qu'y voyez-vous de neuf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://radioquebec.lolforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire Bizard   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Bizard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» super affaire: suis trop contente !!!!
» AVEZ VOUS UNE CARTE D'AFFAIRE DE VOTRE GARDERIE FAMILIALE
» L'affaire Tomlinson met la police anglaise dans l'embarras
» fred Vargas, affaire Battisti
» Leçons , toujours des Leçons ... Lâche l'affaire || Logan

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RadioQuébec :: Politique-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: